Le Lézard
Classé dans : L'environnement

La ministre de l'Environnement annonce sa décision concernant le projet d'implantation d'une usine de traitement de la brasque usée à Jonquière, Québec



OTTAWA, le 29 juin /CNW/ -- OTTAWA, le 29 juin /CNW Telbec/ - L'honorable Rona Ambrose, ministre de l'Environnement et ministre responsable de l'Agence canadienne d'évaluation environnementale, a aujourd'hui annoncé que le projet d'implantation d'une usine de traitement de la brasque usée pour la compagnie Alcan à Jonquière, Québec, n'est pas susceptible d'entraîner des effets négatifs importants sur l'environnement. La ministre a donc renvoyé le projet à l'autorité responsable, Industrie Canada, afin que les mesures appropriées soient prises.

    <<
    La ministre a pris cette décision concernant l'évaluation environnementale
en tenant compte des éléments suivants :

    - le rapport d'étude approfondie comprenant les conclusions et les
      recommandations de l'autorité responsable;
    - les commentaires du public reçus au cours de la période de consultation
      de 24 jours, et les réponses d'Industrie Canada à ces commentaires;
    - la mise en ?uvre de mesures d'atténuation et d'un programme de
suivi.
    >>


Le texte de la déclaration de décision d'évaluation environnementale de la ministre se trouve en ligne sur le site du Registre canadien d'évaluation environnementale à www.acee-ceaa.gc.ca (numéro de référence du dossier :05-03-9911.)

Le promoteur, Alcan Groupe Métal Primaire, a élaboré un processus chimique connu sous le nom de "lixiviation et chaulage à faible concentration en caustique" qui transforme la brasque usée, un produit dérivé de la production d'aluminium, en déchets non dangereux et en matières recyclables. Alcan a demandé du financement auprès de l'autorité responsable en vue de la construction et de l'exploitation d'une usine-pilote pour le traitement de la brasque usée à Jonquière. La brasque usée des réserves d'Alcan au Québec et d'ailleurs dans le monde serait traitée dans cette usine qui aurait une capacité de 80 000 t/a.

Le projet proposé par la compagnie Alcan a fait l'objet d'une évaluation environnementale provinciale par l'entremise du Bureau d'audiences publiques sur l'environnement, lequel a conclu que le projet aurait un faible impact sur l'environnement.

L'Agence canadienne d'évaluation environnementale administre le processus fédéral d'évaluation environnementale. Ce processus permet de déterminer les effets environnementaux des projets à l'étude, de prendre les mesures appropriées à ces effets, et ce, en favorisant le développement durable.

Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 10:30
MONTRÉAL, le 17 oct. 2017 /CNW Telbec/ - C'est avec plaisir que la Table ronde autochtone du caribou de la péninsule d'Ungava (TRACPU) signe aujourd'hui une entente historique sur la préservation et la gestion du caribou de la péninsule d'Ungava....

à 10:00
MONTRÉAL, le 17 oct. 2017 /CNW Telbec/ - La présidente-directrice générale de Transition énergétique Québec (TEQ), Mme Johanne Gélinas, a lancé ce matin le processus consultatif en vue de mettre en place un premier plan directeur en transition,...

à 10:00
LAVAL, QC, le 17 oct. 2017 /CNW Telbec/ - La ministre responsable des Aînés et de la Lutte contre l'intimidation et ministre responsable de la région de Laval, Mme Francine Charbonneau, annonce que des journées de rencontres personnalisées auront...

à 09:10
GUELPH, ON, le 17 oct. 2017 /CNW/ - Compte tenu de l'importance croissante de rendre compte des changements climatiques dans les rapports publics, une nouvelle étude vient souligner l'engagement des coopératives et des caisses d'épargne et de crédit...

à 07:45
OTTAWA, le 17 oct. 2017 /CNW/ - L'industrie canadienne du ciment et du béton converge sur la Colline du Parlement au cours des deux prochains jours pour rencontrer des ministres, des députés, des sénateurs et des hauts fonctionnaires afin de...

à 06:05
BERLIN, October 17, 2017 /PRNewswire/ -- Les plastiques biodégradables offrent des solutions innovantes pour améliorer la qualité de recyclage en offrant des moyens plus efficaces pour la collecte séparée des déchets. Ce constat est confirmé par une...




Communiqué envoyé le 29 juin 2006 à 15:01 et diffusé par :