Le Lézard

"Territoire Le Massif" - Une situation inacceptable



BAIE-SAINT-PAUL, le 29 juin /CNW/ -- BAIE-SAINT-PAUL, le 29 juin /CNW Telbec/ - Devant l'évidence que toutes les conditions requises à l'annonce du projet "Territoire Le Massif" ne sont pas réunies et devant la probabilité que le promoteur M. Daniel Gauthier annonce la fin du projet au cours des prochains jours, les intervenants économiques de la région, qui ont tous donné leur appui au projet, dénoncent la position du gouvernement fédéral.

Il est inacceptable qu'un projet de cette ampleur et de cette qualité n'ait pas trouvé l'oreille des instances publiques fédérales. "Territoire le Massif" représente ce vers quoi doit tendre notre société en matière de développement durable et responsable. En se réalisant, ce projet deviendrait l'exemple d'un développement économique respectueux de l'environnement et du milieu humain.

La situation est déplorable lorsqu'on observe la nature et l'ampleur des investissements publics qui sont faits dans d'autres secteurs. Nous avons la conviction qu'un projet de 230 millions dans le secteur industriel ou manufacturier, créant la moitié moins d'emplois que celui-ci, aurait déjà obtenu une part largement supérieure de fonds publics. Le gouvernement fédéral a également été moins frileux pour investir dans le projet du Mont-Tremblant, démontrant ici une approche de deux poids deux mesures.

Compte tenu que le secteur récréo-touristique a été identifié comme l'un des plus porteurs pour assurer le développement économique des régions du Québec, il est surprenant de se retrouver aujourd'hui à quelques heures de l'annonce de l'abandon d'un projet dans lequel un promoteur s'engage à investir 155 millions d'argent privé. Est-ce le secteur d'activité qui n'est pas assez porteur ou le fait que Charlevoix n'est pas assez éloigné pour bénéficier du support accordé aux régions ?

Un taux de chômage élevé en comparaison de ce qui prévaut ailleurs au pays, un haut niveau de saisonnalité, l'exode de nos jeunes, les retombées économiques qu'entraîneront le projet, ne serait-ce qu'au niveau des retours en taxes et impôts pour les gouvernements, ne sont que quelques-unes des raisons pour ne pas laisser passer ce projet.

Charlevoix a fait le choix, il y a plusieurs décennies, de bien vivre du tourisme. Le projet de "Territoire Le Massif" est une opportunité unique de conforter la réputation de Charlevoix comme grande destination de calibre international. Cette situation aura des retombées majeures sur la grande région de Québec et sur l'ensemble du Québec.

Devant l'urgence d'agir, nous pressons les deux paliers de gouvernement de s'asseoir à la table au cours des prochaines heures. Nous sollicitons le gouvernement fédéral pour qu'il reconsidère sa position et bonifie l'offre qui a été faite. Dans un même temps, tout en saluant le travail qu'il a accompli, nous sollicitons le gouvernement provincial pour qu'il utilise tous les canaux d'interventions possibles auprès de son homologue fédéral, tout en gardant la porte ouverte à une implication accrue en dernier recours.

Le seul résultat acceptable est celui qui permettra au promoteur d'annoncer dans les meilleurs délais la concrétisation de "Territoire Le Massif". C'est avec cet objectif en tête que nous demandons à M. Gauthier l'ouverture nécessaire pour la poursuite des discussions.

Liste des partenaires :

Centre local de développement (CLD) de la MRC de Charlevoix

Centre local de développement (CLD) de la MRC de Charlevoix-Est

Centre local de développement (CLD) de la MRC de la Côte-de-Beaupré

Municipalité régionale de comté (MRC) de Charlevoix

Municipalité régionale de comté (MRC) de Charlevoix-Est

Municipalité régionale de comté (MRC) de la Côte-de-Beaupré

Association touristique régionale (ATR) de Charlevoix

Association des gens d'affaires de Baie-Saint-Paul

Société d'aide au développement de la collectivité de Charlevoix (SADC)

Chambre de commerce de Charlevoix

Chambre de commerce de Québec

Conférence régionale des élus (CRÉ) de la Capitale-Nationale

Ville de Baie-Saint-Paul

Municipalité de Petite-Rivière-Saint-François

Sentier des Caps de Charlevoix


Communiqué envoyé le 29 juin 2006 à 14:30 et diffusé par :