Le Lézard

Gouvernement du Canada : Nouvelle maison de transition pour les Autochtones à Brantford



BRANTFORD, ONTARIO--(CCNMatthews - 21 juin 2006) - Des dignitaires du gouvernement du Canada, le personnel de l'organisme Brantford Native Housing, des invités et des personnes de la collectivité qui appuient le projet ont souligné aujourd'hui la Journée nationale des Autochtones en inaugurant une nouvelle maison de transition de 20 lits pour les Autochtones sans abri.

Dans le cadre de l'Initiative de partenariats en action communautaire (IPAC) et du programme Autochtones sans abri en milieu urbain (ASAMU) du gouvernement du Canada, l'organisme Brantford Native Housing a reçu, comme annoncé, 371 282 $ afin de couvrir l'achat et la rénovation de la maison ainsi que les frais liés à d'autres activités. La Société canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL) a également versé 196 000 $ au projet en vertu du Programme d'amélioration des maisons d'hébergement.

Etaient présents à la cérémonie d'aujourd'hui William Beatty, conseiller en gestion à la SCHL (Développement des collectivités), Ralph Summers, président de la Brantford Aboriginal Homelessness Alliance, et Darlene Solomon, directrice du programme ASAMU pour l'Ontario Federation of Indian Friendship Centres (OFIFC).

Ce partenariat, qui réunit le gouvernement du Canada, l'OFIFC, l'organisme Brantford Native Housing et la Fondation Trillium de l'Ontario, vise à déceler les besoins en matière de services des personnes et des familles de Brantford qui sont sans abri ou qui risquent de le devenir et à identifier les lacunes dans les services qui leur sont offerts.

"Le nouveau gouvernement du Canada est fier d'appuyer ce logement qui aidera des centaines d'Autochtones à trouver un logement sécuritaire et abordable, a déclaré la ministre des Ressources humaines et du Développement social, Mme Diane Finley."

L'organisme Brantford Native Housing est une société sans but lucratif qui s'est donné pour principale mission de fournir aux Autochtones vivant en milieu urbain (à Brantford), des logements locatifs salubres, sécuritaires et abordables. Les services de l'organisme s'adressent aux familles indiennes inscrites et non inscrites, aux familles métis et aux familles inuit à faible revenu.

"Nous sommes convaincus que les problèmes de logement et d'itinérance sont intimement liés et que chaque collectivité doit s'y attaquer à sa manière, a déclaré le directeur général de l'organisme Brantford Native Housing, Chel Niro. C'est en ne perdant pas de vue cette idée que les responsables du projet de maison de transition de l'organisme Brantford Native Housing (Empowering the Lifegivers) aideront les personnes concernées à cheminer vers la guérison, et ce, dans un milieu sécuritaire et positif. Cette détermination aidera les résidants à atteindre la stabilité et les conditions nécessaires pour s'assurer un avenir reluisant."

"Au cours des deux dernières années, en joignant nos efforts à ceux de l'organisme Brantford Native Housing, nous avons pu mieux comprendre les injustices qui existent sur le plan des besoins sociaux entre les Autochtones et les non Autochtones ainsi que les difficultés que nous éprouvons à répondre à ces besoins, a déclaré le président du conseil consultatif communautaire sur l'itinérance à Brantford, le révérend Larry Brown. Un pourcentage bien plus élevé de la population autochtone que de la population en général à besoin de ces services. Les pensionnats autochtones expliquent en partie cet écart."

En travaillant en partenariat avec des organismes communautaires, le secteur privé, le secteur bénévole et communautaire et les autres ordres de gouvernement, l'Initiative nationale pour les sans-abri (INSA) rassemble tous les intervenants nécessaires pour mettre au point des solutions locales qui permettront de répondre aux besoins des sans-abri et de supprimer les obstacles que ces derniers rencontrent. Grâce à cette approche coordonnée, les collectivités de partout au Canada ont accès aux programmes suivants : l'IPAC, le fonds pour les Autochtones sans abri en milieu urbain, le Fonds régional d'aide aux sans-abri, le Programme national de recherche, le Système d'information sur les personnes et les familles sans abri, et l'Initiative visant à mettre des biens immobiliers excédentaires fédéraux à la disposition des sans-abri.

La SCHL est l'organisme fédéral responsable de l'habitation depuis plus de 60 ans. Elle veille à ce que la population canadienne ait accès à un large éventail de logements de qualité, et ce, à coût abordable. En outre, elle favorise la création de collectivités et de villes dynamiques et saines partout au pays.




Communiqué envoyé le 21 juin 2006 à 11:05 et diffusé par :