Le Lézard

Concours québécois en entrepreneuriat 2006 - La ministre Lise Thériault félicite les lauréats des prix Communautés culturelles "création d'entreprise" et "entrepreneuriat étudiant"



MONTRÉAL, le 21 juin /CNW/ -- MONTRÉAL, le 21 juin /CNW Telbec/ - La ministre de l'Immigration et des Communautés culturelles, Mme Lise Thériault, a félicité les cinq lauréats des prix Communautés culturelles dans les catégories "création d'entreprise" et "entrepreneuriat étudiant" du Concours québécois en entrepreneuriat qui ont été honorés au cours du gala qui s'est tenu au Capitole de Québec. Ces prix, assortis d'une bourse, sont attribués aux meilleurs projets soumis par des personnes des communautés culturelles.

    <<
    Prix "création d'entreprise"

    -      Réplast 2 est une coopérative de travail en Montérégie qui
?uvre
           dans le domaine du recyclage des matières plastiques. Le lauréat a
           reçu le premier prix de 5 000 $ pour son projet innovateur dans un
           domaine essentiel à la protection de l'environnement et à la
           promotion du développement durable au Québec. Le jury a tenu
           compte de la difficulté de ce secteur à recruter des étudiants et
           a ajouté que ce projet contribuera à y attirer la relève.

    -      Adenine BioInformatique inc. est une entreprise de Québec dont la
           mission est de simplifier la recherche scientifique en élaborant
           des solutions informatiques innovatrices pour les besoins de
           traitement et d'analyse des données en sciences de la vie. Le
           lauréat a reçu le deuxième prix de 3 000 $ pour son projet qui
           répond à des besoins évidents dans des secteurs clés de l'économie
           québécoise, notamment les sciences de la vie, ainsi que pour
           l'originalité du partenariat qu'il a établi entre les chercheurs.

    Prix "entrepreneuriat étudiant"

    Catégorie Primaire et Secondaire

    -      L'Art, une liberté est un projet de collecte, d'exposition et de
           vente d'?uvres d'art au profit d'Amnistie internationale
présenté
           par deux jeunes élèves de l'école secondaire De Rochebelle, à
           Sainte-Foy. Les lauréates ont reçu un montant de 1 000 $. Le jury
           a souligné l'énergie et la ténacité que ces deux jeunes filles ont
           déployées pour sensibiliser la communauté au respect des droits
           humains. Les démarches qu'elles ont réalisées auprès des artistes
           et les résultats qu'elles ont obtenus sont très impressionnants.

    Catégorie Collégiale et Universitaire

    Le jury a recommandé à l'unanimité d'attribuer deux prix ex æquo de      1
000 $ à des projets de portée très différente soumis par des étudiants de
niveau universitaire :


    -      Éclosion est une activité étudiante de l'Université du Québec à
           Trois-Rivières où les relations interculturelles sont traitées
           dans le contexte de la mondialisation et où les étudiants
           s'emploient à soutenir le développement local dans des pays en
           développement. Le lauréat a reçu un montant de 1 000 $. Le jury a
           souligné l'envergure de ce projet innovateur, rassembleur et
           porteur d'une vision de l'échange international et du
           développement qui apporte un éclairage nouveau sur les approches
           possibles dans plusieurs disciplines. De plus, il a également fait
           valoir les multiples possibilités de maillage d'entreprises qui
           profiteraient autant au Québec qu'aux pays bénéficiaires.

    -      Campus Club est un projet de service à la communauté étudiante de
           l'Université de Sherbrooke où les relations interculturelles sont
           traitées au moyen des technologies de l'information afin de
           faciliter l'intégration des nouveaux étudiants à leur collectivité
           (services de courriel, tableau de bord, carte d'accès aux
           différents services, séances de clavardage et autres services
           similaires). Il présente d'incontestables qualités sur le plan de
           la multiplicité de services à offrir, de la création d'une
           communauté étudiante solidaire et de sa valeur transférable à
           d'autres milieux universitaires. Le jury a trouvé ce projet apte à
           développer l'esprit d'entreprise chez les jeunes.


    Les candidats

    Rappelons que seules les personnes établies au Québec et issues des
communautés culturelles étaient admissibles aux Prix Communautés culturelles.
Sur les 7 740 projets présentés aux membres du jury, 55 projets ont été
retenus dont 27 pour le volet "création d'entreprise" et 28 pour le volet
"entrepreneuriat étudiant".
    "Ce concours permet de créer un contexte favorable pour donner aux
participants le goût d'inventer, l'audace de se lancer en affaires, le courage
de persister et l'occasion de contribuer à l'essor du Québec. Les Prix
Communautés culturelles visent à soutenir les personnes des communautés
culturelles non seulement pour qu'elles puissent s'intégrer plus facilement au
marché du travail, mais pour qu'elles puissent également réaliser leurs
ambitions", a déclaré la ministre Lise Thériault.


    Source :          Marie-Hélène Paradis
                      Attachée de presse
                      Cabinet de la ministre de l'Immigration
                      et des Communautés culturelles
                      (514) 873-9940

    Renseignements :  Michèle Hudon
                      Direction des affaires publiques et des communications
                      Ministère de l'Immigration et des Communautés
                      culturelles
                      (514) 873-8624, poste 20393
    >>


-%SU: SOC

-%RE: 1


Communiqué envoyé le 21 juin 2006 à 10:16 et diffusé par :