Le Lézard
Classé dans : Science et technologie, Santé

Transgene signe une lettre d'intention en vue d'une collaboration de recherche et de développement pour la mise au point d'un nouveau traitement contre le mélanome



STRASBOURG, France, le 21 juin /CNW/ -- STRASBOURG, France, le 21 juin /CNW/ - Transgene S.A. (Eurolist Paris : FR0005175080) a annoncé aujourd'hui la signature d'une lettre d'intention avec le NCI (institut américain de recherche contre le cancer), en vue d'une collaboration de recherche et de développement pour la mise au point de nouveaux traitements contre le mélanome avec le Dr Steven A. Rosenberg, chef de la division de chirurgie du NCI. Le Dr Rosenberg a identifié et caractérisé bon nombre d'antigènes tumoraux du mélomane, dont les antigènes gp100 et MART- 1, et a mis au point une technique non myéloablative appauvrissant les lymphocytes utilisée dans l'immunothérapie adoptive. Cette collaboration a pour objectif de produire des vecteurs viraux porteurs des antigènes tumoraux gp100 et MART-1 et de s'en servir pour immuniser les patients atteints d'un mélanome malin. Cette immunisation peut être combinée à l'immunothérapie adoptive mettant en jeu des lymphocytes T spécifiques d'antigènes tumoraux.

Par ailleurs, il est possible que la collaboration porte sur des nouvelles utilisations de l'immunothérapie adoptive. Cette technique novatrice mise au point par le laboratoire du Dr Rosenberg au NCI consiste à amplifier et à stimuler ex vivo les lymphocytes T cytotoxiques du patient spécifiques des antigènes de sa propre tumeur, puis à les lui réadministrer après une chimiothérapie non myéloablative appauvrissant les lymphocytes. Ce procédé permet donc d'améliorer et d'amplifier in vivo l'activité des lymphocytes T cytotoxiques spécifiquement dirigés contre la tumeur. A ce jour, dans une étude de phase II comportant 35 patients atteints de mélanomes à des stades avancés traités par l'immunothérapie adoptive, 18 patients (51 %) ont répondu au traitement, trois d'entre eux présentant une réponse complète (Dudley et al. 2005 J Clin Oncol 23 : 2346-57).

Transgene et le NCI évalueront de nouveaux candidats vaccins dans le but de mesurer l'effet synergique de la vaccination sur l'activité des lymphocytes. Ces vaccins novateurs seront conçus par Transgene, qui utilisera des vecteurs viraux pour exprimer les antigènes tumoraux identifiés par le Dr Rosenberg. Il a déjà été démontré, en modèles animaux, que la vaccination augmente in vivo la multiplication et la persistance des lymphocytes T cytotoxiques préalablement stimulés et amplifiés ex vivo, dirigés spécifiquement contre des antigènes tumoraux. Le NCI conduira pour sa part les travaux d'évaluation préclinique des vaccins et prévoit commencer une étude de phase I/II en 2007.

"Nous sommes enthousiasmés par la perspective de travailler avec l'équipe du Dr Rosenberg et de combiner notre technologie de vaccins avec l'immunothérapie adoptive pour la conception de nouveaux traitements contre le mélanome", a déclaré le Dr Jean-Yves Bonnefoy, directeur de la recherche et du développement à Transgene. "Il s'agit d'une des approches les plus prometteuses dans le domaine de l'immunothérapie des cancers à laquelle nous sommes fiers d'être associés".

Transgene

Transgene est une société biopharmaceutique établie en France qui conçoit et met au point des vaccins thérapeutiques et des produits d'immunothérapie pour le traitement des cancers et des maladies infectieuses. La société a trois composés en essais de phase II et un composé en études de phase I. Transgene dispose de capacités de biofabrication de vecteurs viraux et de technologies dont les brevets peuvent être concédés à des tiers. Pour obtenir de plus amples renseignements sur Transgene, veuillez consulter son site Web www.transgene.fr.

    Personnes-ressources, médias :

    Transgene Capital         MS&L                   Image 7
    Philippe Poncet           Shaun Brown            Estelle Guillot-Tantay
    +33-3-88-27-91-21         Mary Clark             Tiphaine Hecketsweiler
                              +44-(0)20-7307-5330    +33-1-53-70-74-93


Le présent communiqué renferme des énoncés prospectifs relatifs à la production et à la mise au point pré-cliniques prévues de certains vecteurs viraux devant être utilisés dans le cadre du programme de collaboration en matière de recherche et de développement. Toutefois, les travaux de mise au point pré-clinique n'aboutissent pas systématiquement à la création d'un produit pouvant être utilisé dans d'autres essais de mise au point en raison des possibles problèmes et des difficultés actuellement inconnus.

Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 17:53
L'honorable Ginette Petitpas Taylor, ministre de la Santé, tiendra une séance médiatique pour souligner l'engagement du gouvernement du Canada envers ses aînés. La ministre sera  disponible pour répondre aux questions des médias. DateLe 19 juillet...

à 16:21
Une entente de principe est survenue dans la nuit de dimanche à lundi, le 16 juillet, entre la FIQ?Syndicat des professionnelles en soins de santé du Centre-Sud-de-l'Île-de-Montréal et le CIUSSS de ce territoire. « Le comité de négociation présentera...

à 15:15
Le ministre de la Santé et des Services sociaux, monsieur Gaétan Barrette, la députée de Soulanges, ministre déléguée à la Réadaptation, à la Protection de la jeunesse, à la Santé publique et aux Saines habitudes de vie et ministre responsable de la...

à 14:39
L'Association médicale canadienne (AMC) est ravie de constater que l'une de ses principales recommandations - la création d'un nouveau poste de ministre fédéral des Aînés - a été mise en oeuvre aujourd'hui. Depuis près de cinq ans maintenant, l'AMC...

à 10:55
Les Producteurs laitiers du Canada (PLC) ont donné le coup d'envoi à leur assemblée générale annuelle (AGA) hier, dans la magnifique capitale du Québec, rassemblant pour l'occasion des producteurs de partout au pays et des intervenants de...

à 09:45
Le 13 juillet 2018, Nept Holdings sarl, une filiale d'Abris CEE Mid-Market Fund III LP, un fonds de placement privé géré par Abris Capital Partners Ltd., a acquis une part stratégique dans ITP S.A., une entreprise polonaise qui vend ses produits...




Communiqué envoyé le 21 juin 2006 à 14:20 et diffusé par :