Le Lézard
Classé dans : Santé

Le rapport du Conseil canadien de la santé recommande des mesures immédiates et continues pour régler les points chauds dans la santé des enfants



WINNIPEG, le 22 juin /CNW/ -- WINNIPEG, le 22 juin /CNW/ - Selon le rapport du Conseil canadien de la santé présenté aujourd'hui, même si la santé des enfants et des adolescents du Canada est généralement bonne, surtout en vertu des normes mondiales, il existe des points chauds importants dans cette branche de la population qui demandent une attention stratégique, immédiate et soutenue.

Selon le rapport intitulé Leur avenir, c'est maintenant: des choix sains pour les enfants et les adolescents du Canada, plusieurs de ces problèmes sont évitables, si nous agissons maintenant. Ce rapport étudie attentivement les questions de santé des enfants, notamment l'immunisation et les risques d'obésité, la santé mentale et la prévention de la criminalité, examine l'engagement du gouvernement envers l'amélioration de la santé des enfants, énumère les programmes régionaux efficaces et les composantes importantes à leur succès, et présente des suggestions à considérer.

Dans le rapport, on dit que la meilleure façon d'assurer la santé de la population et un avenir prospère pour le Canada est d'investir dans les enfants dès aujourd'hui, en s'attardant surtout aux besoins médicaux et non médicaux des jeunes, tels que la scolarisation et l'économie.

"Ce rapport souligne que les contextes sociaux et économiques sont très importants à la santé des enfants à long terme, dit la Dre Nuala Kenny, pédiatre et présidente du groupe de travail du Conseil canadien de la santé qui a rédigé le rapport. Mais, nous savons aussi qu'une augmentation imminente du nombre de maladies chroniques et des taux d'obésité très inquiétants mettent tous les enfants à risque."

Parmi les craintes soulignées dans le rapport, 25 % des enfants du Canada sont obèses, et risquent d'avoir de graves problèmes chroniques plus tard. Plus de 40 % des enfants de familles autochtones et de nouveaux immigrants vivent dans la pauvreté, comparativement à une moyenne nationale de 17 à 18 %; environ 1,1 million (14 %) d'enfants du Canada ont des problèmes de santé mentale; les blessures demeurent la principale cause de décès et une cause importante d'hospitalisation chez les enfants et les adolescents; et une majorité d'enfants lourdement handicapés disent que leurs besoins d'aide et d'appareils ne sont pas satisfaits.

La proportion d'enfants et d'adolescents au Canada diminue et présente une autre réalité. En 2001, un Canadien sur quatre avait moins de 19 ans. Si la tendance se maintient, d'ici 2021, seulement un Canadien sur cinq aura moins de 19 ans, alors qu'un Canadien sur quatre aura plus de 60 ans.

La présidente par intérim du Conseil canadien de la santé, Jeanne Besner, dit que si nous n'investissons pas dans nos enfants à cause des demandes imposantes de services aux enfants du baby-boom qui vieillissent, nous risquerons notre avenir. "Il existe des preuves que plus nous agissons rapidement pour offrir du soutien aux enfants, plus la situation s'améliorera. Il est moins coûteux et plus efficace de se concentrer sur la santé des enfants plutôt que de régler leurs problèmes de santé chroniques plus tard," indique Jeanne Besner.

Jeanne Besner dit que, selon le rapport, de nombreuses administrations comprennent cette réalité, et réagissent en offrant des stratégies exceptionnelles pour améliorer la santé et le bien-être des enfants et des adolescents. (Voir le document d'information) Par exemple, le Conseil a rendu public son rapport pour souligner le programme Enfants en santé Manitoba, une initiative pangouvernementale qui réunit huit cabinets de ministres et ministères avec 26 coalitions centrées sur les parents et enfants pour soutenir les familles, à Winnipeg. Une vidéo documentaire met aussi en vedette le programme Enfants en santé Manitoba rendu public aujourd'hui par le Conseil en lien avec le rapport.

"L'approche adoptée par le programme Enfants en santé Manitoba est une des initiatives régionales encourageantes mises en évidence dans notre rapport. Les programmes qui ont une approche élargie semblable et qui démontrent un engagement envers le soutien des enfants et des familles doivent être reconnus et encouragés au Canada," dit Jeanne Besner.

"Souvent, l'Est ne sait pas ce que l'Ouest a fait; parfois, les personnes qui vivent dans le Centre du Canada dirigent un projet pilote qui a déjà été bien démontré à Terre-Neuve. Nous devons partager les connaissances et le savoir-faire actuels et s'en inspirer" ajoute la Dre Nuala Kenny.

Dans le rapport, on propose que les gouvernements financent les activités stratégiques qui soutiennent le développement sain des enfants et des adolescents, renouvellent leur engagement envers le développement de la petite enfance, accélèrent la mise en ?uvre des équipes principales en soins de santé et en gestion de l'information, recréent la sécurité du revenu pour traiter les problèmes de pauvreté, élaborent une stratégie pancanadienne pour la santé des enfants et des adolescents, et informent les Canadiens sur l'importance de la santé des enfants et des adolescents.

Le rapport complet et la vidéo documentaire peuvent être téléchargés à

l'adresse www.conseilcanadiendelasante.ca.

Créé par l'Accord de 2003 des premiers ministres sur le renouvellement des soins de santé en application des recommandations des rapports Romanow et Kirby, le Conseil canadien de la santé a pour mandat de surveiller et de déclarer les progrès dans le mouvement de renouveau des soins au Canada. Ses 26 membres sont nommés par les provinces et les territoires participants et le gouvernement du Canada; ils ont une compétence et une riche expérience dans les domaines suivants : santé communautaire, santé des Autochtones, soins infirmiers, éducation et administration dans le domaine de la santé, finances, médecine et pharmacie.

    <<
                           DOCUMENT D'INFORMATION

    Exemples de programmes réalisés dans tout le Canada en vue de
    l'amélioration de la santé et du bien-être de l'enfance

    -   Enfants en santé Manitoba. Le gouvernement provincial a chargé un
        comité du Cabinet d'instaurer une collaboration en matière de
        politiques publiques de l'enfance et d'investir dans des stratégies à
        l'échelle interministérielle. Les initiatives en question consistent
        notamment à financer la nutrition prénatale, à combattre le syndrome
        d'alcoolisme f?tal, à réaliser des programmes d'"entraînement
        parental positif" et des programmes de développement de la petite
        enfance. Ainsi naît un solide faisceau de services publics à la
        famille et à l'enfance. www.gov.mb.ca/enfantsensante.

    -   Toronto First Duty. Ce programme assure l'intégration des services
        communautaires aux écoliers, mobilise les parents et réduit le
        morcellement habituel des programmes destinés à l'enfance.
        www.toronto.ca/firstduty.

    -   Southern Alberta Child and Youth Health Network. Le SACYHN, qui est
        un réseau de collaboration volontaire des parents et des organismes
        de santé de l'enfance, se sert de cliniques et de la technologie pour
        étendre aux familles de toute la région les soins spécialisés qui se
        donnent à Calgary, relie les familles ayant des ennuis de santé
        semblables et guide et soutient les parents et les jeunes.
        www.sacyhn.ca.

    -   Villes amies des enfants. Un certain nombre de collectivités
        canadiennes ont relevé le défi de l'engagement civique des enfants et
        des jeunes des villes. Les initiatives en question prennent les
        formes suivantes : terrains de jeux accessibles en fauteuil roulant,
        extension des réseaux de pistes cyclables, prévention de l'obésité et
        conseils municipaux jeunesse. www.city.greatersudbury.on.ca,
        www.cyfc.ca, www.scyofbc.org.

    -   Saskatchewan Immunization Management System. Malgré l'accès universel
        des enfants aux vaccins, le niveau d'immunisation des secteurs
        favorisés est double de celui des secteurs à faible revenu (93 %
        contre 47 %). Des infirmières et infirmiers itinérants recourent aux
        rappels téléphoniques et postaux, aux visites à domicile et à
        l'éducation pour que, un jour prochain, 85 % des enfants de deux ans
        soient immunisés intégralement.

    -   Projet d'intervention précoce (Ottawa). De 1999 à 2003, ce programme
        a procuré aux enfants en logement social des programmes de dynamique
        de vie, des clubs de devoirs, des programmes de sports, des activités
        de loisirs et des services de soutien visant les enfants à haut
        risque de 6 à 12 ans.

    -   In Motion (Saskatoon). Un partenariat formé de chercheurs
        universitaires, de la régie régionale de la santé, de la municipalité
        et d'intervenants communautaires a conçu un programme global qui
        fonctionne depuis l'an 2000 et combine les stratégies de promotion de
        masse et les programmes ciblés d'activité physique et de saine
        alimentation à l'intention des jeunes et des adultes.
        www.in-motion.ca.

    -   Prévention des pertes auditives et amélioration des résultats
        scolaires (Nunavut, Thunder Bay et Winnipeg). Jusqu'aux deux tiers
        des enfants inuits subissent des pertes auditives, problème qui naît
        souvent d'infections de l'oreille. En collaboration avec le Centre of
        Excellence for Children and Adolescents with Special Needs qui se
        trouve à Thunder Bay (Ontario), le gouvernement du Nunavut installe
        maintenant des systèmes sonores sans fil dans toutes les nouvelles
        écoles, ce qui améliore l'apprentissage. Ce centre a conçu pour
        Winnipeg un projet qui encourage les mères adolescentes à allaiter
        leur enfant le plus longtemps possible et à restreindre l'exposition
        de celui-ci à la fumée secondaire, d'où un moindre danger d'infection
        de l'oreille et de dégradation de l'ouïe. www.lcnorth.ca.
    >>


On trouvera plus de détails sur les programmes et les stratégies adoptés dans le rapport complet Leur avenir, c'est maintenant: des choix sains pour les enfants et les adolescents du Canada, qui passe en revue les engagements des gouvernements et présente les conseils du CCS en la matière. On peut télécharger le rapport in extenso et un vidéodocumentaire à l'adresse www.conseilcanadiendelasante.ca.

Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 15:00
QUÉBEC, le 20 août 2017 /CNW/ - L'honorable Jane Philpott, ministre fédérale de la Santé, prononcera une allocution lors de la 150e Assemblée annuelle et Conseil général de l'Association médicale canadienne. La ministre tiendra un point de presse...

à 12:22
MONTRÉAL, le 20 août 2017 /CNW Telbec/ - La Fédération interprofessionnelle de la santé du Québec - FIQ s'associe, une fois de plus, aux célébrations Fierté Montréal en participant au défilé. Pour la FIQ, c'est l'occasion de réaffirmer l'importance...

à 09:00
QUÉBEC, le 20 août 2017 /CNW/ - Des leaders de la profession médicale se réuniront à Québec du 20 au 23 août afin de discuter de certains enjeux brulants d'actualité liés à la santé des Canadiens. Les principaux points à l'ordre du jour sont la...

19 aoû 2017
QUÉBEC, le 18 août 2017 /CNW/ - Le Secrétaire parlementaire de la ministre de la Santé, Joël Lightbound, prononcera une allocution de clôture dans le cadre de l'Expo paramédecine au Canada 2017. Les médias pourront obtenir leur accréditation 30...

18 aoû 2017
MONTRÉAL, le 18 août 2017 /CNW Telbec/ - LOJIQ (Les Offices jeunesse internationaux du Québec), se réjouit de l'annonce officielle du Québec à titre d'hôte de la 67e Assemblée générale d'août de l'International Federation of Medical Students'...

18 aoû 2017
QUÉBEC, le 18 août 2017 /CNW/ - Le Secrétaire parlementaire de la ministre de la Santé, Joël Lightbound, prononcera une allocution de clôture dans le cadre de l'Expo paramédecine au Canada 2017. Les médias pourront obtenir leur accréditation 30...




Communiqué envoyé le 22 juin 2006 à 09:00 et diffusé par :