Le Lézard
Classé dans : L'environnement

Parcs Canada inaugure le centre de découverte du milieu marin, aux Escoumins



QUEBEC, QUEBEC--(CCNMatthews - 29 juin 2006) - Au nom de l'honorable Rona Ambrose, ministre de l'Environnement et ministre responsable de Parcs Canada, l'honorable Jean-Pierre Blackburn, ministre du Travail et ministre de Développement économique Canada, a inauguré aujourd'hui le Centre de découverte du milieu marin.

"Le Centre de découverte du milieu marin est un atout exceptionnel pour Parcs Canada. Grâce à ce nouveau pôle de découverte qui s'inscrit dans sa mission éducative, les Canadiens et les Canadiennes apprendront à mieux connaître et apprécier les ressources du Saint-Laurent et seront sensibilisés à la nécessité de les protéger et de les mettre en valeur", a déclaré la ministre Ambrose.

Le Centre promeut les thématiques qui se rapportent à l'estuaire maritime du Saint-Laurent. C'est un lieu de synthèse qui veut sensibiliser les visiteurs à la valeur de ce milieu de vie, tout en leur fournissant des outils qui leur permettront de poursuivre leur exploration de cette portion représentative du parc marin. Situé aux Escoumins, le Centre de découverte vient s'ajouter au Réseau découverte du parc marin du Saguenay-Saint-Laurent. Développement économique Canada et Parcs Canada ont injecté respectivement 1 000 000 $ et 500 000 $ dans la création de ce centre.

"Le Centre de découverte du milieu marin constitue aujourd'hui l'un des fers de lance de l'offre touristique dans la région de la Côte-Nord. Il vient consolider et diversifier l'offre touristique de la région. Je suis fier que le ministère que je dirige ait contribué à une telle réalisation. Le développement d'une industrie touristique vigoureuse est un créneau d'intervention prioritaire pour Développement économique Canada. Les retombées économiques qui en résultent contribuent grandement à la qualité de vie des collectivités", a mentionné le ministre Blackburn.

Le parc marin du Saguenay-Saint-Laurent couvre une section de l'estuaire du Saint-Laurent et du fjord du Saguenay. D'une superficie de 1 138 km2, ce grand écosystème se distingue notamment par sa topographie sous-marine et par son fjord. Le parc marin du Saguenay-Saint-Laurent est le premier parc au Québec à protéger et à mettre en valeur un milieu exclusivement marin. Il a la particularité d'être géré conjointement par les gouvernements du Canada et du Québec, en association avec les intervenants du milieu.

Développement économique Canada est en ligne à www.dec-ced.gc.ca. Abonnez-vous aux communiqués de presse à http://www.dec-ced.gc.ca/asp/SalleNouvelles/acces_personnalise.asp?LANG égal FR et restez au fait des dernières nouvelles.

(Également diffusé par Internet à l'adresse www.pc.gc.ca sous la rubrique Quoi de neuf.)

Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

20 jan 2018
La fébrilité est palpable. Les équipes mettent la touche finale aux derniers préparatifs. De nombreux bénévoles se trouvent sur les blocs de départ. Même les prévisions météo sont au rendez-vous : avalanche de contenants consignés, vent de solidarité...

19 jan 2018
Le gouvernement a autorisé Rio Tinto à mettre en oeuvre le Programme de stabilisation des berges du lac Saint-Jean 2018-2027, à la suite d'une recommandation favorable de la ministre du Développement durable, de l'Environnement et de la Lutte contre...

19 jan 2018
L'Association des véhicules électriques du Québec (AVEQ) en appelle au Premier Ministre, Monsieur Philippe Couillard, pour faire marche arrière et abandonner le projet de son ministre Pierre Moreau sur le développement des voitures à l'hydrogène au...

19 jan 2018
La Nation haïda et le gouvernement du Canada ont décidé de relever le niveau de protection de la zone de protection marine de SGaan Kinghlas - mont sous-marin Bowie en fermant toutes les pêches qui entrent en contact avec le fond. Cette fermeture a...

19 jan 2018
L'Agence canadienne d'évaluation environnementale (l'Agence) doit décider si une évaluation environnementale fédérale est requise pour le projet de forage exploratoire dans le bassin Orphan de Terre-Neuve, situé à 350 kilomètres à l'est de...

19 jan 2018
La fébrilité est palpable. Les équipes mettent la touche finale aux derniers préparatifs. De nombreux bénévoles se trouvent sur les blocs de départ. Même les prévisions météo sont au rendez-vous : avalanche de contenants consignés, vent de solidarité...




Communiqué envoyé le 29 juin 2006 à 11:05 et diffusé par :