Le Lézard

Stockwell Day rejette un sursis de déportation pour un survivant de la torture - Day défie les Nations unies, ignore l'évaluation des risques de torture



MONTRÉAL, le 29 juin /CNW/ -- MONTRÉAL, le 29 juin /CNW Telbec/ - Stockwell Day, Ministre de la Sécurité publique, a refusé hier d'accorder un sursis de déportation à Sogi Bachan Singh, et ce malgré une demande émise par le Comité de l'ONU contre la torture demandant l'arrêt des procédures de déportation contre M. Singh. Day entend procéder à l'expulsion "dans les prochains jours". Ignorer les recommandations du comité de l'ONU est un geste inhabituel et soulève des inquiétudes quant à la volonté du nouveau gouvernement de respecter l'interdiction internationale et absolue en rapport avec la torture.

Immigration Canada a évalué que M. Singh encoure des "risques de torture", ainsi que des "risques pour sa vie ou des risques de traitements ou de peines cruels et inusités" s'il est expulsé vers son pays d'origine, l'Inde (Evaluation de risque avant renvoi, le 31 août 2005, traduction non-officielle). Ce survivant de la torture est détenu à Montréal sans procès et en vertu de preuves secrètes depuis août 2002, dans un processus qui rappelle celui des "certificats de sécurité".

Le Ministre Day et le Ministre de l'Immigration Monte Solberg détiennent tous deux le pouvoir discrétionnaire qui leur permet d'arrêter à tout moment une déportation.

Les personnes suivantes sont disponibles pour des entrevues :

Warren Allmand, former Solicitor-General of Canada, tel. 514 868 3522 or

514 262 5623

Adil Charkaoui, security certificate detainee, formerly imprisoned with

Sogi

Me. Mai Nguyen, legal counsel for Sogi Singh, tel. 514 277 4077 x 1919

Philippe Robert de Massy, Ligue des droits et libertés, tel. 514 481 3284

Anne Sainte-Marie, Amnesty International, tel. 514 766 9766

Chattar Singh Saini, Centre communauté des punjabis du Québec,

tel. 514 808 9365


Communiqué envoyé le 29 juin 2006 à 07:51 et diffusé par :