Le Lézard

Le Premier Ministre Harper offre aux Chinoises et aux Chinois des excuses en bonne et due forme pour la taxe d'entrée qui leur a été imposée



OTTAWA, ONTARIO--(CCNMatthews - 22 juin 2006) - Le Premier ministre Stephen Harper a aujourd'hui présenté des excuses en bonne et due forme pour la taxe d'entrée imposée aux Chinoises et aux Chinois qui ont immigré au Canada entre 1885 et 1923 et à Terre-Neuve jusqu'en 1949. Il s'est également dit profondément désolé de la Loi de l'immigration chinoise qui a suivi.

" Pendant plus de six décennies, ces mesures fondées sur la race visant exclusivement les Chinoises et les Chinois ont délibérément été appliquées par l'Etat canadien, a affirmé le Premier ministre. Il s'est agi d'une grave injustice, injustice que nous avons l'obligation morale de reconnaître. "

Le Premier ministre a déclaré que le gouvernement du Canada offrira des paiements symboliques à titre gracieux aux personnes qui ont été soumises à la taxe d'entrée et qui sont encore vivantes et aux conjoints de celles qui sont décédées. Il établira également des fonds pour financer des projets communautaires et nationaux visant à reconnaître la portée des mesures de guerre passées et les restrictions apportées à l'immigration des communautés ethnoculturelles.

" Nous sommes tous responsables de bâtir un pays fermement fondé sur la notion d'égalité des chances, sans égard à la race ou à l'origine ethnique ", a indiqué le Premier ministre en terminant.

En réponse aux excuses présentées par le Premier ministre, la ministre du Patrimoine canadien, Beverley Oda, a fait remarquer : " Avec les excuses qu'il a présentées aujourd'hui, le gouvernement honore la promesse qu'il a faite à la communauté sino-canadienne, qui a été soumise à une situation unique. Les fonctionnaires de mon ministère travailleront d'arrache-pied dans les mois et les années qui viennent pour renforcer le sentiment d'appartenance des Sino-Canadiennes et des Sino-Canadiens, et de toutes les communautés au Canada. "

(Ce communiqué se trouve également dans Internet à www.patrimoinecanadien.gc.ca sous Salle de presse.)




Communiqué envoyé le 23 juin 2006 à 07:25 et diffusé par :