Le Lézard

38e Congrès de la CSQ "Collectivement pour un monde différent" - Les membres de la CSQ pourraient choisir de s'impliquer dans la prochaine campagne électorale au Québec



MONTRÉAL, le 26 juin /CNW/ -- MONTRÉAL, le 26 juin /CNW Telbec/ - "Il y a trois ans, la CSQ concluait son Congrès par un appel à la mobilisation contre le gouvernement Charest. Nous étions loin de nous douter, à ce moment, de l'ampleur des dégâts et nous pouvons affirmer aujourd'hui, que les dommages sont considérables. Nous ouvrons ce prochain Congrès par un appel à un militantisme renouvelé de la part de nos membres. Nous avons la ferme intention de ne pas laisser de répit à ce gouvernement et nous les inciterons à ne pas voter pour le Parti libéral du Québec lors de la prochaine campagne électorale", d'affirmer le président de la Centrale des syndicats du Québec (CSQ), Réjean Parent, lors de l'ouverture du 38e Congrès de la CSQ.

Pour la CSQ, il n'est pas question de pardonner au gouvernement Charest tous les gestes répressibles commis non seulement envers les employés du secteur public, mais également à d'autres catégories de travailleuses et de travailleurs. Rappelons qu'il a adopté sous le bâillon, en décembre 2003, les projets de loi 7 et 8 interdisant la syndicalisation des travailleuses des services de garde et des ressources intermédiaires de type familial. Encore par bâillon, il a imposé les conditions de travail des employées et des employés des secteurs public et parapublic comme il l'a fait pour les médecins spécialistes lors de la dernière session parlementaire.

De plus, le président de la CSQ souhaite sincèrement, qu'au moment des élections, les citoyennes et les citoyens du Québec se souviendront des faits et gestes du gouvernement de Jean Charest. La CSQ compte rappeler les nombreuses hausses de tarification notamment d'électricité, des services de garde et d'immatriculation. De plus, ce gouvernement aura permis l'instauration d'un système de santé à deux vitesses et favorisé encore plus un système d'éducation inégalitaire en finançant généreusement les écoles privées.

Une campagne d'information auprès de la population

Le Congrès de la CSQ aura à décider des orientations concernant la prochaine campagne électorale et à se prononcer sur une proposition visant à interpeller l'ensemble des candidates et des candidats, peu importe leur allégeance politique, en ce qui a trait à l'importance des services publics. "Le Congrès sera appelé à voter une campagne de sensibilisation et d'action politique auprès de la population dans le but de faire connaître les préoccupations de ses membres quant à l'importance des services publics de qualité, particulièrement en éducation et en santé et services sociaux", de dire le président de la CSQ.

Le 38e Congrès de la CSQ

Monsieur Parent a profité de l'ouverture du 38e Congrès de la Centrale pour présenter les quatre grands thèmes qui seront discutés durant ce Congrès. Le premier thème abordera le syndicalisme inclusif et fait référence aux conditions d'exercice de plus en plus difficiles des personnels de l'éducation et de la santé et des services sociaux. Le deuxième thème parlera de syndicalisme d'impact et du rôle d'influence joué par les organisations syndicales dans les débats de société. Dans ce thème, il sera question de la possibilité d'une importante campagne d'animation et de consultation auprès des membres au sujet de l'éducation publique. Le troisième thème abordera la nécessité du resserrement des forces sociales et syndicales et le dernier traitera des priorités de la CSQ pour les trois prochaines années.

"Comme organisation, nous avons des défis colossaux à relever au cours des prochains jours. Je suis convaincu que nos débats seront guidés par la recherche d'une plus grande justice sociale et d'une plus grande solidarité comme nous invite à le faire cette thématique Collectivement pour un monde différent", de conclure Réjean Parent.

Le 38e Congrès de la CSQ, Collectivement pour un monde différent, se déroule au Palais des congrès de Montréal, du 26 au 30 juin. Vous pouvez obtenir des informations supplémentaires sur le Congrès, notamment les ateliers de formation sur le site www.congres.csq.qc.net.

Profil de la CSQ

La Centrale des syndicats du Québec représente 160 000 membres, dont plus de 125 000 dans le secteur public, la grande majorité travaillant dans le domaine de l'éducation. Elle est présente dans les secteurs de la santé et des services sociaux, des services de garde, des loisirs, de la culture, du communautaire et des communications.


Communiqué envoyé le 26 juin 2006 à 14:57 et diffusé par :