Le Lézard
Classé dans : Santé

ACIA : Le Canada renforce ses mesures visant les aliments du bétail



OTTAWA, ONTARIO--(CCNMatthews - 26 juin 2006) - L'Agence canadienne d'inspection des aliments déclare l'interdiction d'utiliser des tissus pouvant transmettre l'encéphalopathie spongiforme bovine (ESB) dans tous les aliments pour les animaux, y compris les animaux domestiques, et dans tous les engrais. Le renforcement de l'interdiction fera considérablement progresser l'éradication de la maladie parmi le bétail national en diminuant de plus de 99 % les risques de contamination par l'ESB de la chaîne alimentaire animale du Canada.

Les tissus bannis, communément appelés matières à risques spécifiés (MRS), contiennent des teneurs concentrées de l'agent de l'ESB chez le bétail atteint. Le Canada a déjà pris des mesures de protection identiques en ce qui concerne la chaîne alimentaire humaine. Les MRS sont retirées de tous les bovins abattus pour la consommation par les humains. Cette mesure est internationalement reconnue comme le moyen le plus efficace de garantir que les aliments ne seront pas infectés par l'ESB.

"L'interdiction resserre davantage les restrictions déjà strictes reconnues internationalement et nous permettent de progresser relativement à l'éradication de l'ESB", a affirmé l'honorable Chuck Strahl, ministre de l'Agriculture et de l'Agroalimentaire et ministre de la Commission canadienne du blé. "Le fait de prévenir l'introduction de ces matières dans la chaîne alimentaire des animaux réduit les risques et prouve l'engagement du nouveau gouvernement du Canada à prendre les mesures scientifiques nécessaires pour affronter les risques liés à l'ESB."

Des essais de surveillance continue indiquent que le niveau de risque lié à l'ESB au Canada est très faible. Il en est ainsi grâce l'interdiction canadienne actuelle sur les aliments du bétail, qui interdit l'usage des MRS dans les aliments pour le bétail et pour tous les autres ruminants depuis 1997. En appliquant ces mesures à tous les aliments pour animaux, on réduit le risque de contamination qui pourrait avoir lieu pendant la production, le transport, l'entreposage et l'usage des aliments. Par le retrait des MRS des aliments pour animaux domestiques et des engrais, on cherche à atténuer les risques associés à l'exposition potentielle du bétail et d'autres animaux susceptibles de contracter l'ESB à la suite d'un mauvais usage de ces produits.

La nouvelle réglementation axée sur les résultats entrera en vigueur le 12 juillet 2007; les petites exploitations auront plus de temps pour s'y conformer complètement. D'ici là, on entreprendra une campagne de sensibilisation pour s'assurer que tous les organismes réglementés sont pleinement conscients de leurs responsabilités et ont modifié leurs pratiques et procédures conformément aux exigences. Un accent particulier sera mis sur le travail en étroite collaboration avec les petits abattoirs afin d'aider ces derniers à faire la transition aux nouvelles exigences et de faciliter leur viabilité à long terme. Le gouvernement a affecté 80 millions de dollars pour travailler avec les provinces et aider l'industrie à mettre en oeuvre les nouvelles mesures restrictives liées aux aliments pour animaux.

Le renforcement des mesures restrictives relatives aux aliments du bétail s'ajoute à la réponse du gouvernement en ce qui concerne la détection de l'ESB, conformément aux recommandations de l'équipe internationale de spécialistes qui a étudié la situation du Canada au regard de l'ESB. Le Canada a prioritairement mis l'accent sur la protection de la santé des humains, laquelle est garantie par l'élimination des MRS du système alimentaire. L'attention a ensuite été accordée aux mesures à prendre pour garantir la santé des animaux, et ce, par l'intermédiaire d'un plus grand nombre d'examens de surveillance relatifs à l'ESB et d'une capacité accrue de traçabilité des animaux.

L'élimination des MRS du système d'alimentation des animaux, des aliments pour animaux domestiques et des engrais concerne un grand nombre d'intervenants et donne lieu à de nombreuses considérations. Pour définir les modifications réglementaires requises, l'Agence canadienne d'inspection des aliments a mené des analyses et des consultations auprès de l'industrie, des provinces et des territoires, des spécialistes de la santé des animaux, de ses partenaires commerciaux et du public. Ce travail préparatoire était nécessaire pour garantir qu'un renforcement de l'interdiction sur les aliments du bétail serait efficace, exécutoire, viable écologiquement et réalisable du point de vue économique. Des efforts marqués ont déterminé, et se poursuivront en ce sens, d'autres emplois pour les MRS, comme des processus qui pourraient créer du biocarburant.

Les MRS comprennent le crâne, le cerveau, les ganglions de Gasser (nerfs reliés au cerveau), les yeux, les amygdales, la moelle épinière et les ganglions de la racine dorsale (nerfs reliés à la moelle épinière) des bovins âgés de 30 mois ou plus, et l'iléon distal (portion de l'intestin grêle) des bovins de tous les âges.

Fiches de renseignements : Renforcement de l'interdiction canadienne sur les aliments du bétail
http://www.inspection.gc.ca/francais/anima/feebet/rumin/enhrenf.shtml


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 13:24
LAVAL, QC, le 20 oct. 2017 /CNW Telbec/ - Prometic Sciences de la Vie inc. (TSX: PLI) (OTCQX: PFSCF) (« Prometic ») annonce aujourd'hui la présentation de nouvelles données in vivo pour le PBI-4050 et le PBI-4547 pour la prévention et le traitement...

à 12:54
QUÉBEC, le 20 oct. 2017 /CNW Telbec/ - À la suite de la rencontre de son conseil d'administration, tenue hier, la Commission des normes, de l'équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) tient à réaffirmer que le harcèlement sexuel au...

à 12:27
WASHINGTON, le 20 octobre 2017 /PRNewswire/ -- Cal Dooley, le président-directeur général de l'American Chemistry Council (ACC) a publié la déclaration suivante au sujet de l'enquête de Reuters sur la monographie controversée 112 du Centre...

à 11:05
OTTAWA, le 20 oct. 2017 /CNW/ - Son Excellence la très honorable Julie Payette, gouverneure générale du Canada, prononcera des mots d'ouverture au symposium scientifique pour le public Lorne Trottier à l'Université McGill le lundi 23 octobre 2017, à...

à 10:23
BUENOS AIRES, Argentine, le 20 octobre 2017 /PRNewswire/ --Pour la première fois, des scientifiques ont complété le séquençage du génome de la plante de stévia. Les principaux scientifiques du PureCircle Stevia Institute et de KeyGene ont dévoilé...

à 10:20
Les photos des produits sont disponibles à http://bit.ly/2yC2TOi OTTAWA, le 20 oct. 2017 /CNW/ - L'industrie procède au rappel de produits de légumes de diverses marques parce que ces produits pourraient être contaminés par la bactérie Listeria...




Communiqué envoyé le 26 juin 2006 à 14:40 et diffusé par :