Le Lézard

Lancement de la Grappe aérospatiale du Montréal métropolitain



MONTRÉAL, le 15 mai /CNW/ -- MONTRÉAL, le 15 mai /CNW Telbec/ - Alors que l'industrie aérospatiale montréalaise et québécoise fait face à des défis de taille et qu'elle est confrontée à une concurrence mondiale de plus en plus intense, les acteurs du secteur, appuyés par la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) et les gouvernements du Québec et du Canada, ont décidé de se regrouper au sein d'un forum unique, la Grappe aérospatiale du Montréal métropolitain. Cette nouvelle Grappe contribuera à positionner l'industrie aérospatiale montréalaise comme un secteur de classe mondiale apte à concurrencer les autres régions du monde. Elle visera aussi à encore mieux positionner le secteur aérospatial par rapport aux autres secteurs industriels canadiens, afin qu'il tire sa juste part du financement public disponible dans les domaines de l'innovation et de la recherche et du développement.

"En créant la Grappe, les acteurs du secteur reconnaissent le besoin de concerter leurs actions et de répondre plus rapidement et plus efficacement aux enjeux stratégiques qui les interpellent, déclare monsieur Jacques St-Laurent, président du conseil provisoire de la Grappe et président de Bell Helicopter Textron Canada ltée. Il s'agit, en bref, d'une volonté de faire mieux collectivement que ce que ne pourraient faire les parties individuellement. Les divers organismes du secteur aérospatial, déjà très performants, pourront jouer un rôle accru et encore plus stratégique par le biais de ces actions concertées."

"L'aérospatiale fait partie des secteurs prioritaires de développement économique de la grande région métropolitaine de Montréal, a rappelé le ministre du Travail et ministre de Développement économique Canada, l'honorable Jean-Pierre Blackburn. La mise sur pied de la Grappe aérospatiale permettra de soutenir les entreprises de ce secteur dans leurs efforts pour accroître leur capacité d'innovation et leur compétitivité, et de consolider le positionnement du Grand Montréal comme pôle d'attraction des investissements et des donneurs d'ordre mondiaux en aérospatiale."

"L'initiative annoncée aujourd'hui permettra de rassembler tous les acteurs de l'industrie aérospatiale montréalaise autour d'objectifs communs et d'actions concertées. Voilà une excellente façon d'améliorer la coordination des actions de développement en aérospatiale, qui constitue un secteur prioritaire pour l'essor économique du Québec. Il est essentiel de maintenir au Québec le c?ur de l'activité aérospatiale canadienne. Nous devons assurer l'avenir de notre industrie par des actions stratégiques, qui seront facilitées par la mise en place de cette Grappe", a affirmé monsieur Raymond Bachand, ministre du Développement économique, de l'Innovation et de l'Exportation du Québec.

"La mise en place de la Grappe aérospatiale résulte d'une importante mobilisation des gens d'affaires, des institutions, des associations et du secteur public. La synergie qui en découle aura pour effet de renforcer la productivité des entreprises et de consolider la position concurrentielle de la métropole sur le plan international", a déclaré madame Nathalie Normandeau, ministre des Affaires municipales et des Régions du Québec.

"La création de la Grappe de l'aérospatiale représente une avancée remarquable pour l'économie de Montréal, du Québec et du Canada. Toutes les composantes de notre système d'innovation s'en trouvent aujourd'hui grandement renforcées. Montréal, qui figure déjà parmi les grands leaders mondiaux de l'aérospatiale, est désormais en mesure de faire encore mieux. La région métropolitaine pourra ainsi contribuer encore davantage au processus de création de la richesse au profit de l'ensemble des citoyens et des citoyennes", a déclaré le maire de Montréal et président de la CMM, monsieur Gérald Tremblay.

Mission et objectifs

--------------------

La Grappe aura pour mission de coordonner la mise en place d'un environnement permettant d'augmenter la productivité et accélérer la croissance du secteur afin qu'il devienne une source de création de richesse encore plus importante pour le Grand Montréal, le Québec et le Canada.

Forte de ce nouveau mécanisme de gouvernance, la Grappe se donne comme objectifs de conserver et d'améliorer sa position parmi les chefs de file mondiaux en aérospatiale, de renforcer sa position dominante dans l'industrie canadienne ainsi que d'augmenter les revenus et l'emploi dans le secteur.

L'atteinte de ces objectifs sera soutenue par l'élaboration d'un plan stratégique reposant sur cinq thèmes, soit :

- l'image, la visibilité et le rayonnement du secteur;

- la relève et la main-d'?uvre;

- la sous-traitance;

- la productivité, la performance et la veille concurrentielle; et

- l'innovation.

Des chantiers de travail seront mis sur pied dès la première année afin d'établir des priorités d'action pour chacun de ces thèmes.

La mobilisation des acteurs du secteur aérospatial s'inscrit dans le sens du mouvement initié depuis quelques années par d'autres secteurs économiques métropolitains dont notamment ceux des sciences de la vie, des technologies de l'information et du cinéma. D'autres régions disposant d'une masse critique dans le secteur aérospatial se sont également dotés de structures de gouvernance similaires.

Le budget annuel de la Grappe sera de 800 000 $ par année ou 2,4 millions $ sur trois ans, répartis comme suit : 200 000 $ par année du secteur privé et des engagements équivalents de la part de la CMM et des gouvernements du Québec et du Canada.

Des photos à haute-résolution seront disponibles à 14 h00 (HE)

sur le site http://www.cae.com/photos_fr


Communiqué envoyé le 15 mai 2006 à 10:30 et diffusé par :