Le Lézard
Classé dans : Les affaires, Santé

Amélioration de la santé des employés et des résultats financiers grâce à un partenariat novateur à l'usine d'assemblage de DaimlerChrysler Canada



WINDSOR, ON, le 10 mai /CNW/ -- Des employés de DaimlerChrysler et les membres de leur famille constatent

une amélioration de leur santé alors que l'entreprise fait des économies

importantes.

WINDSOR, ON, le 10 mai /CNW Telbec/ - Un programme de partenariat novateur initié par Pfizer Canada vient de prendre fin à l'usine de Windsor de DaimlerChrysler. Il a permis de démontrer que l'instauration de tels programmes en milieu de travail peut améliorer la santé des employés et faire économiser des sommes importantes à l'employeur et au système de santé public.

Lancé en 2003 à l'usine d'assemblage de Windsor en partenariat avec DaimlerChrysler Canada, les Travailleurs canadiens de l'automobile (TCA), Pfizer Canada, le bureau de santé publique de Windsor et Essex County et Solutions in Health Inc., Le coeur à l'ouvrage est un programme complet d'évaluation et de réduction des risques de maladie cardiaque chez les employés et les retraités de DaimlerChrysler Canada. Son objectif était d'aider les participants à améliorer leur qualité de vie et leur productivité et à alléger le fardeau financier de l'entreprise et du système de santé.

Le programme comportait deux volets. Dans le premier volet, chaque employé a été évalué et a reçu un rapport personnalisé faisant état de son risque de développer une maladie cardiaque au cours des 10 prochaines années. Dans le deuxième volet, plus de 370 employés ont participé à un programme de suivi de 12 mois pendant lequel ils se sont fixé des objectifs réalistes en vue d'améliorer leur santé cardiovasculaire en collaboration avec divers professionnels de la santé. Concentrant leurs efforts sur des facteurs de risque modifiables comme le tabagisme, l'hypertension, un taux de cholestérol anormal, le diabète, l'obésité et la sédentarité, les participants au deuxième volet ont suivi divers modules de formation afin d'agir favorablement sur ces facteurs de risque.

Les résultats du programme sont impressionnants. Près de la moitié des participants (148) ont perdu au total 1 057 kilos, soit plus d'une tonne, ce qui représente une perte moyenne de près de 7 kilos par personne. On a également observé une réduction du tabagisme de 36 pour cent chez les participants présentant le risque cardiovasculaire le plus élevé, une hausse importante de l'observance des ordonnances et une meilleure utilisation des médicaments cardiovasculaires.

De façon générale, les participants ont réduit leur risque cardiovasculaire sur 10 ans, le niveau de risque moyen de l'ensemble étant passé de "modéré", au début du programme, à "faible", à la fin de celui-ci.

Une analyse actuarielle a permis d'évaluer l'effet de ces résultats sur le coût direct des prestations dans cinq catégories principales : invalidité de courte durée et de longue durée, absentéisme occasionnel, médicaments d'ordonnance et assurance-vie collective. Les analystes estiment que ces résultats occasionneront des économies de 2 millions sur 10 ans dans ces diverses catégories de prestations si le programme est instauré à travers DaimlerChrysler Canada.

"Il est encourageant de constater que des entreprises telles que DaimlerChrysler et Pfizer entreprennent des démarches pour aider les employés à rester en bonne santé et actifs dans leur milieu de travail" fait remarquer Jim Watson, ministre de la Promotion de la santé on Ontario. "Les compagnies qui investissent dans la santé et le mieux-être de leurs employés en connaissent les avantages. Il est aussi très encourageant de voir des partenariats novateurs se former dans ce but".

"Nous sommes très satisfaits des résultats du programme Le coeur à l'ouvrage et des avantages qu'en ont retirés nos employés et retraités, a affirmé Rick Thrasher, directeur principal de la Rémunération et des avantages sociaux chez DaimlerChrysler Canada. Nous sommes ravis d'avoir établi un partenariat fructueux avec Pfizer Canada, un chef de file en matière de recherche sur la santé cardiovasculaire au Canada. Nous savons maintenant que de tels programmes peuvent être très avantageux et nous sommes impatients de répéter l'expérience dans le cadre de notre programme global Working Towards Wellness afin de lutter contre d'autres problèmes de santé importants tels que le diabète et l'asthme."

En tant que première entreprise pharmaceutique à vocation de recherche au Canada, Pfizer Canada s'intéresse particulièrement aux maladies cardiovasculaires, qui constituent la principale cause de mortalité au Canada. "Le programme Le coeur à l'ouvrage démontre que les partenariats peuvent favoriser l'adoption de sages habitudes qui, à leur tour, améliorent de façon notable la santé des Canadiens et diminuent considérablement les coûts pour le système de santé", a fait observer Guy Lallemand, vice-président - Affaires publiques et gouvernementales, Pfizer Canada.

Au Canada, la maladie cardiovasculaire est un problème de santé majeur qui a d'importantes répercussions sur les employés, les employeurs et le système de santé. Elle constitue la cause de mortalité de plus d'un tiers des Canadiens et occasionne des coûts directs et indirects estimatifs de 20 milliards de dollars. Troisième cause d'invalidité de longue durée au Canada, la maladie cardiovasculaire a coûté 3,2 milliards de dollars en 1998 selon les plus récentes statistiques disponibles.

À PROPOS DE PFIZER CANADA INC.

Pfizer Canada est la filiale canadienne de Pfizer, la première entreprise pharmaceutique à vocation de recherche à l'échelle mondiale. Pfizer découvre et met au point des médicaments d'ordonnance novateurs pour les humains et les animaux, ainsi que nombre des produits en vente libre les plus populaires dans le monde. Fière de faire partie du programme national IMAGINE, dont le rôle est de promouvoir les dons des entreprises, le bénévolat et le soutien à la collectivité, Pfizer Canada accorde son appui financier à plus de 1 000 oeuvres caritatives partout au Canada. Pfizer Canada, dont le siège social est situé à Kirkland, au Québec, emploie plus de 2 000 personnes au pays.

Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 14:37
OTTAWA, le 8 déc. 2016 /CNW/ - Au nom de l'honorable Jane Philpott, ministre de la Santé, M. Robert-Falcon Ouellette, député de Winnipeg-Centre, fera une annonce importante concernant la recherche en santé. Date : Vendredi 9 décembre...

à 13:00
MONTRÉAL, le 8 déc. 2016 /CNW Telbec/ - Action Autonomie, le collectif pour la défense des droits en santé mentale de Montréal constate, à l'issue d'un important travail de recherche, que près de 20 ans après l'adoption de la Loi sur la protection...

à 12:00
QUÉBEC, le 8 déc. 2016 /CNW Telbec/ - À l'occasion de la cérémonie de remise des Prix d'excellence de l'administration publique le 1er décembre dernier, deux établissements du réseau de la santé et des services sociaux se sont illustrés en remportant...

à 11:00
SAINTE-JULIE, QC, le 8 déc. 2016 /CNW Telbec/ - L'Association pulmonaire du Québec (APQ) annonçait aujourd'hui le lancement de sa campagne annuelle contre le radon en conférence de presse à la bibliothèque de Sainte-Julie. La mairesse, Madame Suzanne...

à 10:31
MONTRÉAL, le 8 déc. 2016 /CNW Telbec/ - Pour la Confédération des syndicats nationaux (CSN), l'investissement de 100 millions annoncé hier par le gouvernement afin d'offrir davantage de places dans divers établissements de soins de longue durée est...

à 10:08
NE PAS DISTRIBUER AUX AGENCES DE PRESSE AMÉRICAINES NI DIFFUSER AUX ÉTATS-UNIS QUÉBEC, le 8 déc. 2016 /CNW Telbec/ - Opsens inc. (« Opsens » ou la « Société ») (TSXV:OPS) (OTCQX:OPSSF) est heureuse d'annoncer qu'elle a complété son placement...




Communiqué envoyé le 10 mai 2006 à 06:59 et diffusé par :