Le Lézard

INVESTISSEMENT TOTAL DE 1,7 M$ - YVON VALLIÈRES INAUGURE LA PHASE II DE LA GARE INTERMODALE DE RICHMOND



RICHMOND, QC, le 22 juin /CNW/ -- RICHMOND, QC, le 22 juin /CNW Telbec/ - Le ministre de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation et ministre responsable de la région du Centre-du-Québec, M. Yvon Vallières, a procédé aujourd'hui à l'inauguration des installations de la seconde phase de la Gare intermodale de Richmond.

Ce projet mobilisateur et structurant pour l'économie régionale a nécessité des investissements de plus 1,7 M$, dont 325 000 $ provenant du gouvernement du Québec.

Cette somme a ainsi permis à la municipalité de Richmond et au Comité de promotion industrielle de la zone Richmond d'améliorer leur offre de service en matière de transbordement intermodal, d'entreposage et de manutention de marchandises.

"Ces nouvelles installations, qui consolident la position de Richmond comme plaque tournante du transport ferroviaire, bénéficieront non seulement aux villes avoisinantes, riches en industries manufacturières exportatrices, mais également à l'ensemble des entreprises de l'Estrie et du Centre-du-Québec" a indiqué Yvon Vallières.

En permettant l'expansion du volume des marchandises transportées sur le réseau ferroviaire, cette nouvelle gare offrira une solution nettement avantageuse pour tous les intervenants de la région. Ce projet permettra en effet aux entreprises manufacturières, situées en Estrie et dans la région du Centre-du-Québec, de réduire d'au moins 50 % la distance à parcourir pour bénéficier des services de transbordement de conteneurs.

"Ces entreprises pourront dorénavant faire transiter leurs marchandises à Richmond plutôt qu'à Montréal, avec tous les avantages de diminution des coûts de transport et d'élimination des délais liés aux files d'attente attribuables à la densité du trafic" a ajouté fièrement M. Vallières.

La réalisation de ce projet à Richmond offrira une solution qui sera économiquement avantageuse pour tous les intervenants de la région, parce qu'il facilitera l'accès ferroviaire à toutes les industries du Sud du Québec.

"Depuis 2003, c'est plus de 4,5 M$, dont 650 000 $ provenant du gouvernement du Québec, qui ont été investis dans la gare intermodale de Richmond, la seule gare québécoise de ce type située hors des grands centres urbains. Cette aide financière est largement justifiée par le fait que le gouvernement considère primordial de favoriser un meilleur équilibre dans l'utilisation des modes et des systèmes de transport. Or, l'intermodalité comporte plusieurs avantages, tant sur le plan économique qu'environnemental", a conclu Yvon Vallières.

-%SU: TAX,TRN

-%RE: 39,69


Communiqué envoyé le 22 juin 2006 à 11:57 et diffusé par :