Le Lézard
Classé dans : L'environnement

La ministre de l'Environnement annonce sa décision concernant le projet d'implantation d'une usine de traitement de la brasque usée à Jonquière, Québec



OTTAWA, le 29 juin /CNW/ -- OTTAWA, le 29 juin /CNW Telbec/ - L'honorable Rona Ambrose, ministre de l'Environnement et ministre responsable de l'Agence canadienne d'évaluation environnementale, a aujourd'hui annoncé que le projet d'implantation d'une usine de traitement de la brasque usée pour la compagnie Alcan à Jonquière, Québec, n'est pas susceptible d'entraîner des effets négatifs importants sur l'environnement. La ministre a donc renvoyé le projet à l'autorité responsable, Industrie Canada, afin que les mesures appropriées soient prises.

    <<
    La ministre a pris cette décision concernant l'évaluation environnementale
en tenant compte des éléments suivants :

    - le rapport d'étude approfondie comprenant les conclusions et les
      recommandations de l'autorité responsable;
    - les commentaires du public reçus au cours de la période de consultation
      de 24 jours, et les réponses d'Industrie Canada à ces commentaires;
    - la mise en ?uvre de mesures d'atténuation et d'un programme de
suivi.
    >>


Le texte de la déclaration de décision d'évaluation environnementale de la ministre se trouve en ligne sur le site du Registre canadien d'évaluation environnementale à www.acee-ceaa.gc.ca (numéro de référence du dossier :05-03-9911.)

Le promoteur, Alcan Groupe Métal Primaire, a élaboré un processus chimique connu sous le nom de "lixiviation et chaulage à faible concentration en caustique" qui transforme la brasque usée, un produit dérivé de la production d'aluminium, en déchets non dangereux et en matières recyclables. Alcan a demandé du financement auprès de l'autorité responsable en vue de la construction et de l'exploitation d'une usine-pilote pour le traitement de la brasque usée à Jonquière. La brasque usée des réserves d'Alcan au Québec et d'ailleurs dans le monde serait traitée dans cette usine qui aurait une capacité de 80 000 t/a.

Le projet proposé par la compagnie Alcan a fait l'objet d'une évaluation environnementale provinciale par l'entremise du Bureau d'audiences publiques sur l'environnement, lequel a conclu que le projet aurait un faible impact sur l'environnement.

L'Agence canadienne d'évaluation environnementale administre le processus fédéral d'évaluation environnementale. Ce processus permet de déterminer les effets environnementaux des projets à l'étude, de prendre les mesures appropriées à ces effets, et ce, en favorisant le développement durable.

Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 07:30
La commission d'enquête du Bureau d'audiences publiques sur l'environnement (BAPE), présidée par M. Michel Germain qui est secondé par M. Pierre Renaud, commissaire, amorce la deuxième partie de l'audience publique sur le Projet d'usine de...

à 06:00
L'Alliance pour un programme national de gestion du myriophylle à épi et l'Union des municipalités du Québec (UMQ) tiendront le 16 juillet 2018, à Montréal, une première journée d'échanges portant sur la demande au gouvernement du Québec de mettre...

13 jui 2018
Une aide financière de 253 773 $ est accordée à la Municipalité de Napierville, dans le cadre du programme ClimatSol-Plus - Volet 2, pour la réhabilitation du site contaminé d'une ancienne station-service. Une fois décontaminé, le terrain servira à...

13 jui 2018
L'Alliance pour un programme national de gestion du myriophylle à épi et l'Union des municipalités du Québec (UMQ) tiendront le 16 juillet 2018, à Montréal, une première journée d'échanges portant sur la demande au gouvernement du Québec de mettre...

13 jui 2018
Au moment où le Canada entreprend une transition vers un avenir sobre en carbone, les investissements dans les technologies propres permettent de bâtir une économie plus forte et de créer de nouveaux emplois pour la classe moyenne. L'honorable...

13 jui 2018
La ministre du Développement durable, de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, Mme Isabelle Melançon, accompagnée du ministre délégué aux Petites et Moyennes Entreprises, à l'Allègement réglementaire et au Développement...




Communiqué envoyé le 29 juin 2006 à 15:01 et diffusé par :