Le Lézard

Plus de 30 000 élèves de 3e année vont apprendre des techniques de survie aquatique



TORONTO, le 15 mai /CNW/ -- TORONTO, le 15 mai /CNW/ - Plus de 30 000 élèves de 3e année bénéficieront d'un nouveau programme qui leur apprendra comment survivre s'ils tombent accidentellement dans de l'eau profonde, a déclaré aujourd'hui la ministre de l'Education, Mme Pupatello.

"Aider les enfants à apprendre à nager est un des volets importants du plan du gouvernement McGuinty visant à s'assurer que les élèves acquièrent les compétences dont ils ont besoin pour mener des vies plus saines et plus actives", a déclaré Mme Pupatello. "C'est la raison pour laquelle nous sommes heureux de collaborer avec le programme Nager pour survivre de la Société de sauvetage."

Dans le cadre de son plan sur des écoles saines, le gouvernement de l'Ontario appuie le programme Nager pour survivre de la Société de sauvetage en lui accordant une subvention ponctuelle de 935 700 $. Ce programme à trois volets met l'accent sur l'acquisition d'une série de compétences : entrée en eau profonde par roulade, nager sur place une minute et nager 50 mètres.

La Société invite les conseils scolaires et les propriétaires/exploitants de piscines, comme les municipalités, qui veulent mettre en place le programme Nager pour survivre dans leurs conseils scolaires à manifester leur intérêt.

"L'été est presque là et il est synonyme de jeux aquatiques", a remarqué Mme Barbara Byers, directrice de l'éducation publique auprès de la Société de sauvetage. "Comme presque 50 pour cent des Canadiennes et Canadiens ont admis qu'ils avaient vécu ou été témoins d'un accident évité de justesse, il est primordial de veiller à ce que les Canadiennes et Canadiens, et en particulier les enfants, acquièrent les compétences en natation dont ils ont besoin pour survivre à toute chute accidentelle dans l'eau cet été."

Selon une nouvelle étude parrainée par la Société de sauvetage, pratiquement tous les Canadiens et Canadiennes (98 pour cent) estiment que la natation est une compétence pratique que chaque enfant devrait maîtriser, et 92 pour cent d'entre eux pensent qu'on devrait apprendre aux élèves à nager dans les écoles. Par ailleurs, 48 pour cent des Canadiennes et Canadiens admettent qu'ils ont vécu une expérience près de l'eau qui leur a fait craindre pour la sécurité d'autrui.

Mme Barbara Underhill, l'ancienne championne du monde canadienne de patinage artistique en couples, promeut de façon active la sécurité aquatique et le programme Nager pour survivre à la suite d'une tragédie personnelle. Sa petite fille, âgée de huit mois et demi, Stephanie Gaetz s'est noyée dans la piscine de leur jardin il y a 13 ans.

"Un enfant peut se noyer en quelques minutes et même quelques secondes", affirme Mme Underhill. "En investissant dans quelques heures d'instruction, les parents peuvent réduire le risque d'une horrible tragédie. Ceci dit, le programme Nager pour survivre ne vise pas à remplacer les leçons de natation normales. Il ne fait que proposer une norme minimale de survie."

Le gouvernement de l'Ontario est en train de faire des écoles financées par les deniers publics des lieux d'apprentissage plus sains. Le plan du gouvernement inclut un financement permettant d'engager des enseignantes et enseignants spécialisés dans des matières comme la santé et l'éducation physique et d'aider les conseils scolaires à ouvrir les portes de leurs écoles à des groupes communautaires à but non lucratif. Il a également demandé aux conseils scolaires d'éliminer la malbouffe dans les distributeurs automatiques installés dans les écoles élémentaires, a ordonné que les élèves des écoles élémentaires fassent 20 minutes d'activité physique quotidienne et a adopté une loi exigeant que chaque conseil scolaire conçoive et maintienne une politique sur l'anaphylaxie.

La Société de sauvetage, Les experts en surveillance aquatique, est un organisme de bienfaisance qui oeuvre à prévenir les noyades et les blessures liées à l'eau au moyen de programmes de formation, des initiatives d'éducation du public Aqua Bon(md) et de services de gestion de la sécurité aquatique. Chaque année au Canada, la Société certifie plus de 200 000 personnes dans le cadre de ses cours de natation, de sauvetage, de formation de moniteurs et de formation pédagogique.

    Pour de plus amples renseignements ou pour organiser une entrevue avec
    Barbara Underhill ou Barbara Byers, veuillez vous adresser à :

    Jennifer Meneses                                          Barbara Byers
    Praxis Public Relations                            Société de sauvetage
    905 949-8255, poste 221                                    416 490-8844
    416 898-5809 (cellulaire)                     416 727-5636 (cellulaire)
    jennifer@praxispr.ca                    barbarab@lifeguarding.com


    Available in English

                              www.edu.gov.on.ca
                       www.resultatsontario.gouv.on.ca



Communiqué envoyé le 15 mai 2006 à 07:04 et diffusé par :