Le Lézard

27 000 enseignantes et enseignants se dotent d'un outil de revendication - La Fédération autonome de l'enseignement est née



MONTRÉAL, le 28 juin /CNW/ -- MONTRÉAL, le 28 juin /CNW Telbec/ - Une nouvelle page d'histoire du syndicalisme enseignant s'est écrite aujourd'hui. Trois semaines après le référendum du 7 juin - où pour la première fois quelque 27 000 enseignantes et enseignants ont pu choisir leur allégeance syndicale et fonder une nouvelle fédération -, les délégations de neuf syndicats ont tenu leur première réunion d'instance.

    <<
                               On repart à neuf

    Les 75 personnes déléguées - de l'Alliance des professeures et professeurs
de Montréal, des Syndicats de l'enseignement secondaire des
Basses-Laurentides, de la Haute-Yamaska, de la région de Laval, de la
Seigneurie des Mille-Îles, de l'Ouest de Montréal, de l'Outaouais, de la
Pointe-de-l'Île et des Seigneuries - se sont réunies à Dorval pour jeter les
bases de leur nouvelle organisation syndicale : la Fédération autonome de
l'enseignement (FAE).
    En plus d'adhérer officiellement à la FAE, les neuf syndicats ont adopté
une déclaration de principes qui guideront la fédération jusqu'au Congrès de
fondation où les membres seront appelés à définir les orientations et établir
les structures, le fonctionnement et les services ainsi que les positions et
revendications de leur nouvelle fédération.
    Le Conseil fédératif (CF) a également procédé à la nomination de son
Comité exécutif qui sera composé de :

           Mme Nicole Frascadore (Ouest de Montréal), au poste de PRÉSIDENTE;
           Mme Nathalie Morel (Alliance), au poste de vice-présidente à la
           vie professionnelle;
           M. Christian St-Louis, (Région de Laval), au poste de
           VICE-PRÉSIDENT AUX RELATIONS DE TRAVAIL ET À LA NÉGOCIATION;
           Mme Danielle Ducharme (secondaire Basses-Laurentides), au poste de
           VICE-PRÉSIDENTE et SECRÉTAIRE-TRÉSORIÈRE.
           Mesdames Diane Nault (Outaouais) et Suzanne Desaulniers
           (Seigneurie des Mille-Îles) et Messieurs Luc Ferland
           (Pointe-de-l'Île), Stéphane-A. Aucoin (des Seigneuries) et Martin
           Laboissonnière (Haute-Yamaska) complètent l'instance exécutive.
    >>


"C'est avec fierté et enthousiasme que j'accepte le défi confié par mes pairs de présider leur nouvelle fédération syndicale que nous façonnerons toutes et tous ensemble en fonction de nos aspirations, de nos convictions et de nos orientations syndicales. Depuis le début, cette démarche a été menée avec autant de sérieux que de rigueur et elle se poursuivra ainsi. Près du tiers des enseignantes et enseignants du Québec ont choisi de se doter d'un nouvel outil de revendication pour défendre leurs intérêts et l'école publique ainsi que pour améliorer leurs conditions de travail et d'enseignement. Nous allons faire le nécessaire pour qu'il en soit ainsi", a déclaré la nouvelle présidente de la FAE, Mme Nicole Frascadore.

En après-midi, les personnes déléguées ont procédé à un premier échange sur des dossiers tels que l'application de la nouvelle convention collective, les règles et le manque de services pour les élèves en difficulté, l'implantation de la réforme, l'équité salariale ainsi que l'organisation des activités et sorties éducatives. L'analyse de ces dossiers et l'identification des priorités serviront à l'élaboration des orientations, des revendications et des actions syndicales qui seront débattues à l'occasion du prochain CF prévu lors de la rentrée scolaire 2006-2007.

La Fédération autonome de l'enseignement regroupe neuf syndicats de l'enseignement représentant 27 000 enseignantes et enseignants des écoles primaires, secondaires et des centres de formation professionnelle et des adultes ainsi que le personnel des écoles Peter Hall et du Centre académique Fournier.


Communiqué envoyé le 28 juin 2006 à 12:52 et diffusé par :