Le Lézard

Lancement des orientations de la Communauté métropolitaine de Montréal en matière de logement social et abordable



MONTRÉAL, le 29 juin /CNW/ -- MONTRÉAL, le 29 juin /CNW Telbec/ - Le président de la Communauté métropolitaine de Montréal et maire de Montréal, monsieur Gérald Tremblay, a présenté aujourd'hui les orientations de la Communauté en matière de logement social et abordable. Le document, qui s'intitule L'accès à un logement de qualité pour chaque ménage de la Communauté métropolitaine de Montréal, propose les mesures que la Communauté privilégiera au cours des prochaines années en matière de planification, de coordination et de financement du logement social et abordable sur son territoire.

Les orientations visent à renforcer la collaboration avec les gouvernements supérieurs, à améliorer la concertation entre les 82 municipalités de la Communauté métropolitaine de Montréal et à favoriser l'élaboration de stratégies de financement faisant appel à une diversification des sources de revenus des municipalités.

Monsieur Tremblay a affirmé que l'approche du 1er juillet nous rappelle l'importance pour les familles et les personnes vivant seules de pouvoir se loger adéquatement et à coût abordable : "125 000 ménages locataires de la région métropolitaine de Montréal consacrent plus de la moitié de leurs revenus bruts à se loger. La très grande majorité de ces ménages sont des ménages à faibles revenus qui doivent dédier une trop grande part de leurs revenus à se loger au détriment d'autres besoins essentiels. Avec ses nouvelles orientations, la Communauté reconnaît que le logement constitue un fondement de l'épanouissement des personnes. C'est pourquoi la Communauté convie tous ses partenaires à la poursuite de l'objectif d'assurer l'accès à un logement de qualité à tous".

Le président de la Commission du logement social et maire de Calixa-Lavallée, monsieur Jean-Robert Grenier, a souligné pour sa part que plusieurs mesures découlant des orientations étaient déjà en ?uvre : "la Société d'habitation du Québec et la Communauté ont amorcé des discussions afin d'explorer des mécanismes favorisant une meilleure prise en compte de la réalité de la région métropolitaine de Montréal dans l'élaboration des différents programmes d'habitation. Par ailleurs, au cours de l'automne, la Commission du logement social amorcera une tournée de consultations dans la région et veillera à entendre les élus et les représentants de la société civile. Ces rencontres alimenteront une réflexion en ce qui a trait à un projet de plan quinquennal qui établira des cibles de réalisation pour les logements qui sont construits dans le cadre du programme AccèsLogis et Logement abordable. Ce plan identifiera également les sommes nécessaires à l'amélioration des habitations à loyer modique".

Madame Manon D. Hénault, membre de la Commission du logement social et membre du comité exécutif de la Ville de Longueuil, a quant à elle attiré l'attention sur les grands défis que la région devra relever au cours des prochaines années en matière de logement social et abordable : "Un portrait de la situation est présenté dans les orientations et a été élaboré dans le cadre d'un vaste processus de consultation de toutes les municipalités de la région métropolitaine de Montréal. Par ailleurs, je tiens à souligner l'excellent travail des anciens membres de la Commission du logement social, et plus particulièrement de son ancienne présidente, madame Chantal Deschamps, membre du conseil de la Communauté et mairesse de la Ville de Repentigny" a déclaré madame Hénault.

Depuis la création de la Communauté, en 2001, un mécanisme de financement métropolitain du logement social et abordable a été mis en place pour soutenir le logement social existant et construire de nouveaux logements abordables, notamment des coopératives. La Communauté soutient ainsi plus de 27 000 ménages vivant en HLM et 8 800 autres ménages recevant un Supplément au loyer. Par ailleurs, plus de 7 700 unités de logement abordable ont été mises en chantier dans le cadre des programmes AccèsLogis et Logement abordable. Le financement du logement représente plus de 50 % du budget de la Communauté et cette dernière y a consacré une somme de plus de 200 M$ depuis sa création.

L'implication financière de la Communauté est un catalyseur qui l'a incitée à développer des orientations qui guideront ses actions pour les années à venir au plan de la planification, de la concertation, de la diversification et de la consolidation des mécanismes de financement. "Cela dit, nous sommes conscients que les besoins sont encore grands" a conclu monsieur Tremblay.


Communiqué envoyé le 29 juin 2006 à 15:30 et diffusé par :