Le Lézard
Classé dans : L'environnement, Exploitation pétrolière

La ministre de l'Environnement annonce sa décision concernant le projet de centrale hydroélectrique de Wuskwatim dans le Nord du Manitoba



OTTAWA, le 21 juin /CNW/ -- OTTAWA, le 21 juin /CNW Telbec/ - L'honorable Rona Ambrose, ministre de l'Environnement et ministre responsable de l'Agence canadienne d'évaluation environnementale, a annoncé aujourd'hui que le projet de centrale hydroélectrique de Wuskwatim dans le Nord du Manitoba n'a pas à faire l'objet d'une évaluation par une commission d'examen ou par un médiateur en vertu de la Loi canadienne sur l'évaluation environnementale. La ministre a renvoyé le projet, proposé par Hydro-Manitoba en partenariat avec la Nation crie de Nisichawayasihk, aux autorités responsables, Pêches et Océans Canada (MPO) et Transports Canada (TC), afin que les mesures nécessaires soient prises.

La ministre a conclu que le projet n'était pas susceptible de causer des effets négatifs importants sur l'environnement après la mise en ?uvre des mesures d'atténuation et du programme de suivi compris dans le rapport d'étude approfondie. La ministre a pris sa décision en tenant compte des éléments d'information suivants :

    <<
    -   la mise en ?uvre de toutes les mesures d'atténuation et du
programme
        de suivi;
    -   les commentaires du public recueillis au cours de la période de
        consultation de 30 jours et les réponses du MPO et de TC à ce sujet;
    -   le rapport d'étude approfondie, notamment les conclusions et les
        recommandations présentées par les autorités responsables.
    >>


Le projet de centrale hydroélectrique de Wuskwatim comprend la construction d'un barrage sur la rivière Burntwood qui se trouve à environ 45 km au sud-ouest de Thompson et à 35 km au sud-est de la communauté de la Nation crie de Nisichawayasihk de Nelson House. La centrale produira 200 mégawatts d'électricité. Des installations de transport devront être mises en place afin d'acheminer l'énergie à partir du réseau d'Hydro-Manitoba. Un campement devra aussi être aménagé pour loger les travailleurs, de même qu'une route d'accès. On devra compter environ six années pour la construction de cette centrale hydroélectrique estimée à 1,1 milliard de dollars.

L'Agence canadienne d'évaluation environnementale administre le processus fédéral d'évaluation environnementale, qui permet de déterminer les effets environnementaux des projets à l'étude et de prendre les mesures appropriées pour y remédier tout en favorisant le développement durable.

Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 18:00
MONTRÉAL, le 19 oct. 2017 /CNW/ - Le Forest Stewardship Council® (FSC®) Canada, chef de file indépendant de certification en matière de pratiques de gestion forestière au Canada et à l'international, approuve sans réserve la demande visant l'ajout...

à 17:17
QUÉBEC, le 19 oct. 2017 /CNW Telbec/ - Les représentants des médias sont priés de noter que le porte?parole de l'opposition officielle en matière d'économie, Alain Therrien, et le porte-parole en matière d'environnement et de lutte contre les...

à 16:49
QUÉBEC, le 19 oct. 2017 /CNW Telbec/ - La Direction de la recherche forestière (DRF) célèbre en 2017 son 50e anniversaire. C'est un demi-siècle d'expertise en matière d'aménagement durable des forêts que le ministre des Forêts, de la Faune et des...

à 13:30
LA ROMAINE, QC, le 19 oct. 2017 /CNW Telbec/ - La centrale Romaine-3 a été inaugurée aujourd'hui. Cette centrale fait partie du Complexe de La Romaine, le plus grand depuis la Baie-James. Ce projet de 4 centrales hydroélectriques évalué à 6,5 G$...

à 07:00
MONTRÉAL, le 19 oct. 2017 /CNW Telbec/ - C'est aujourd'hui à 10 h 19, que la Ville de Montréal invite les citoyens à participer à la Grande Secousse et à mettre en pratique les trois gestes qui pourraient sauver leur vie en cas de tremblement de...

à 07:00
MONTRÉAL, le 19 oct. 2017 /CNW Telbec/ - Les nouvelles sont inquiétantes. Bien que le Québec prenne part depuis cinq ans à la Grande Secousse, un exercice international de préparation aux tremblements de terre, les Québécois ne savent...




Communiqué envoyé le 21 juin 2006 à 16:20 et diffusé par :