Le Lézard
Classé dans : L'environnement

/R E P R I S E/ - Chaudière / Appalaches - Captage d'eau à Irlande par la ville de Thetford Mines



MONTREAL, le 22 juin /CNW/ -- MONTREAL, le 22 juin /CNW Telbec/ - La Coalition québécoise pour une gestion responsable de l'eau - Eau Secours! demande au ministre Béchard de soutenir la décision du ministère et d'exprimer clairement au Maire de Thetford Mines son refus de renverser les constats de sa direction régionale.

Le président d'Eau Secours! s'est dit "déçu du magistrat de Thetford Mines qui tente de rendre politique une décision scientifique" de la direction régionale du ministère de l'Environnement, du Développement durable et des Parcs. Après consultation auprès du ministère des Ressources naturelles et de la faune (MRNF), le MDDEP refuse à la ville de Thetford Mines l'autorisation de capter l'eau souterraine sur le territoire de la municipalité d'Irlande.

Aujourd'hui, publiquement, le maire de Thetford Mines en appelait de la décision du MDDEP. En demandant de renverser la décision, dans les faits, ce que le Maire demande au ministre Claude Béchard c'est de permettre un prélèvement d'eau supérieur à 15% au débit d'étiage dans la rivière Larochelle. Ce qui va à l'encontre des lignes directrices du Ministère. C'est de ne pas protéger la rivière Larochelle contre son assèchement à certaines périodes de l'année et de façon récurrente; de ne pas protéger dans la même rivière un habitat du poisson; de ne pas faire d'étude d'impact sur les effets aux autres usagers de la réserve d'eau souterraine; de ne pas tenir compte de la santé publique; de passer outre à l'ennoiement et aux effets irréversibles sur le milieu humide d'Irlande ainsi que sur les habitats qui y sont associés; d'ignorer les contrecoups appréhendés au lac William déjà en état trophique et au régime hydrique de la rivière Bécancour. Toutes les raisons pour lesquelles la direction régionale du MDDEP a justement refusé de donner son accord.

La semaine dernière la Coalition écrivait au maire de Thetford Mines pour lui faire part qu'après avoir reçu six représentants de la Ville et étudié les alternatives à la captation d'eau à Irlande, Eau Secours! considérait la solution d'une usine de production d'eau potable sur le lac Saint-François comme la solution la plus rentable à long terme et la plus protectrice de l'environnement fragile d'Irlande, la ville voisine.

Finalement l'entêtement du Maire retarde l'accès à l'eau de qualité pour ses concitoyens et concitoyennes et n'aide pas à élever la cote des politiciens en matière d'environnement aux yeux de la population.

Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

15 déc 2017
Le Canada est déterminé à travailler avec les provinces et les territoires pour faire croître l'économie tout en respectant ses engagements en matière de changements climatiques et en créant des emplois dans les collectivités à l'échelle du pays....

15 déc 2017
Le Canada est déterminé à travailler avec les provinces et les territoires pour faire croître l'économie tout en respectant ses engagements en matière de changements climatiques et en créant des emplois dans les collectivités à l'échelle du pays....

15 déc 2017
La ministre du Développement durable, de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, Mme Isabelle Melançon invite les représentants des médias à une conférence de presse concernant le verdissement du parc automobile québécois....

15 déc 2017
Le Canada est déterminé à travailler avec les provinces et les territoires pour faire croître l'économie tout en respectant ses engagements en matière de changements climatiques et en créant des emplois dans les collectivités à l'échelle du pays....

15 déc 2017
En mobilisant ses capacités d'innovation et sa créativité, le Canada met ses ressources naturelles en valeur de manière plus durable, fait croître son économie et crée des choix énergétiques plus propres en appui à notre transition vers une économie...

15 déc 2017
L'interdiction pour les commerçants d'offrir aux consommateurs des sacs de plastique léger prendra effet à compter du 1er janvier 2018, et s'appliquera à tous les établissements dont l'activité principale consiste à vendre des marchandises au détail....




Communiqué envoyé le 22 juin 2006 à 07:00 et diffusé par :