Le Lézard

Le gouvernement McGuinty encourage le rendement énergétique en Ontario



TORONTO, le 27 juin /CNW/ -- L'élimination progressive des refroidisseurs permettra de réduire la

demande d'électricité et aidera à assainir l'air

TORONTO, le 27 juin /CNW/ - Le gouvernement McGuinty propose de modifier des règlements afin de favoriser le rendement énergétique et de réduire la demande d'électricité, a annoncé aujourd'hui la ministre de l'Environnement, Mme Laurel Broten.

"Partout en Ontario, l'air à l'intérieur de grands bâtiments est refroidi par des appareils qui sont vieux et inefficaces, a déclaré Mme Broten. En les éliminant progressivement, nous aidons à gérer la consommation d'énergie de la province et à améliorer la qualité de l'air que nous respirons."

Selon le règlement proposé, les propriétaires devront remplacer leurs vieux refroidisseurs et climatiseurs à caractère industriel, commercial ou institutionnel, ou alors les moderniser pour qu'ils aient un meilleur rendement énergétique et utilisent des réfrigérants de substitution.

Les changements proposés pourraient faire économiser jusqu'à 50 mégawatts d'électricité - de quoi répondre aux besoins en électricité de 11 000 maisons -, en plus d'aider à protéger l'environnement en éliminant progressivement l'emploi des chlorofluorocarbones (CFC). Ils vont aussi dans le sens des programmes de protection de l'environnement qui existent dans l'industrie, lesquels aideront à faire en sorte que les CFC excédentaires sont récupérés, remisés et éliminés de la façon la plus respectueuse de l'environnement possible.

"La conservation de l'énergie est une composante-clé du nouvel avenir énergétique de l'Ontario, a dit M. Jeff Leal, adjoint parlementaire au ministre de l'Énergie. C'est un autre exemple de la démarche globale que notre gouvernement adopte pour atteindre d'ambitieux objectifs de conservation de l'électricité."

"Le remplacement des vieux refroidisseurs inefficaces aide à protéger l'environnement et, en bout de ligne, notre santé, a dit Peter Love, directeur des économies d'énergie de l'Ontario. Les nouveaux appareils éconergétiques réduisent les appels de puissance de pointe durant l'été et coûtent moins cher à utiliser. C'est un grand pas en avant pour enraciner une culture de la conservation."

Les nouveaux appareils consomment jusqu'à 50 p.100 moins d'énergie et coûtent moins cher à entretenir et à utiliser que les vieux appareils. Bien des propriétaires ont d'ailleurs déjà remplacé leurs vieux appareils pour réduire leurs dépenses énergétiques.

"Nous sommes heureux qu'un règlement obligera les derniers grands utilisateurs de refroidisseurs à usage commercial qui fonctionnent aux CFC à remplacer méthodiquement leurs appareils et que les produits chimiques seront récupérés et éliminés comme il faut, a déclaré Mme Beatrice Olivastri, directrice générale, Les Ami(e)s de la Terre. Les Ontariens et la population de la planète en sont les gagnants, car la protection de la couche d'ozone aide à prévenir les cancers de la peau, les maladies de l'oeil et l'affaiblissement du système immunitaire."

La mesure annoncée aujourd'hui n'est qu'une des façons dont le gouvernement McGuinty protège la population et l'environnement de l'Ontario. En voici d'autres :

    <<
    -  Le gouvernement a adopté un plan pour que l'essence vendue en Ontario
       ait une teneur moyenne annuelle en éthanol de 5 p. 100. Cette mesure
       entrera en vigueur le 1er janvier 2007. L'objectif que le gouvernement
       a fixé pour 2007 se traduira par une réduction des gaz à effet de
       serre de l'ordre de 800 000 tonnes, ce qui équivaut à éliminer des
       routes 200 000 voitures.
    -  Il a adjugé des contrats pour la production de 1 300 mégawatts
       d'énergie éolienne - de quoi fournir de l'électricité à 300 000
       maisons.
    -  Il s'est fixé l'objectif d'accroître de 5 p. 100, d'ici à 2007, et de
       10 p. 100, d'ici à 2010, la production énergétique de l'Ontario qui
       provient de sources renouvelables, ce qui met la province dans le
       peloton de tête en Amérique du Nord.
    >>


Les personnes qui désirent communiquer des points de vue au sujet des modifications proposées peuvent le faire au moyen du registre de la Charte des droits environnementaux, au site http://www.ene.gov.on.ca/envregistry/027883er.htm. La période de consultation est de 60 jours.

    <<
    Also available in English.

                              www.ene.gov.on.ca


    Document d'information
    -------------------------------------------------------------------------

         PROJET DE RÈGLEMENT SUR LES SUBSTANCES DESTRUCTRICES D'OZONE
    >>


"Le Heating, Refrigeration and Air Conditioning Institute of Canada appuie entièrement ces importantes modifications que l'Ontario a apportées au règlement sur les substances destructrices d'ozone. Ces changements réglementaires disent clairement à notre industrie et aux propriétaires d'appareils de refroidissement qu'il est temps de délaisser les réfrigérants à base de CFC."

Warren Heeley

Président

Heating, Refrigeration and Air Conditioning Institute of Canada

"BOMA s'emploie activement à encourager et à reconnaître l'excellence et la protection de l'environnement dans notre industrie en décernant chaque année le prix Earth Award for Environmental Excellence et au moyen de son programme Go Green Energy and Environmental Management. Lancé en 2005, le programme Go Green a été adopté par un certain nombre de chefs de file dans le secteur de l'immobilier non résidentiel, de même que par le gouvernement, et sera bientôt la norme de référence pour les immeubles qui existent déjà en Ontario. La décision qui a été prise d'éliminer progressivement les substances destructrices d'ozone est un très grand pas en avant dans les efforts que fait la province pour protéger notre avenir."

Edward J. (Ted) Aldcroft

Coprésident, BOMA Toronto Energy and Environment Forum

Membre du Strategic Energy Committee, BOMA Toronto

"Durant bien trop longtemps, le gouvernement avait succombé aux pressions des groupes d'intérêt et n'avait pas adopté des règlements plus stricts relativement à l'usage des substances destructrices d'ozone que sont les CFC. Enwave applaudit l'initiative du ministre."

Dennis Fotinos

Président-directeur général

Enwave Energy Corporation

"Lorsque nous parcourons les rues de l'Ontario pour demander aux gens d'utiliser moins d'électricité, d'accroître la température du thermostat, d'utiliser des ventilateurs de fenêtre et des modes de refroidissement naturels, ou d'acheter un climatiseur d'un meilleur rendement énergétique, il est bien de savoir que le ministère demande aux propriétaires de grands immeubles de faire leur part, eux aussi. En éliminant progressivement les CFC dans les appareils de climatisation d'air des grands immeubles, le gouvernement de l'Ontario rehausse la confiance des gens, encourage le rendement énergétique et fait qu'il est plus facile pour nous de demander à tout le monde de contribuer et de conserver l'énergie."

Chris Winter

Directeur général

Conseil de conservation de l'Ontario

    <<
    Also available in English.

                              www.ene.gov.on.ca
    >>



Communiqué envoyé le 27 juin 2006 à 16:18 et diffusé par :