Le Lézard

Le CRTC publie la septième édition de son Rapport de surveillance de la politique sur la radiodiffusion



OTTAWA-GATINEAU, le 30 juin /CNW/ -- OTTAWA-GATINEAU, le 30 juin /CNW Telbec/ - Le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) a publié aujourd'hui son rapport annuel de surveillance de la politique sur la radiodiffusion (Rapport) dans lequel il présente les résultats récents atteints par l'industrie canadienne de la radiodiffusion.

En plus d'actualiser les indicateurs de rendement présentés les années passées, l'édition 2006 du Rapport indique le nombre de services à haute définition (HD) qui sont actuellement offerts par les entreprises de distribution de radiodiffusion (EDR) canadiennes ainsi que le nombre d'heures d'émissions HD offertes hebdomadairement aux Canadiens par les services de télévision. De nouvelles données sont également disponibles sur l'utilisation des nouvelles technologies telles que l'iPod, le lecteur MP3 et le BlackBerry, ainsi que sur les dépenses effectuées par les services payants et spécialisés dans chaque catégorie d'émissions : par exemple, ces services ont alloué 162,5 millions $ ou 22 p. 100 de leurs dépenses d'émissions canadiennes aux dramatiques et aux comédies.

Voici quelques données contenues dans le rapport :

    <<
    Radio
    - Les Canadiens disposent de 1 223 services radiophoniques, soit
      913 services de langue anglaise, 275 services de langue française et
      35 services en langues tierces.  Au cours de l'année 2005, le CRTC a
      autorisé 44 nouvelles stations AM et FM.
    - En 2005, les Canadiens ont écouté la radio en moyenne 19,1 heures par
      semaine, soit à peu près la même durée qu'en 2004 où l'écoute moyenne
      se situait à 19,5 heures.
    - Les revenus des stations de radio commerciale canadiennes ont augmenté
      de 9 p. 100 en 2005, se chiffrant à 1,3 milliards $ en 2005, et leurs
      bénéfices avant intérêts et impôts (BAII) ont augmenté de 24 p. 100,
      pour atteindre 277 millions $.
    - De 2001 à 2005, les stations de radio canadiennes ont versé
      78,1 millions $ pour promouvoir les artistes canadiens.

    Télévision
    - On compte au Canada 659 services de télévision, soit 467 services de
      langue anglaise, 106 services de langue française et 86 services en
      langues tierces.  Le nombre de services canadiens et étrangers en
      langues tierces est d'ailleurs passé de 53 à 86 au cours de la dernière
      année.
    - En 2005, les EDR ont proposé jusqu'à 16 services HD canadiens et
      11 services HD étrangers aux téléspectateurs canadiens. La télévision
      canadienne conventionnelle a offert en moyenne 38 heures d'émissions
      canadiennes HD par semaine et les services payants et spécialisés en
      ont proposé 216.
    - En 2004-2005, la moyenne des heures d'écoute per capita s'élevait à
      25,1 heures par semaine, tandis qu'en 2003-2004, elle se situait à
      24,7 heures.
    - Les services canadiens de télévision ont récolté 79,9 p. 100 de
      l'écoute télévisuelle totale en 2005, comparativement à 78,4 p. 100 en
      2004 et à 76 p. 100 en 2003.
    - Les dramatiques et les comédies demeurent les émissions les plus
      populaires à la télévision canadienne. En ce qui a trait aux services
      télévisuels de langue anglaise, les dramatiques et les comédies
      canadiennes récoltent en moyenne 23 p. 100 de l'écoute de ces genres
      d'émissions, soit 10 p. 100 pour les services conventionnels privés,
      35 p. 100 pour les services conventionnels de la CBC et 31 p. 100 pour
      les services payants et spécialisés. Pour ce qui est de la télévision
      de langue française, les dramatiques et les comédies canadiennes
      récoltent en moyenne 35 p. 100 de l'écoute de telles émissions, soit
      26 p. pour les stations de télévision conventionnelles privées,
      58 p. 100 pour les stations conventionnelles de la SRC et 34 p. 100
      pour les services payants et spécialisés.
    - Les revenus totaux de la télévision conventionnelle et ceux des
      services payants, à la carte et spécialisés privés de langue anglaise
      ont été à peu près les mêmes en 2005, totalisant 1,764 et
      1,761 milliards $ respectivement, tandis qu'ils avaient atteint
      1,693 et 1,637 milliards $ en 2004. La marge de leurs BAII s'est
      établie à 11 et 26 p. 100 respectivement. Les revenus de la télévision
      conventionnelle privée de langue française ont atteint 434 millions $
      en 2005, comparativement à 422 millions $ en 2004, et ceux des services
      payants, à la carte et spécialisés ont totalisé 368 millions $, soit un
      peu plus que les 363 millions $ récoltés en 2004. La marge de leurs
      BAII s'est chiffrée à 11 p. 100 et 25 p. 100 respectivement. Quant aux
      revenus des services payants et spécialisés à caractère ethnique et en
      langues tierces, ils sont passés de 51 millions $ en 2004 à
      57 millions $ en 2005 et la marge de leurs BAII s'est chiffrée à
      24 p. 100 en 2005.
    - Depuis l'adoption de la politique du CRTC sur la télévision en 1999,
      les avantages tangibles découlant du transfert de propriété ou de
      contrôle d'entreprises de télédiffusion se sont chiffrés à près de
      545 millions $.

    Distribution de radiodiffusion
    - Le Canada compte 2 003 EDR, soit 1 963 entreprises de câble,
      2 entreprises de distribution par satellite de radiodiffusion directe
      (SRD), 27 systèmes de distribution multipoint (SDM) et 11 entreprises
      de télévision par abonnement (TPA).
    - En 2005, les entreprises de câble de classe 1 détenaient 72,7 p. 100
      des abonnements au service de base des câblodistributeurs de classe 1,
      SRD, SDM et TPA. Les SRD, 27 p. 100, et les SDM et TPA, 0,4 p. 100.
    - Les revenus du câble se sont élevés à 4,6 milliard $ en 2005 et ceux
      des SRD, SDM et TPA ont atteint 1,5 milliard $.
    - De septembre 2004 à 2005, les abonnés aux services numériques sont
      passés de 4,5 à 5,3 millions de personnes, en hausse de 19 p. 100.
    - En 2005, les entreprises de câble ont versé 81 millions $ au Fonds
      canadien de télévision et à d'autres fonds de production et les SRD,
      SDM et les entreprises de distribution par relais satellite ont
      contribué 71 millions $ à ces fonds.  Les câblodistributeurs de classe
      1 ont également dépensé 89,1 millions $ pour leurs canaux
      communautaires.

    Nouveaux médias
    - Le pourcentage des ménages canadiens ayant un ordinateur est passé de
      71 à 74 p. 100, de 2004 à 2005.
    - 78 p. 100 des Canadiens ont eu accès à Internet en 2005,
      comparativement à 76 p. 100 en 2004.
    - En décembre 2005, 59 p. 100 des Canadiens se sont servis du téléphone
      cellulaire, 3 p. 100 du BlackBerry, 7 p. 100 de l'assistant numérique,
      12 p. 100 d'un lecteur MP3, 4 p. 100 de l'iPod et 8 p. 100 d'une caméra
      Web.
    - 2 p. 100 des propriétaires de téléphones cellulaires, de BlackBerry ou
      de PDA ont utilisé leur appareil pour regarder la télévision, 3 p. 100
      pour prendre des photos ou tourner un vidéo, 7 p. 100 pour obtenir les
      nouvelles ou la météo et 4 p. 100 pour obtenir des résultats sportifs.
    >>


Le Conseil invite les Canadiens à lui faire part de leurs observations en vue d'améliorer et d'enrichir les prochaines éditions de ce rapport. Les observations peuvent être adressées au Secrétaire général, CRTC, Ottawa, K1A 0N2 ou par le biais du formulaire Plaintes et renseignements qui se trouve à l'adresse www.crtc.gc.ca.

Le CRTC

Le CRTC est un organisme public indépendant créé dans le but de soutenir et de promouvoir la culture canadienne et d'atteindre des objectifs sociaux et économiques clés en réglementant et en surveillant la radiodiffusion et les télécommunications canadiennes, et ce, dans l'intérêt public. À titre de tribunal expert, le Conseil est à l'écoute des besoins de la population, des industries et des divers groupes d'intérêts du Canada. Régi par la Loi sur la radiodiffusion et la Loi sur les télécommunications, il rend compte au Parlement, par l'intermédiaire de la ministre du Patrimoine canadien.

Document de référence : Rapport de Surveillance de la politique sur la radiodiffusion 2006 http://www.crtc.gc.ca/frn/whatsnew.htm


Communiqué envoyé le 30 juin 2006 à 11:00 et diffusé par :