Le Lézard

Investissement de 14,8 millions de dollars - LA DÉPUTÉE FRANCINE GAUDET ANNONCE LE DÉBUT PROCHAIN DES TRAVAUX EN VUE DU REGROUPEMENT DES SERVICES DE SANTÉ PHYSIQUE À LA RÉSIDENCE AVELLIN-DALCOURT



LOUISEVILLE, le 21 juin /CNW/ -- LOUISEVILLE, le 21 juin /CNW Telbec/ - La députée de Maskinongé, madame Francine Gaudet, annonce que le chantier de l'agrandissement et du réaménagement de la Résidence Avellin-Dalcourt, à Louiseville, se mettra en branle dès l'automne. En effet, le ministre de la Santé et des Services sociaux, monsieur Philippe Couillard, vient d'autoriser le Centre de santé et de services sociaux de Maskinongé à passer à l'étape de l'exécution des travaux. Ceux-ci devraient durer un peu plus d'un an.

Comme l'a rappelé la députée, les services de santé physique de l'établissement seront regroupés dans des locaux neufs, sur le site de la Résidence Avellin-Dalcourt. Il s'agit en particulier de l'urgence, des cliniques externes spécialisées, de la physiothérapie, de l'ergothérapie, de l'imagerie médicale, des laboratoires et de la pharmacie. Les nouvelles installations compteront aussi 13 lits de courte durée en gériatrie, y compris trois chambres de soins palliatifs.

"La population de la MRC de Maskinongé, ainsi que le personnel du centre de santé et de services sociaux, profiteront bientôt d'un environnement moderne, fonctionnel et convivial, qui sera propice à des soins d'une qualité encore meilleure. Pour ce qui est du CLSC, du centre de jour et des services administratifs, ils seront maintenus au Pavillon Comtois", a déclaré madame Gaudet.

Le projet de 14,8 millions de dollars est entièrement financé par le ministère de la Santé et des Services sociaux.

Madame Gaudet a profité de cette annonce pour rappeler les nombreuses améliorations apportées au réseau régional de santé et de services sociaux depuis 2003. "Nous avons accrédité cinq groupes de médecine de famille sur le territoire de la Mauricie, dont deux dans le comté de Maskinongé. Nous avons contribué à la création d'un pôle de formation en médecine dans la région. Nous avons procédé à l'implantation d'une unité de médecine familiale à Trois-Rivières. De plus, nous avons investi 10 millions de dollars, afin de construire un pavillon dédié à la formation médicale au Centre hospitalier régional de Trois-Rivières. Nous devons ajouter à cette liste un investissement de 24,1 millions de dollars pour réaliser la construction d'un nouveau centre ambulatoire à Shawinigan. Tous ces gestes témoignent de notre ferme volonté d'améliorer le réseau de la santé et des services sociaux", a conclu madame Gaudet.

-%SU: SAN,TAX

-%RE: 38


Communiqué envoyé le 21 juin 2006 à 14:24 et diffusé par :