Le Lézard

La ministre de l'Éducation lance un nouvel outil en ligne pour aider les parents à suivre la réduction de l'effectif des classes



LONDON, ON, le 27 juin /CNW/ -- Des classes plus petites sont la clé de la réussite des élèves au

primaire

LONDON, ON, le 27 juin /CNW/ - Le nouvel outil de suivi de l'effectif des classes du gouvernement McGuinty explique aux parents la réduction de l'effectif des classes du jardin d'enfants à la 3e année, a déclaré la ministre de l'Éducation, Mme Sandra Pupatello.

"Nous appuyons les familles ontariennes qui veulent que le système d'éducation publique soit plus responsable et transparent, a remarqué Mme Pupatello. C'est la raison pour laquelle nous avons conçu l'outil de suivi de l'effectif des classes pour expliquer aux parents les progrès accomplis par les conseils scolaires. La réduction de l'effectif des classes au primaire est un volet important de notre stratégie consistant à améliorer les résultats en lecture, écriture et mathématiques."

C'est la première fois que des données classe par classe sont publiées pour chacune des 32 000 salles de classe, du jardin d'enfants à la 3e année, de 4 000 écoles élémentaires. Les parents peuvent vérifier l'effectif des classes pour n'importe quelle école et n'importe quel conseil scolaire de district de la province.

L'outil de suivi de l'effectif est simple et permet d'obtenir des renseignements rapidement. Tout le monde peut consulter cet outil de suivi en visitant le site Web www.edu.gov.on.ca et en cliquant sur le lien.

À l'heure actuelle, l'outil de suivi offre des données pour les années scolaires 2003-2004, 2004-2005 et 2005-2006. Il reflète l'effectif réel au 31 octobre de chaque année. L'outil de suivi sera mis à jour chaque année lorsque les conseils scolaires transmettront de nouvelles données au ministère de l'Éducation.

Au cours des deux dernières années, le ministère de l'Éducation a accordé un financement aux conseils scolaires pour qu'ils puissent recruter près de 2 400 nouveaux enseignants et enseignantes dans plus de 2 100 écoles, afin de réduire l'effectif des classes du jardin d'enfants à la 3e année.

Les élèves qui étudient dans des classes plus petites bénéficient d'une plus grande attention, améliorent leurs résultats au cours des premières années de leur scolarité et sont plus susceptibles de réaliser leur potentiel au cycle secondaire et par la suite.

À ce jour, 48 pour cent des classes du jardin d'enfants à la 3e année comptent au maximum 20 élèves. Le nombre de classes qui comptent 25 élèves ou plus a chuté de la moitié, passant de 25 à 12 pour cent au cours des deux dernières années.

On s'attend à ce que 90 pour cent des classes du cycle primaire de tous les conseils respectent le plafond de 20 élèves d'ici 2007-2008. Pour l'année scolaire 2006-2007, les conseils devront soumettre des plans détaillés au ministère de l'Éducation montrant les progrès accomplis en matière de réduction de l'effectif des classes au primaire.

Le 12 juin, Mme Pupatello a annoncé l'octroi d'un investissement supplémentaire de 600 millions de dollars dans le système d'éducation publique de l'Ontario pour 2006-2007, portant ainsi l'investissement total dans le secteur de l'éducation à 17,5 milliards de dollars. Voici en quoi consiste le financement destiné au palier élémentaire :

    <<
    -   Le montant de 95 millions de dollars pour engager 1 200 enseignantes
        et enseignants de plus au primaire, pour que les élèves les plus
        jeunes bénéficient d'une plus grande attention individuelle.
    -   Le montant de 50 millions de dollars pour financer des travaux
        d'immobilisations de 700 millions de dollars destinés à réduire
        l'effectif des classes au primaire.
    -   Le montant de 71 millions de dollars pour embaucher 980 nouveaux
        enseignants et enseignantes spécialisés dans des matières comme la
        musique, l'éducation physique et les arts.
    >>


"Nous avons effectué des investissements considérables dans le secteur de l'éducation. Nous devons cependant faire preuve d'un plus grand degré de responsabilité et de transparence envers la population de l'Ontario, a ajouté Mme Pupatello. Il faut que les parents et tous les intervenants du secteur de l'éducation puissent constater que nos investissements produisent des résultats pour les élèves à l'échelle de la province."

    <<
    Available in English

                              www.edu.gov.on.ca
                       www.resultatsontario.gouv.on.ca
    >>


    <<
    Document d'information
    -------------------------------------------------------------------------

        L'OUTIL DE SUIVI DE L'EFFECTIF DES CLASSES REND LE PLAN DE RÉDUCTION
        DE L'EFFECTIF DES CLASSES DU GOUVERNEMENT MCGUINTY OUVERT ET
                                 TRANSPARENT
    >>


Pour la première fois, les parents peuvent suivre les progrès effectués par les conseils scolaires en matière de réduction de l'effectif des classes, du jardin d'enfants à la 3e année.

Les parents peuvent vérifier l'effectif des classes des écoles ou des conseils scolaires de district de la province. L'outil de suivi de l'effectif des classes est facile à utiliser et permet d'obtenir des renseignements rapidement. Tout le monde peut consulter cet outil de suivi en visitant le site Web www.edu.gov.on.ca et en cliquant sur le lien.

C'est la première fois que des données classe par classe sont publiées pour chacune des 32 000 salles de classe, du jardin d'enfants à la 3e année, de 4 000 écoles élémentaires.

Les données de cet outil proviennent de rapports annuels sur l'effectif préparés par chaque école et remis au ministère de l'Éducation.

À l'heure actuelle, l'outil de suivi offre des données pour les années scolaires 2003-2004, 2004-2005 et 2005-2006. Il reflète l'effectif réel au 31 octobre de chaque année. Les chiffres de l'effectif fluctuent souvent pendant toute l'année en fonction du départ ou de l'arrivée de familles dans les collectivités.

L'outil de suivi sera mis à jour chaque année lorsque les conseils scolaires transmettront de nouvelles données au ministère de l'Éducation.

AMÉLIORATION DES RÉSULTATS DES ÉLÈVES EN LECTURE, ÉCRITURE ET

MATHÉMATIQUES

Le gouvernement McGuinty est en train d'imposer un "vrai plafond" dans 90 pour cent des classes du jardin d'enfants à la 3e année d'ici l'année scolaire 2007-2008. Cela signifie que d'ici à 2007-2008, au moins 90 pour cent des classes du primaire compteront au maximum 20 élèves.

Les 10 autres pour cent des classes n'auront pas plus de 23 élèves. Cette souplesse permet aux conseils scolaires de faire face à des changements de l'effectif, de réduire la nécessité d'avoir recours à des classes à années multiples et d'éviter le transport inutile des élèves.

La réduction de l'effectif des classes permettra d'appuyer l'objectif du gouvernement de voir 75 pour cent des élèves âgés de 12 ans atteindre ou dépasser la norme provinciale en lecture, écriture et mathématiques d'ici 2007-2008. Soixante-deux pour cent des élèves de l'Ontario ont atteint ou dépassé la norme provinciale en 2004-2005 et 54 pour cent l'ont atteint en 2002-2003.

Les élèves qui étudient dans des classes plus petites bénéficient d'une plus grande attention, améliorent leurs résultats au cours des premières années de leur scolarité et sont plus susceptibles de réaliser leur potentiel au cycle secondaire et par la suite.

Deux ans après l'introduction du Plan de réduction de l'effectif des classes au primaire, près de la moitié (48 pour cent) des classes du jardin d'enfants à la 3e année comptent au maximum 20 élèves. Le nombre de classes qui comptent 25 élèves ou plus a chuté de la moitié, passant de 25 à 12 pour cent au cours des deux dernières années.

On s'attend à ce que 90 pour cent des classes au primaire de tous les conseils respectent le plafond de 20 élèves d'ici à 2007-2008. Pour l'année scolaire 2006-2007, les conseils devront soumettre des plans détaillés au ministère de l'Éducation montrant les progrès accomplis en matière de réduction de l'effectif des classes au primaire.

Le gouvernement McGuinty investit 95 millions de dollars supplémentaires cette année pour le recrutement de 1 200 enseignantes et enseignants supplémentaires au primaire, 71 millions de dollars pour l'embauche de 980 enseignantes et enseignants spécialisés et 700 millions de dollars pour financer les immobilisations nécessaires pour réduire l'effectif des classes au primaire.

SUBVENTIONS POUR LES BESOINS DES ÉLÈVES

Le gouvernement McGuinty a accordé une augmentation extraordinaire du financement de l'éducation en Ontario, sur quatre ans. En septembre prochain, cela fera trois ans que cette mesure a été introduite.

Le 12 juin, la ministre de l'Éducation a annoncé un investissement de 600 millions de dollars pour l'année scolaire 2006-2007, par le biais de Subventions pour les besoins des élèves, soit la principale source de financement des écoles de l'Ontario financées par les deniers publics.

Tel qu'il a été annoncé dans le budget de l'Ontario de mars 2006, outre les Subventions pour les besoins des élèves, le montant supplémentaire de 200 millions de dollars sera accordé en 2006-2007 pour améliorer les niveaux de littératie et de mathématiques, pour les programmes en français, pour le perfectionnement professionnel du personnel enseignant et des directrices et directeurs d'école, pour les initiatives visant la réussite des élèves, pour la participation des parents et pour la sécurité et la santé dans les écoles.

Depuis son arrivée au pouvoir, le gouvernement McGuinty a augmenté le financement par élève de près de 1 600 $, soit une augmentation de 21 pour cent.

    <<
    Available in English

                              www.edu.gov.on.ca
                       www.resultatsontario.gouv.on.ca
    >>



Communiqué envoyé le 27 juin 2006 à 10:42 et diffusé par :