Le Lézard
Classé dans : Exploitation minière, Exploitation pétrolière

Contact Diamond fait le point sur ses programmes d'exploration de l'été 2006



TORONTO, ON, le 26 juin /CNW/ -- TORONTO, ON, le 26 juin /CNW/ - Contact Diamond Corporation (CO à la Bourse de Toronto) est heureuse de faire le point sur ses programmes d'exploration actuels. Avec l'aide de ses partenaires de coentreprise, la société explore actuellement cinq propriétés distinctes dans quatre régions du Canada. De récents travaux d'exploration ont révélé la présence, dans chacune de ces propriétés, d'anomalies géochimiques et géophysiques indicatrices de kimberlites non découvertes. Des programmes de forage ont été approuvés pour trois propriétés et sont prévus pour les deux autres concessions, sous réserve de certains aspects touchant les objectifs d'exploration et d'octroi de permis. Pour 2006, les dépenses d'exploration totales inscrites au budget pour les propriétés de Contact Diamond, y compris les contributions des partenaires de coentreprise, se sont élevées à quelque 5 M$, dont 3,8 M$ seraient assumés par la société. Contact Diamond détient actuellement une participation d'au moins 50 % dans chacun des projets.

    Faits saillants :

    - Programme d'une valeur de 2 M$ en cours au projet Témiscamingue, en
      propriété exclusive.
    - Mobilisation en vue du programme de forage au projet MIP détenu à 50 %,
      où les travaux de forage doivent commencer à la mi-juillet.
    - Mobilisation en vue du programme d'exploitation de 750 000 $ au projet
      IC/LO (et TIM) détenu à 51 %, lequel offre des indices diamantifères et
      polymétalliques.

    Le projet de la région du Témiscamingue (propriété exclusive de
    Contact Diamond)


Le projet diamantifère de la région du Témiscamingue, situé à la frontière de l'Ontario et du Québec, près de la ville de Timiskaming Shores, est le principal projet de la société. Il couvre actuellement plus de 113 000 hectares de concessions bornées en propriété exclusive et de concessions minières visées par des options.

Durant l'automne et l'hiver 2005-2006, la société a entrepris un programme de forage de 10 trous et a réussi à situer la nouvelle découverte kimberlitique MR8, la huitième que Contact Diamond découvre dans la région. A la suite de ce programme, la société a ajouté à ses propriétés quelque 49 000 hectares de concessions contigues dans la région d'Elk Lake, en plus de 700 hectares de concessions visées par des options et de concessions minières couvrant 9 cibles géophysiques. En mai de cette année, la société s'est mobilisée en vue de son programme d'exploration pour l'été 2006 au Témiscamingue, y compris des campagnes d'échantillonnage du till, d'exploration et de géophysique intégrés, suivi de nouveaux travaux de forage prévus à l'automne. Les travaux se dérouleront dans le nouveau lot de concessions Elk Lake, que Contact Diamond a ciblé en raison de l'occurrence d'anomalies géochimiques régionales de minéraux indicateurs de kimberlite (MIK), de son emplacement dans le prolongement d'éléments structurels importants contenant les cheminées kimberlitiques connues vers le sud et de sa proximité avec la cheminée kimberlitique Lapointe découverte en mai 2005 par Tres-Or Resources Ltd. et Arctic Star Diamonds Corporation. Outre le programme d'Elk Lake, la société est à étudier plusieurs anomalies kimberlitiques bien définies inexpliquées dans ses propriétés Klock et Lundy en Ontario, et sa propriété Baby au Québec.

Depuis 1995, Contact Diamond a découvert huit cheminées kimberlitiques dans la région du Témiscamingue, dont les cheminées MR8 en septembre 2005 et KL01 et KL22 en 2004. Six de ces cheminées sont diamantifères, notamment la cheminée 95-2 qui, dans le cadre d'un programme de mini-échantillonnage en vrac réalisé en 2003 et en 2004, a révélé la présence d'une population, de taille commerciale, de diamants de grande qualité à teneur légèrement subéconomique. Depuis 2004, Contact Diamond mène un ambitieux programme d'exploration dans la région en vue d'y découvrir des ressources de diamants dont l'exploitation serait rentable grâce à l'excellente infrastructure minière de cette zone.

La société a approuvé un budget de 2 M$ pour le programme Témiscamingue 2006, qui inclut une provision pour un programme de forage de 10 trous au moins. Le programme d'exploration de Contact Diamond au Témiscamingue est géré à partir de son bureau d'exploration et de son dépôt de carottes dans la ville de New Liskeard.

Le projet MIP (participation de 50 % détenue par Contact Diamond)

Le projet MIP situé dans la région sud-centrale de l'île de Baffin, à environ 225 kilomètres au nord-ouest d'Iqaluit, est une coentreprise avec Stornoway Diamond Corporation ("Stornoway"). Stornoway est l'exploitant du projet.

Le projet MIP comprend 30 200 hectares de concessions bornées couvrant un groupe de quatorze anomalies géophysiques, chacune correspondant à une source kimberlitique. Le groupe d'anomalies a été découvert par les partenaires en coentreprise en 2005, à la suite d'un levé magnétique aéroporté de 1 M$ entrepris dans la région. Les quatorze anomalies se présentent dans un seul groupe et leur diamètre varie de 125 mètres à 800 mètres. A la suite de l'obtention de tous les permis requis ce printemps, la mise en oeuvre d'un programme de forage d'été est maintenant en cours. Les essais de forage dans les anomalies du projet MIP devraient commencer à la mi-juillet.

Contact Diamond détient une participation de 50 % dans le projet MIP et chaque partenaire fournit sa part des coûts d'exploitation calculée au pro rata. Contact Diamond prévoit que, pour le programme à venir, sa part des coûts d'exploitation s'élèvera à quelque 500 000 $.

Le projet IC-LO (et TIM) (participation de 51 % détenue par

Contact Diamond, pouvant atteindre 60 %)

Le projet IC-LO (et TIM), coentreprise avec Trigon Exploration Canada Ltd (Trigon), est situé dans la région de la baie Comité-Kugaaruk, au Nunavut. Trigon est l'exploitant du projet.

Les travaux d'exploration antérieurs menés sur le bloc IC ont permis d'établir un train bien défini de minéraux indicateurs de kimberlite avec une composition minérale indicative d'une source kimberlitique diamantifère. Un levé géophysique aéroporté a permis d'identifier plusieurs cibles géophysiques de première importance à proximité du train. Les résultats de l'échantillonnage en amont glaciaire, de même que la nature des minéraux indicateurs récupérés, laissent présager la présence de multiples sources locales. L'exploitant du projet s'emploie actuellement à mobiliser des équipes sur le site en vue d'entreprendre un ambitieux programme d'été terrestre de vérification de cibles, de prospection et d'échantillonnage afin de mieux définir la (les) zone(s) source du train indicateur. Ce travail précédera des sondages d'essai des cibles kimberlitiques, prévus pour le moment au début de l'automne. Le déroulement des travaux de forage au projet IC sera en fonction des résultats. Les récents travaux d'exploration de diamants dans la région de Kugaaruk par Diamonds North Resources Ltd au projet Amaruk et Indicator Minerals Inc. au projet Barrow ont révélé la présence de nombreuses occurrences kimberlitiques, dont certaines avec une très forte présence de diamants. Cette région de l'est de l'Arctique peut éventuellement renfermer une découverte diamantifère exploitable importante, et tant Contact que Trigon considèrent la découverte de la source du train indicateur IC comme un objectif d'exploration hautement prioritaire.

Conjointement au programme d'exploration diamantifère au projet IC, les partenaires de coentreprise ont également autorisé un programme de suivi de l'indice polymétallique au projet IC. Découvert à la fin de l'été 2005, un champ de blocs flottant (roches gélives) de dix mètres par cinq mètres a démontré, dans un seul échantillon instantané, une concentration de métaux précieux et de base très anomale comprenant entre autres 1 220 grammes par tonne d'argent (voir le communiqué de Contact Diamond du 11 octobre 2005). Le programme polymétallique au projet IC comprendra un échantillonnage de confirmation, la cartographie et un levé de polarisation induite à proximité de l'indice, ainsi que des travaux de prospection le long d'une orientation géophysique coincidente de plus de 15 kilomètres de longueur. Ces travaux précéderont un éventuel programme de forage au début de l'automne, prévu concurremment aux travaux de forage d'exploration de diamants, et dont l'avancement se fera en fonction des résultats.

Le budget d'été total pour le projet IC, y compris à la fois les programmes de prospection de diamants et de minerais polymétalliques et un programme de forage de 12 trous, a été fixé à 750 000 $ et bénéficiera d'un financement unique de Contact Diamond. Contact Diamond détient actuellement une participation de 51 % dans le projet IC-LO, et a le droit de porter celle- ci à un maximum de 60 % sous réserve d'un financement supplémentaire de 3 M$ en dépenses d'exploration. La propriété TIM est visée par une lettre d'intention datée du 21 septembre 2004 entre Trigon et une coentreprise formée de Committee Bay Resources et d'Indicator Minerals Inc. Trigon détient une participation de 51 % dans les droits diamantifères de la propriété TIM qui se trouve dans la zone d'intérêt définie dans l'entente de coentreprise Trigon- Contact Diamond IC-LO, qui donne droit à Contact Diamond d'acquérir sa part correspondante de la participation de Trigon.

Le projet RAM (et SHU) (participation de 53,23 % détenue par

Contact Diamond)

Le projet RAM et (SHU), situé dans le craton des Esclaves des Territoires du Nord-Ouest, à quelque 140 kilomètres au nord-est de Yellowknife, est une coentreprise avec Trigon Exploration Canada Ltd. ("Trigon"). Trigon est l'exploitant du projet.

Les travaux d'exploration menés antérieurement au projet RAM par Trigon et Contact Diamond ont identifié des trains indicateurs de kimberlite très prometteurs suggérant la présence d'une source ou de sources diamantifères. Le programme de forage limité mené au printemps 2005 n'a pas permis de découvrir de kimberlite. Les travaux d'exploration subséquents menés en 2005 ont cependant permis de cibler la zone de recherche de kimberlites à environ six kilomètres carrés dans la bande est de la propriété RAM. En février de cette année, Contact Diamond et Trigon ont acquis 6 896 hectares supplémentaires de concessions bornées, récemment venues à expiration, adjacentes à la bande orientale de cette zone de recherche, afin de la refermer de tous les côtés et de fournir un recoupement définitif aux trains indicateurs. Désormais, les travaux d'été de suivi au projet RAM comprendront surtout des travaux de prospection et de géophysique suivis d'un programme de forage renouvelé, qui devrait commencer au début de l'automne.

En outre, Contact Diamond et Trigon ont demandé une approbation réglementaire afin de mener un programme de forage pour faire des essais sur deux cibles géophysiques hautement prioritaires en amont d'un train minéralisé d'indicateur kimberlitique très clairement défini sur la propriété SHU avoisinante. La propriété SHU est située à 50 kilomètres au sud de la propriété RAM, adjacente au bras oriental du Grand lac des Esclaves, et comprend une partie de la coentreprise RAM entre Contact Diamond et Trigon.

La coentreprise n'a pas encore approuvé de budget pour les travaux sur les propriétés RAM et SHU, mais chaque partenaire doit financer sa part des coûts d'exploration calculée au pro rata selon leur niveau de participation respectif. Contact Diamond détient une participation de 53,23 % dans RAM et SHU.

Données scientifiques et techniques

Graham Long, vice-président, Exploration, pour Contact Diamond et géoscientifique professionnel du Québec, est la personne qualifiée en vertu de la Norme canadienne 43-101 et est responsable du contrôle de la qualité et de la communication d'informations dans le cadre du projet Témiscamingue. Les travaux d'exploration menés sur les propriétés RAM (et SHU) et IC-LO (et TIM) sont supervisés par Raymond Ashley, géophysicien, dirigeant et administrateur de Trigon Exploration Canada Inc., personne qualifiée en vertu de la NC 43-101. Robin Hopkins, géologue (NT/NU), employé de Stornoway Diamond Corporation et personne qualifiée en vertu de la NC 43-101, dirige pour sa part les travaux d'exploration sur la propriété MIP.

Contact Diamond Corporation

Contact Diamond est une société d'exploration et de mise en valeur qui compte des propriétés diamantifères en Ontario, au Québec, dans les Territoires du Nord-Ouest et au Nunavut. Le projet de la région du Témiscamingue, situé à la frontière de l'Ontario et du Québec, constitue le principal projet de la société. Mines Agnico-Eagle Limitée (AEM aux bourses de New York et de Toronto) est actuellement le principal actionnaire de la société.

Mise en garde concernant les énoncés prospectifs

Exception faite des déclarations de nature rétrospective concernant la société, certains renseignements contenus dans le présent communiqué constituent des énoncés prospectifs. Des mots et expressions tels que "potentiel", "estimation", "planifie", "s'attend à", "projette", "a l'intention de", "croit", "prévoit" et autres termes semblables, ou des déclarations concernant certains événements ou situations qui "se produiront" ou qui "pourraient avoir lieu", permettent de reconnaître les énoncés prospectifs. De tels énoncés sont fondés sur les opinions et les estimations de la direction à la date de leur formulation et sont assujettis à de nombreux risques et incertitudes ainsi qu'à d'autres facteurs qui pourraient entraîner un écart considérable entre les événements ou résultats réels et ceux évoqués dans les énoncés prospectifs. Ces facteurs comprennent les risques inhérents à l'exploration et à la mise en valeur de propriétés minières, les incertitudes inhérentes à l'interprétation des résultats de forage et d'autres données géologiques, l'absence d'un marché coté pour les diamants, la possibilité de dépassement des coûts, la possibilité de dépenses ou de coûts non prévus dans le cadre du projet, les antécédents en matière de perte nette, la dépendance au soutien d'un actionnaire important, les incertitudes liées à la disponibilité et aux coûts du financement nécessaire à venir et d'autres facteurs habituellement associés au secteur minier. La société décline toute obligation de mettre à jour ces énoncés prospectifs à la suite de changements sur le plan de la conjoncture ou des opinions ou des estimations de la direction. En conséquence, le lecteur ne doit pas se fier outre mesure aux énoncés prospectifs.

Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

22 oct 2017
OTTAWA, le 22 oct. 2017 /CNW/ - L'honorable Jim Carr, ministre des Ressources naturelles du Canada, au nom du ministre des Finances, l'honorable Bill Morneau, sera à Doubaï, aux Émirats arabes unis (EAU), et à Riyad, en Arabie saoudite, du 23 au 25...

20 oct 2017
QUÉBEC, le 20 oct. 2017 /CNW Telbec/ - L'Association pétrolière et gazière du Québec (APGQ) salue la décision du gouvernement du Québec d'étendre la période allouée aux commentaires sur sa nouvelle réglementation encadrant les hydrocarbures. Cette...

20 oct 2017
- Landis+Gyr et British Gas franchissent une étape majeure avec l'installation du premier compteur intelligent « de prochaine génération » au Royaume-Uni - En utilisant la technologie la plus récente, les compteurs intelligents permettent une...

19 oct 2017
CALGARY, ALBERTA--(Marketwired - 19 oct. 2017) - Suncor publiera ses résultats du troisième trimestre le mercredi 25 octobre 2017 avant 20 h, HR / 22 h, HE. Une webdiffusion permettant d'analyser les résultats du troisième trimestre se...

19 oct 2017
CALGARY, le 19 oct. 2017 /CNW/ - Le volet oral de l'audience de l'Office national de l'énergie concernant le remplacement d'un tronçon de la canalisation 21 proposé par Pipelines Enbridge (NW) débutera le lundi 23 octobre, à 9 h, au centre récréatif...

19 oct 2017
LA ROMAINE, QC, le 19 oct. 2017 /CNW Telbec/ - La centrale Romaine-3 a été inaugurée aujourd'hui. Cette centrale fait partie du Complexe de La Romaine, le plus grand depuis la Baie-James. Ce projet de 4 centrales hydroélectriques évalué à 6,5 G$...




Communiqué envoyé le 26 juin 2006 à 14:14 et diffusé par :