Le Lézard
Classé dans : Santé

De nouvelles directives internationales s'appuient sur des recommandations factuelles pour prévenir la thromboembolie veineuse (TEV), problème de santé majeur à l'échelle mondiale



LISBONNE, Portugal, le 26 juin /CNW/ -- LISBONNE, Portugal, le 26 juin /CNW-PRN/ - La version récemment publiée de l'énoncé consensuel international sur la prévention et le traitement de la thromboembolie veineuse (TEV), l'un des principaux documents consensuels d'expertise conçus spécifiquement pour la prévention et le traitement de la TEV, a été présentée à l'occasion du vingt-deuxième congrès de l'International Union of Angiology, tenu à Lisbonne, au Portugal.

"Ces directives fournissent des recommandations fondées sur l'examen rigoureux de données probantes par un panel élargi de spécialistes internationaux. Ces directives factuelles englobent des recommandations actualisées sur les traitements adéquats et les stratégies médicales à privilégier auprès des différentes catégories de patients exposés à un risque de TEV", a déclaré Andrew Nicolaides, professeur émérite rattaché à l'Imperial College de Londres, au Royaume-Uni, et président du comité de rédaction des directives.

La thromboembolie veineuse (TEV) est considérée comme un problème de santé majeur à l'échelle mondiale. En Europe et en Amérique du Nord, l'incidence annuelle de TEV s'établit à environ 160 par 100 000 dans le cas de la thrombose veineuse profonde (TVP), à 20 par 100 000 dans le cas de l'embolie pulmonaire (EP) symptomatique non fatale, ainsi qu'à 50 par 100 000 pour les cas d'EP fatale.

    Voici les points saillants des directives formulées pour 2006 :

    - L'accent est mis, entre autres, sur la prévention de la thrombose chez
      les malades faisant l'objet d'un suivi médical ou ayant subi une
      intervention chirurgicale. Les malades faisant l'objet d'un suivi
      médical subissent, en majorité, le fardeau de la maladie. L'embolie
      pulmonaire (EP) fatale constitue la cause principale de mort subite
      chez les malades hospitalisés. D'après les estimations, un patient sur
      20 peut subir une EP fatale en l'absence d'un traitement prophylactique
      adéquat de la TEV.

    - Ces directives recommandent fortement que "tous les patients gravement
      malades fassent l'objet d'une évaluation de routine qui permettra de
      définir leur risque de TEV et leur admissibilité à une
      thromboprophylaxie adéquate."

    - Par ailleurs, l'accent est mis sur l'adéquation de la prophylaxie, qui
      doit reposer sur la sélection des agents et la durée de leur emploi.
      Chez certains malades, il est nécessaire de prolonger la prophylaxie de
      quatre à six semaines.

    - Advenant la contre-indication de la prophylaxie pharmacologique, des
      méthodes mécaniques comme la compression pneumatique intermittente et
      les bas de contention gradués sont recommandés comme traitements de
      substitution, afin d'assurer la prévention de la thrombose veineuse
      profonde.

    - Les patients cancéreux sont particulièrement exposés à un risque de
      TEV. La thrombose représente la deuxième cause de décès en importance
      chez les patients ayant reçu un diagnostic de cancer. Chez ces malades,
      l'évolution de la maladie ainsi que les traitements chirurgicaux et
      médicaux sont connus pour augmenter le risque de thrombose. Par
      conséquent, il est essentiel d'assurer l'administration d'un traitement
      prophylactique adéquat à ces malades, lorsqu'ils deviennent exposés à
      un risque élevé de thrombose.

    - Les différentes options thérapeutiques recommandées par les directives
      s'appuient sur la publication de données spécifiques à chaque situation
      clinique, et ce, pour chaque méthode de prévention. Les héparines de
      faible poids moléculaire (HFPM) demeurent la principale option de
      prévention et de traitement de la TEV. Par conséquent, le choix de
      l'HFPM doit reposer sur le niveau de données probantes et sur
      l'autorisation de chaque indication thérapeutique par les organismes de
      réglementation concernés.


"La TEV représente un problème de santé majeur et un enjeu vital pour la sécurité des malades. Grâce à l'administration d'un traitement prophylactique adéquat, ce trouble est évitable chez la vaste majorité des patients qui y sont exposés", a souligné le Dr Ajay Kakkar, directeur du Centre des sciences chirurgicales à Barts. Rattaché à la Faculté de médecine et de dentisterie de Queen Mary's, à Londres, ainsi qu'à l'Institut de recherche sur la thrombose, à Londres, le Dr Kakkar copréside également le comité de rédaction des directives.

"L'exécution de stratégies d'évaluation de routine du risque de TEV représente un objectif important, et elle contribuera à la prévention de cette maladie. L'IUA maintient son engagement envers la diffusion élargie des nouvelles directives consensuelles et leur instauration", a déclaré le professeur Jawed Fareed, directeur du Laboratoire de recherche sur l'hémostase et la thrombose à l'Université Loyola de Chicago (Etats-Unis), et coprésident du comité de rédaction des directives.

Information de base

A propos de la thromboembolie veineuse (TEV)

La thromboembolie veineuse (TEV) survient lorsqu'un caillot sanguin, ou thrombus, se forme dans une veine avant de la bloquer. La TEV englobe la thrombose veineuse profonde (TVP) et l'embolie pulmonaire (EP). L'EP est une complication menaçant le pronostic vital. Elle se produit lorsqu'un caillot sanguin se détache d'un vaisseau, s'intègre à la circulation sanguine et se loge à l'intérieur des poumons. Une triade de facteurs prédisposent les patients à la TEV : la stase veineuse, l'altération des constituants sanguins et la transformation superficielle des vaisseaux. Au moins deux de ces facteurs doivent coexister pour engendrer une TEV. Les principaux facteurs de prédisposition clinique sont l'immobilisation, un traumatisme, la chirurgie, une infection et la période post-partum. Parmi les autres facteurs de prédisposition figurent l'âge, l'obésité et le cancer; des antécédents de thrombose veineuse, de veines variqueuses, de déshydratation et d'hormonothérapie (prise de contraceptifs), souvent doublés d'antécédents de thrombophilie.

A propos de l'IUA

L'International Union of Angiology est une société faisant la promotion de la médecine vasculaire, de la chirurgie vasculaire et des interventions endovasculaires. Fondée en 1950, l'IUA regroupe actuellement des spécialistes provenant de 71 pays. Elle vise à stimuler, à l'échelle internationale, la connaissance scientifique de tous les aspects de l'angiologie en encourageant la recherche fondamentale et les études cliniques. Elle organise des congrès internationaux à tous les deux ans.

A propos des directives

Les directives présentent les données probantes dans un format concis. Elles visent non seulement à déterminer l'ampleur des effets produits par différents régimes prophylactiques, mais aussi la qualité des essais. Elles fournissent également des données d'innocuité (saignements ou autres effets indésirables d'importance clinique). Advenant la non-disponibilité d'essais comparatifs randomisés, les directives font mention du manque de données et formulent des recommandations sur la conception d'études appropriées.

Les directives reposent sur un système de grades se conformant aux plus grandes normes internationales :

Les recommandations de grade A reposent sur les données probantes de niveau 1 tirées d'essais comparatifs randomisés ayant révélé des résultats constants (d'après les revues systématiques, p. ex.), qui s'appliquent directement à la population cible. En conséquence, un seul essai comparatif randomisé ne peut être accepté comme une source de données probantes de niveau 1, et ce, malgré sa qualité supérieure et la pertinence de sa méthodologie. Il s'intègre donc aux recommandations de grade B.

Les recommandations de grade B reposent sur les données probantes de niveau 1 tirées d'essais comparatifs randomisés ayant révélé des résultats moins constants, une efficacité limitée ou d'autres difficultés méthodologiques, et qui s'appliquent directement à la population cible. En outre, les recommandations de grade B reposent sur des données probantes de niveau 1 tirées d'essais comparatifs randomisés et extrapolées d'un groupe de sujets différant de la population cible.

Les recommandations de grade C découlent des données probantes de niveau 2 tirées d'études d'observation fondées sur une méthodologie adéquate et ayant révélé des résultats constants, qui s'appliquent directement à la population cible.

L'inclusion de données d'innocuité tirées de chaque essai (saignements ou autres effets indésirables d'importance clinique) vient compléter ces renseignements.

Les directives viennent d'être publiées dans International Angiology, revue officielle de l'IUA. Voici la référence : Nicolaides, A. N., J. Fareed, A. K. Kakkar, H. K. Breddin, S. Z. Goldhaber, R. Hull et coll. Prevention and treatment of venous thromboembolism. International Consensus Statement (Guidelines according to scientific evidence), juin 2006, Int. Angiol., 25 (2), p. 101-61.

Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

21 aoû 2017
Les photos des produits sont disponibles à : http://bit.ly/2ws85pV OTTAWA, le 21 août 2017 /CNW/ - L'avis de rappel d'aliments diffusé le 16 août 2017 a été mis à jour et comprend des renseignements supplémentaires sur le produit. Ces...

21 aoû 2017
QUÉBEC, le 21 août 2017 /CNW Telbec/ - Les représentantes et représentants des médias sont invités à assister à une conférence de presse au cours de laquelle le ministre de la Santé et des Services sociaux, M. Gaétan Barrette, procédera à une annonce...

21 aoû 2017
La ministre Philpott visite l'Université Laval pour rencontrer des chercheurs chevronnés qui se sont unis dans la lutte contre le VIH/sida et d'autres maladies QUÉBEC, le 21 août 2017 /CNW/ - Des chercheurs de l'Université Laval et de partout au...

21 aoû 2017
RIMOUSKI, QC, le 21 août 2017 /CNW Telbec/ - Les représentants et les représentantes des médias sont conviés à la consultation publique sur l'encadrement du cannabis au Québec qui débutera à Rimouski et qui se fera en présence de la ministre déléguée...

21 aoû 2017
OTTAWA, le 21 août 2017 /CNW/ - Une nouvelle recherche sur l'innovation en santé au Canada menée pour le compte de l'Association médicale canadienne (AMC) indique que les gouvernements provinciaux et territoriaux sont considérés comme des moteurs de...

21 aoû 2017
QUÉBEC, le 21 août 2017 /CNW Telbec/ - La ministre déléguée à la Réadaptation, à la Protection de la jeunesse, à la Santé publique et aux Saines habitudes de vie, madame Lucie Charlebois, annonce aujourd'hui le début des consultations publiques sur...




Communiqué envoyé le 27 juin 2006 à 19:27 et diffusé par :