Le Lézard

Rapport du président de la FCSQ Des gains importants ont été réalisés pour les commissions scolaires et les élèves



QUEBEC, le 13 mai /CNW/ -- QUEBEC, le 13 mai /CNW Telbec/ - Le président de la Fédération des commissions scolaires du Québec (FCSQ), M. André Caron, a fait hier soir le rapport des principales réalisations de l'organisation en 2005-2006, et ce, à l'occasion de la 59e Assemblée générale des membres tenue au Centre des congrès de Québec. "Les éléments de ce rapport démontrent que des gains importants ont été réalisés pour le bénéfice des commissions scolaires et des élèves", a déclaré le président.

Au cours de la dernière année, la FCSQ a représenté les commissions scolaires dans plusieurs forums, colloques, commissions parlementaires, comités et groupes de travail, tirant profit de ces démarches pour déposer des mémoires et des avis crédibles. "Nos démarches nombreuses nous ont permis d'influencer positivement les décisions gouvernementales et, conséquemment, de défendre efficacement les intérêts du réseau scolaire", a précisé M. Caron.

Parmi les dossiers majeurs dans lesquels la FCSQ a fait valoir ses opinions et défendu les intérêts des commissions scolaires, notons la vérification des antécédents judiciaires des personnes oeuvrant auprès des élèves (loi 106), les frais exigés des parents (la FCSQ a d'ailleurs produit un cadre de référence pour ses membres), la dérogation à la liste des matières du régime pédagogique, les règles budgétaires des commissions scolaires, l'ajout de 90 minutes d'enseignement au primaire et les négociations pour le renouvellement des conventions collectives du personnel enseignant, professionnel et de soutien du réseau scolaire. Le président a aussi fait état de l'ambitieuse Planification stratégique 2005-2008 mis en branle par la FCSQ, laquelle repose sur sept orientations, dont l'école communautaire, une école publique adaptée aux besoins des élèves, la formation professionnelle, les ressources financières et l'accompagnement des commissions scolaires face aux nombreux changements.

Rappelant aux membres que la FCSQ était "plus déterminée que jamais à répondre à leurs préoccupations et à défendre les intérêts du système public d'éducation", le président a aussi souligné que les succès observés en 2005- 2006 ne sauraient occulter les dossiers majeurs en cours qui nécessitent une implication soutenue de la part de la FCSQ. La promotion et la défense de l'école publique, l'application des nouvelles conventions collectives, la fiscalité et la démocratie scolaire sont de ceux-là.


Communiqué envoyé le 13 mai 2006 à 10:00 et diffusé par :