Le Lézard

Conservatoire de musique et d'art dramatique de Montréal - "Une maison permanente conçue sur mesure pour nos élèves" - La ministre Line Beauchamp



MONTRÉAL, le 22 juin /CNW/ -- MONTRÉAL, le 22 juin /CNW Telbec/ - La ministre de la Culture et des Communications et ministre responsable de la région de Montréal, Mme Line Beauchamp, a dévoilé aujourd'hui les esquisses du futur Conservatoire de musique et d'art dramatique de Montréal qui sera aménagé de façon permanente dans les locaux qu'il occupe présentement, au 4750, avenue Henri-Julien. Les travaux d'aménagement, qui débuteront dans les prochains jours, s'échelonneront sur 30 mois et coûteront près de 45 M$.

"Pour la première fois de son histoire, le Conservatoire de musique et d'art dramatique de Montréal aura une résidence permanente, conçue sur mesure pour répondre aux besoins spécifiques exprimés par les autorités du Conservatoire. Je suis extrêmement fière de pouvoir annoncer aux élèves, aux professeurs et au personnel du Conservatoire que, d'ici septembre 2008, ils auront accès à des locaux complètement repensés et redessinés pour eux", a déclaré la ministre Line Beauchamp.

Le départ de la Télé-Université de l'édifice de l'avenue Henri-Julien a conduit l'Université du Québec à réaliser une étude de faisabilité et à proposer au Ministère des plans d'aménagement qui permettent de répondre entièrement aux besoins exprimés, en termes de locaux d'enseignement et de répétition, d'ateliers spécialisés, de bibliothèque et de salles de récital et de concert. Après évaluation, l'installation définitive du Conservatoire dans cet édifice s'est imposée comme étant la solution idéale, qui répond à l'ensemble des critères et objectifs définis.

L'Université du Québec agira à titre de maître d'?uvre du chantier, en collaboration avec la Société immobilière du Québec. L'expertise de l'Université et sa connaissance précieuse des besoins particuliers d'un établissement d'enseignement constituent des garanties appréciables de qualité d'exécution et de respect des exigences.

Une planification basée sur le calendrier scolaire

La principale contrainte exprimée à l'Université a été de pouvoir maintenir sur place les activités de formation. Ainsi, la planification et l'échéancier de travail ont été élaborés afin de minimiser les effets sur la vie scolaire et professionnelle. Tous les travaux de gros ouvrage seront effectués au cours des deux périodes estivales. De plus, les sections du bâtiment qui feront l'objet de travaux seront isolées des autres afin d'assurer la quiétude des occupants. On prévoit la livraison des locaux destinés à la formation musicale en août 2007 et ceux de la formation en art dramatique, en août 2008.

En regroupant le Conservatoire de musique et d'art dramatique de Montréal et l'École nationale d'administration publique, l'édifice de l'avenue Henri-Julien devient une véritable maison de formation vouée à l'enseignement supérieur. Signalons que l'édifice continuera d'abriter les Journées de la culture.

Par ailleurs, la ministre a profité de l'occasion pour souligner une décision majeure de l'Assemblée nationale qui adoptait, le 15 juin dernier, le projet de loi modifiant la Loi sur le Conservatoire de musique et d'art dramatique du Québec afin de permettre la transformation de l'institution en établissement public autonome.

"Il s'agit là d'un geste important qui permet d'assurer la pérennité de cette institution reconnue. Le Conservatoire reçoit ainsi un second souffle qui témoigne de l'importance que lui accorde le gouvernement du Québec. Ce qui me réjouit particulièrement, c'est que le premier-né de ce réseau de neuf établissements, le Conservatoire de musique de Montréal, pourra célébrer ses 65 ans dans des locaux permanents", a conclu la ministre Line Beauchamp.

-%SU: CLT

-%RE: 40


Communiqué envoyé le 22 juin 2006 à 11:50 et diffusé par :