Le Lézard
Classé dans : Santé

Bioniche présente de nouvelles données sur l'activité anticancéreuse de son complexe ADN-paroi cellulaire d'origine mycobactérienne (MCC) contre des cellules du cancer vésical humain



BELLEVILLE, ON, le 29 juin /CNW/ -- BELLEVILLE, ON, le 29 juin /CNW/ - Bioniche Life Sciences Inc. (BNC à la Bourse de Toronto), société biopharmaceutique canadienne de recherche axée sur la technologie, fait partie des présentateurs du 61e congrès annuel de l'Association canadienne d'urologie qui se tient cette semaine à Halifax, en Nouvelle-Ecosse. Des chercheurs et des collaborateurs de Bioniche y ont livré trois présentations sur l'activité anticancéreuse du complexe ADN-paroi cellulaire d'origine mycobactérienne (MCC) contre des cellules du cancer vésical humain :

    1.     Effect of Formulation on the Direct Anticancer Activity of
           Mycobacterial Cell Wall-DNA Complex (MCC) Against Human Bladder
           Cancer Cell Lines. Auteurs : Sonia Ménard, David Surprenant,
           Alvaro Morales, Mario C.Filion et Nigel C. Phillips.

    2.    Mycobacterial Cell Wall-DNA Complex (MCC) Induces Apoptosis Markers
          and a Cytokine Profile Distinct from BCG Following Repeated
          Intravesical Administration. Auteurs : Mario C. Filion,
          Benoit Filion, Julie Roy, Alvaro Morales et Nigel C. Phillips.

    3.    Mycobacterial Cell Wall-DNA Complex (MCC) has a Direct Anticancer
          Activity Against Primary Human Bladder Cancer Cell Cultures.
          Auteurs : Nigel C. Phillips, Joanne Ryan, Nicolas Mottet,
          Frédéric Hollande, Alvaro Morales, Sonia Ménard, David Surprenant
          et Mario C. Filion.


"Les agents anticancéreux pour le traitement du cancer de la vessie sont conçus pour tuer directement les cellules cancéreuses (action chimiothérapeutique) ou pour stimuler la réponse immunitaire chez le patient cancéreux (action immunothérapeutique)", a déclaré Mario C. Filion, directeur de recherche biomédicale à Bioniche Life Sciences Inc. "Les nouvelles données mises à jour présentées cette semaine confirment que le MCC est un agent anticancéreux unique en son genre qui affiche des activités chimiothérapeutique et immunothérapeutique après une administration intravésicale chez les patients atteints d'un cancer de la vessie."

Nigel C. Philips, premier vice-président aux activités scientifiques et directeur scientifique de Bioniche Life Sciences, a émis le commentaire suivant : "Contrairement au BCG, il a été démontré que le MCC a tué directement par apoptose des cellules du cancer vésical humain (lignées cellulaires et culture primaire). De plus, il a induit un profil distinct de cytokine après l'administration intravésicale. Le BCG, souche vivante atténuée de Mycobacterium bovis, est la norme de traitement actuelle du cancer de la vessie. Cependant, il occasionne souvent des effets indésirables qui limitent son administration. Nous croyons que, dans le cadre du premier essai clinique de phase III, le MCC sera actif contre le cancer de la vessie non invasif sur le plan musculaire réfractaire (ne répondant pas) à l'immunothérapie par le BCG, et ce, grâce à son activité à la fois chimiothérapeutique et immunothérapeutique."

Graeme McRae, président et chef de la direction de Bioniche Life Sciences Inc., a ajouté : "Bioniche a récemment obtenu l'approbation de la FDA pour procéder à deux essais cliniques de phase III multicentriques avec le MCC, commercialisé sous le nom d'Urocidin, pour le traitement de patients atteints du cancer de la vessie non invasif sur le plan musculaire. L'un de ces essais met en jeu des patients réfractaires à la norme d'immunothérapie par BCG actuelle; la FDA a récemment accordé une procédure d'examen accélérée à Urocidin pour le traitement de ces patients. Le second essai de phase III est un essai multicentrique randomisé à double insu, qui permettra de comparer Urocidin au BCG comme traitement de première intention du cancer de la vessie non invasif sur le plan musculaire à risque élevé de récurrence ou de progression."

A propos d'Urocidin (MCC)

Le complexe ADN-paroi cellulaire d'origine mycobactérienne (MCC) repose sur Mycobacterium phlei, souche de mycobactérie non pathogène pour l'humain. La recherche a démontré l'activité immunostimulante du MCC et sa capacité d'induire l'apoptose (mort cellulaire programmée) des cellules cancéreuses. Ce produit consiste en une composition biologique stérile baignant dans une suspension submicronique. Urocidin est fabriqué à l'unité de production de Bioniche de Pointe-Claire, au Québec.

Bioniche Life Sciences Inc.

Bioniche Life Sciences Inc. est une société biopharmaceutique canadienne de recherche axée sur la technologie qui découvre, met au point, fabrique et commercialise des produits exclusifs destinés au marché mondial de la santé humaine et animale. La société entièrement intégrée emploie environ 185 personnes qualifiées évoluant au sein de trois divisions principales : santé humaine, santé animale et salubrité des aliments. Le principal objectif de la société est la mise au point de traitements anticancéreux exclusifs dont le financement est assuré par la commercialisation des produits de santé animale et humaine. Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez consulter le site Web à l'adresse www.Bioniche.com.

Hormis les renseignements de nature historique, le présent communiqué peut contenir des énoncés prospectifs qui reflètent les attentes actuelles de la société par rapport aux événements futurs. Ces énoncés prospectifs sont assujettis à divers facteurs de risque et d'incertitude, notamment l'évolution de la conjoncture commerciale, la conclusion fructueuse des études cliniques en temps opportun, la formation d'alliances commerciales, l'incidence des produits et des prix de la concurrence, la mise au point de nouveaux produits, le processus d'autorisation réglementaire et d'autres risques décrits périodiquement dans les rapports trimestriels et annuels de la société.

%SEDAR: 00013159EF c6146

Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

17 aoû 2017
SAINT-JEAN-SUR-RICHELIEU, QC, le 17 août 2017 /CNW Telbec/ - Grâce au nouveau Fonds d'appui au rayonnement des régions (FARR), une somme de 30 millions de dollars sera disponible cette année pour soutenir des projets régionaux. Cette enveloppe sera...

17 aoû 2017
MONTRÉAL, le 17 août 2017  Lors de son allocution ce matin dans le cadre de la 5e édition du congrès Preventing Overdiagnosis, le ministre de la Santé et des Services sociaux du Québec, M. Gaétan Barrette, a reconnu l'importance de s'attaquer au...

17 aoû 2017
WEEDON, QC, le 17 août 2017 /CNW Telbec/ - Le président directeur général de MYM Nutraceuticals Inc. de Vancouver, Rob Gietl et le maire de la Ville de Weedon, Richard Tanguay, accompagnés de nombreux intervenants et partenaires ont rencontré la...

17 aoû 2017
QUÉBEC, le 17 août 2017 /CNW Telbec/ - Assistant à la 5e Conférence internationale sur la prévention du surdiagnostic, Diane Lamarre, porte-parole de l'opposition officielle en matière de santé, d'accessibilité aux soins et de soutien à domicile,...

17 aoû 2017
RICHMOND, QC, le 17 août 2017 /CNW Telbec/ - La députée de Richmond, madame Karine Vallières, a confirmé aujourd'hui, au nom du ministre de la Santé et des Services sociaux, monsieur Gaétan Barrette, que le Gouvernement du Québec a conclu une entente...

17 aoû 2017
MAVIRET est le premier et le seul traitement pangénotypique d'une durée de huit semaines chez les patients atteints d'hépatite C qui sont exempts de cirrhose et qui reçoivent un traitement pour la première fois*1. L'approbation repose sur un taux de...




Communiqué envoyé le 29 juin 2006 à 16:00 et diffusé par :