Le Lézard

Selon une enquête de Korn/Ferry, moins d'un tiers des cadres supérieurs sont satisfaits du processus d'accueil et d'insertion dans une entreprise



LOS ANGELES, June 22 /PRNewswire/ --

- Selon les cadres il faut compter entre 3 à 5 ans avant d'atteindre une productivité maximale

Seulement 30 % des cadres interrogés à l'échelle internationale sont satisfaits du processus d'accueil et d'insertion de leur employeur à l'occasion d'une nouvelle embauche selon une enquête de Korn/Ferry International (NYSE: KFY), le prestataire de premier plan de services de recrutement pour cadres, de recrutement externe et de formation de dirigeants. Le plus grand pourcentage de répondant (38 %) considèrent que le processus d'accueil et d'insertion des nouveaux employés est moyen, 22 % le considèrent comme étant en dessous de la moyenne et 10 % le considèrent comme étant médiocre.

En outre, plus de la moitié des cadres (54 %) estiment qu'ils n'atteignent leur productivité maximale qu'au bout de 3 à 5 ans dans une société. Trente trois pour cent pensent que les cadres sont les plus productifs au bout de 1 à 2 ans, 8 % pensent 5 à 10 ans, 4 % pensent six mois et 2 % considèrent qu'il faut plus de 10 ans.

<< Un processus d'accueil et d'insertion complet est susceptible de réduire considérablement le temps dont un cadre a besoin avant d'atteindre son potentiel maximal et d'augmenter ses chances de réussite dans une organisation >>, estime Bob Damon, président de Korn/Ferry pour l'Amérique du Nord. << Nos résultats suggèrent que trop d'employeurs passent à côté d'occasions uniques de créer des liens, de clarifier les attentes et d'établir les priorités qui sont tous des aspects pris en compte dans un processus formel d'accueil et d'insertion. >>

L'enquête a aussi examiné plusieurs problèmes courants concernant les entretiens d'embauche. Pour 3 cadres sur 5 (60 %) la chose la plus importante à laquelle ils se consacrent avant un entretien est la familiarisation de l'employeur potentiel suivi de prises de contacts avec des personnes connaissant l'employeur (20 %), préparer des réponses aux questions éventuelles (19 %) et l'apparence personnelle (1 %). Presque les trois-quarts des cadres (74 %) indiquent qu'ils envoient toujours ou très souvent des notes de remerciements aux employeurs potentiels après leurs entretiens et 63 % le font par e-mail plutôt que par courrier.

Enfin, lorsqu'il leur est demandé quelle est la meilleure excuse à utiliser pour s'absenter au moment de se rendre à un entretien, le plus grand pourcentage répondent qu'ils ne donnent aucune excuse et qu'ils s'y rendent en douce (34 %). Les autres réponses populaires comprennent les engagements familiaux (27 %), un rendez-vous médical ou dentaire (23 %) et un repas de midi prolongé (15 %).

Méthodologie

Le questionnaire des cadres de Korn/Ferry International est fondé sur un sondage international des cadres inscrits au centre des cadres en ligne de la société, ekornferry.com. Les personnes interrogées sont issues de plus de 80 pays, représentant un large spectre d'industries et de domaines fonctionnels. Ces personnes ont répondu au dernier questionnaire Executive Quiz des cadres entre février et mai 2006.

A propos de Korn/Ferry International

Avec plus de 70 bureaux implantés dans 40 pays, Korn/Ferry International, est le leader du conseil en recherche de cadres, du recrutement externe et de la formation de dirigeants. Depuis son siège social de Los Angeles, en partenariat avec ses clients, la société offre dans le monde entier des services sans pareils de recrutement de cadres supérieurs, d'évaluation, de formation et de développement professionnel. Par le biais d Pour de plus amples renseignements, veuillez consulter le site Web de Korn/Ferry International à www.kornferry.com ou le site Web de Futurestep à www.futurestep.com.

    
    Site Web : http://www.kornferry.com
               http://www.futurestep.com



Communiqué envoyé le 22 juin 2006 à 07:10 et diffusé par :