Le Lézard

Bilan sommaire de la Fête nationale 2006 : Malgré une participation record, le coordonnateur lance un appel au respect du caractère exceptionnel de cette importante journée



MONTRÉAL, le 25 juin /CNW/ -- MONTRÉAL, le 25 juin /CNW Telbec/ - Même si la participation populaire à la Fête nationale a fracassé des records dans de nombreuses villes au Québec, le Mouvement national des Québécoises et Québécois, qui coordonne l'événement depuis 1984, sent le besoin de lancer, pour l'avenir, un appel au respect du caractère exceptionnel de la journée.

"Dans la vie d'un peuple, la Fête nationale n'est ni un festival, ni un party parmi d'autres, mais bien un événement au caractère solennel qui appelle à la réflexion et à la trêve", a déclaré la présidente du MNQ, Mme Chantale Trottier-Turcot.

Le Mouvement national des Québécoises et Québécois constate en effet qu'en raison de la tenue du Grand Prix de Formule 1 et de l'ouverture des commerces dans un vaste périmètre à Montréal, le rayonnement de la Fête nationale a été affaibli, plus particulièrement dans la grande région de Montréal. "De façon générale, dans les médias comme dans les commerces, par exemple, la Fête nationale du Québec a moins retenu l'attention qu'à l'habitude et le temps d'arrêt qui accompagne normalement une Fête, qu'il s'agisse d'une Fête nationale ou de n'importe quelle autre fête dans l'année, ne s'est pas vraiment fait", a ajouté la présidente.

Les trois spectacles nationaux : Québec, Gatineau et Montréal

Le beau temps qui a prévalu sur l'ensemble du Québec depuis vendredi a fait en sorte que la Fête nationale a attiré encore plus de gens que l'année dernière. Des hausses significatives d'affluence ont été enregistrées à plusieurs endroits et des records de participation ont été établis.

C'est notamment le cas à Québec, où le site a même été fermé pendant un certain temps, en fin de soirée, puisque la capacité des Plaines d'Abraham avait été atteinte. Plus de 250 000 personnes ont assisté au spectacle animé par France D'Amour et qui mettait en vedette Marjo, Corbach, Vincent Vallières, Anik Jean, Andrée Watters, Mes Aïeux et Les Respectables. Quand les Cowboys Fringants sont entrés sur scène, vers une heure trente, le site était bondé. À Gatineau aussi un record d'assistance à été établi. Plus de 25 000 personnes se sont massées près de la polyvalente Le Carrefour, pour voir Kevin Parent et Loco Locass.

La Présidente du MNQ a profité de l'occasion pour saluer le travail accompli par le Comité de la Fête nationale à Montréal, lequel a piloté le grand spectacle du parc Maisonneuve et le défilé populaire au centre-ville.

Les événements régionaux

Du côté des 23 événements régionaux des participations importantes ont aussi été remarquées. Presque tous les coordonateurs en région ont d'ailleurs signalé au cours des dernières heures que la Fête nationale avait remporté un plus grand succès que l'année dernière. À Joliette, où le groupe Kaïn était en vedette, les organisateurs n'hésitent pas à qualifier l'événement comme le plus réussi des vingt dernières années. Pas moins de 30 000 personnes ont participé. Autant de spectateurs sont allés voir Marie-Chantal Toupin à Saint-Jérôme et Dan Bigras à Varennes.

Voici les estimations qui ont été fournies par les organisateurs de spectacles à travers le Québec :

Salaberry-de-Valleyfield (Dany Bédar et Marc Déry) : 30 000 personnes

Mercier (Noir Silence et Breen Leboeuf) : 15 000

Saint-Georges : 5 000

Thetford-Mines : 10 000

Jonquière (Pépé et son orchestre et La Bottine souriante) : 10 000

Laval (secteur de Sainte-Rose): 9 000

Lévis : 16 000

Sherbrooke (Michel Pagliaro): 12 000

Rimouski (La volée d'castors): 16 000

Rivière-du-Loup : 10 000

Rivière-au-Renard (Gaspé): 1 500

Joliette (Kaïn) : 30 000

Mont-Tremblant (Luc De Larochellière) : 4 000

Saint-Jérôme (Marie-Chantal Toupin) : 30 000

Saint-Jean-sur-Richelieu (Robert Charlebois) : 12 000

Sorel-Tracy : 10 000

Saint-Hyacinthe (Daniel Boucher) : 10 000

Trois-Rivières : 18 000 (et près de 30 000 au défilé)

Varennes (Dan Bigras) : 30 000

Val d'Or : 8 000

Drummondville : 13 000

Victoriaville : 12 000

Baie-Comeau : 5 000

Fêtes locales et de quartier

Encore cette année, la popularité des fêtes locales et de quartier a été confirmée. Partout au Québec, près de 800 activités ont eu lieu, rassemblant jeunes et moins jeunes, de même que beaucoup de familles.

Mme Trottier-Turcot a souligné l'attachement profond des Québécoises et Québécois à leur Fête nationale et leur participation massive. Sans même compter tous ceux et celles qui ont assisté à la Fête par la voie du petit écran, c'est plus de 2 millions de Québécoises et Québécois qui ont activement fêté.

"À notre image"

Rappelons que c'est sur le thème "à notre image" que se sont tenues cette année les festivités de la Fête nationale. L'édition 2006 de cette fête a été une occasion exceptionnelle de célébrer et d'honorer les artistes et les artisans du cinéma qui savent nous en mettre plein la vue.

La Présidente a mentionné à quel point ce thème a été porteur et apprécié, ce qui témoigne de également de l'attachement des Québécois et Québécoises envers le cinéma québécois.

À plusieurs endroits, des films ont été projetés et des gens se sont déguisés en personnages de notre cinématographie, des chansons de films ont été interprétées lors des spectacles et même des rallyes portant sur le cinéma ont été organisés.

Le MNQ tient à remercier les quelque 20 000 bénévoles qui ont pris part à l'organisation de la Fête nationale, à souligner la contribution du gouvernement du Québec et la précieuse collaboration de ses Sociétés affiliées.

Fondé en 1947, le Mouvement national des Québécoises et Québécois (MNQ) regroupe aujourd'hui dix-neuf Sociétés nationales et des Sociétés Saint-Jean-Baptiste réparties sur tout le territoire du Québec et comptant, au total, quelque 110 000 membres. Le MNQ coordonne la mise en ?uvre de la Fête nationale au nom du Gouvernement du Québec depuis 1984.


Communiqué envoyé le 25 juin 2006 à 14:24 et diffusé par :