Le Lézard

Quasi-noyade d'un enfant dans Lanaudière... La Croix-Rouge tient à rappeler les principaux conseils de sécurité



MONTRÉAL, le 15 mai /CNW/ -- MONTRÉAL, le 15 mai /CNW Telbec/ - Alors qu'un enfant de quatre ans lutte pour sa survie après avoir été retrouvé au fond d'une piscine résidentielle, la Croix-Rouge canadienne, Division du Québec tient à rappeler les principaux conseils de sécurité.

Bien que les noyades soient en baisse au Canada depuis les dix dernières années, on déplore environ 100 décès liés à l'eau chaque année au Québec. "C'est au Québec que le taux de noyades en piscines résidentielles est le plus élevé : environ la moitié des cas de noyades en piscine au Canada survient au Québec. Malheureusement, ce type de noyades touche particulièrement les enfants de 4 ans et moins", a déclaré Édith Lemay, coordonnatrice au service de la prévention des traumatismes à la Croix-Rouge, Division du Québec.

Les piscines résidentielles et la sécurité

    <<
    - Une piscine résidentielle, qu'elle soit gonflable, hors-terre ou
      creusée, doit toujours être clôturée et son accès doit être muni d'un
      dispositif de fermeture et de verrouillage automatiques.
    - Les piscines-jouets doivent être vidées dès qu'elles ne sont plus
      utilisées. Il faut également les retourner afin que l'eau ne s'y
      accumule pas lorsqu'il pleut.
    - Il est essentiel qu'un adulte surveille en tout temps les enfants qui
      se baignent, même ceux qui savent nager.
    - Afin d'éviter de retourner dans la maison et ainsi laisser les enfants
      sans surveillance : garder à portée de main une glacière avec de l'eau,
      des jus et des collations, sortir le téléphone sans fil à l'extérieur
      ainsi qu'une trousse de premier soin.
    - Même si on sait nager, il est plus prudent de ne pas se baigner seul.
      Personne n'est à l'abri d'une crampe ou d'un malaise.
    - Il faut sortir de l'eau dès que le mauvais temps se montre.
    >>


Édith Lemay rappelle "qu'il suffit de très peu d'eau pour se noyer. Dès que le nez et la bouche sont immergés, il y a danger !" Dans ce contexte, il faut penser aux aspects concernant la sécurité autour de la piscine avant d'en faire l'achat.


Communiqué envoyé le 15 mai 2006 à 10:30 et diffusé par :