Le Lézard
Classé dans : Les affaires, Santé

TSO3 conclue une vente auprès d'un site de référence américain



QUÉBEC, le 29 juin /CNW/ -- Symbole boursier : TSX : TOS

Actions en circulation : 36 569 701

QUÉBEC, le 29 juin /CNW Telbec/ - TSO3 inc. ("TSO3") (TSX: TOS) annonce une autre vente ferme de son stérilisateur à l'ozone 125L, cette fois-ci auprès d'un hôpital prenant part au programme de sites de référence. Cet hôpital est parmi les utilisateurs satisfaits ayant fourni un témoignage positif à TSO3 en décembre 2005.

Parmi les observations faites en décembre, la coordonnatrice du matériel périopératoire de l'hôpital indiquait ceci : "Après plusieurs mois d'évaluation, nous avons réalisé que nous en sommes venus à nous fier au 125L comme étant notre "cheval de travail" en matière de stérilisation à basse température et à cet égard, nous témoignons également de sa grande fiabilité. Notre analyse démontre que nous réalisons des économies substantielles grâce à l'ozone, en comparaison aux coûts encourus lorsque nous stérilisions à basse température sans cette méthode. Nous sommes plus que satisfaits des retombées de cette évaluation".

Cet hôpital possède 600 lits et deux campus, et réalise approximativement 20 000 chirurgies par année. Une variété de services y sont offerts, incluant les chirurgies à c?ur ouvert. Cet hôpital a récemment été reconnu par le "Occupational Health and Safety Administration" des États-Unis pour son engagement envers la sécurité des travailleurs et de l'environnement ; il est parmi les huit seuls au pays à avoir obtenu cette reconnaissance. Les bénéfices relatifs à la sécurité pour les employés et pour l'environnement offerts par le 125L ont été des éléments clés dans la décision d'achat de l'hôpital, tout comme l'opportunité de maximiser l'efficacité des services aux patients tout en minimisant les coûts d'opération.

"Nous sommes fiers de voir ce compte passer de site de référence à client", a indiqué Ann Hewitt, vice-présidente aux ventes et marketing chez TSO3. "Cet hôpital a rédigé un rapport témoignant de sa satisfaction en décembre 2005. Cette réquisition d'achat est un exemple type de la période nécessaire au processus d'acquisition de ce genre d'appareil".

"Nos équipes cliniques et de ventes ont consacré beaucoup d'efforts au développement d'une base d'utilisateurs satisfaits. Ces efforts sont essentiels afin de bâtir un noyau solide de clients qui témoigneront des avantages d'utiliser la stérilisation à l'ozone dans le secteur médical", a souligné Jocelyn Vezina, président-directeur général chez TSO3. "Cette stratégie se concrétise comme nous l'envisagions et nous sommes convaincus que c'est la stratégie appropriée pour forger une entreprise viable et pleine de promesses".

À propos de TSO3

TSO3, compagnie fondée à Québec en 1998, s'est donnée pour mission de développer et de commercialiser des solutions globales et novatrices en matière de stérilisation.

TSO3 a mis au point un procédé de stérilisation novateur qui fait appel à l'ozone comme agent de stérilisation. Le premier produit issu de cette plate-forme technologique est le stérilisateur à l'ozone 125L destiné à la stérilisation en milieu hospitalier. L'appareil 125L (d'une capacité de 125 litres, 4,3 pieds cubes) a été conçu pour permettre la stérilisation d'instruments chirurgicaux et diagnostiques composés de matériaux ne résistant pas à la chaleur. Ces instruments sont coûteux et fréquemment utilisés en salle d'opération. La stérilisation à l'ozone est un procédé sûr, efficace, rapide et économique qui répond bien aux nouveaux besoins en matière de stérilisation.

Le stérilisateur à l'ozone 125L de TSO3 a été approuvé pour la commercialisation par Santé Canada et par la Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis. TSO3 a complété la vente d'un premier stérilisateur au T4 2005.

TSO3 compte 60 employés, dont 19 travaillent au sein de l'équipe de ventes et marketing.

Pour plus d'informations sur TSO3, visitez le site Internet de la Société à l'adresse suivante : www.tso3.com

Les énoncés du présent communiqué et les énoncés verbaux faits par les représentants de TSO3 inc. concernant des questions qui ne sont pas des faits historiques (y compris, sans s'y limiter, celles concernant le moment ou les résultats de tout financement entrepris par TSO3 inc.) sont des énoncés de nature prospective qui comportent des risques et des incertitudes, y compris, sans s'y limiter, la conjoncture économique en général, la conjoncture sur les marchés des capitaux et la capacité de TSO3 inc. d'obtenir un financement selon des modalités favorables.

La Bourse de Toronto n'a pas approuvé ni désapprouvé le contenu de ce

communiqué et n'assume aucune responsabilité quant à l'information

transmise.

Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

11 déc 2017
La Centrale des syndicats du Québec (CSQ) prévient le ministre de la Santé et des Services sociaux, Gaétan Barrette, que son nouveau projet de Carnet santé Québec ne fera pas oublier le manque de ressources criant qu'il a lui-même créé dans le...

11 déc 2017
Pourquoi tenir compte du présent avis L'Agence de la santé publique du Canada collabore avec ses partenaires provinciaux de la santé publique, l'Agence canadienne d'inspection des aliments (ACIA) et Santé Canada, pour faire enquête sur une éclosion...

11 déc 2017
Les représentantes et représentants des médias sont invités à assister à une conférence de presse au cours de laquelle le ministre de la Santé et des Services sociaux, monsieur Gaétan Barrette, et le député d'Abitibi-Est, monsieur Guy Bourgeois,...

11 déc 2017
L'honorable Ginette Petitpas Taylor, ministre de la Santé, a aujourd'hui rencontré des chercheurs du pôle Québec-Maritimes de l'Initiative canadienne de recherche sur l'abus de substances (ICRAS) à Montréal. Cette équipe de recherche s'emploie à...

11 déc 2017
Le Conseil d'examen du prix des médicaments brevetés (CEPMB) a publié aujourd'hui un document d'orientation présentant ses réflexions préliminaires sur la meilleure façon de mettre en oeuvre les modifications au Règlement sur les médicaments brevetés...

11 déc 2017
L'AGISQ, la voix des archivistes médicaux du Québec, réagit à l'annonce du portail Carnet santé Québec. «?Nous appuyons l'objectif du gouvernement de fournir à chaque Québécois l'accès à son dossier médical en ligne. Nous notons que le gouvernement...




Communiqué envoyé le 29 juin 2006 à 08:30 et diffusé par :