Le Lézard
Classé dans : Exploitation pétrolière

L'Impériale renouvelle le programme de rachat d'actions existant



TORONTO, le 21 juin /CNW/ -- TORONTO, le 21 juin /CNW/ - La Compagnie Pétrolière Impériale Ltée a annoncé aujourd'hui qu'elle avait obtenu de la Bourse de Toronto l'autorisation définitive de lancer une autre offre publique de rachat dans le cours normal des activités pour prolonger le programme de rachat d'actions venant à échéance le 22 juin 2006.

Le nouveau programme permet à la compagnie de racheter jusqu'à cinq pour cent de ses 975 449 328 actions ordinaires en circulation, soit un maximum de 48 772 466 actions (après fractionnement des actions) au cours des 12 prochains mois. Ce chiffre comprend les actions qui seront achetées dans le cadre du régime d'épargne des employés de la compagnie et de leur régime de retraite. Les actions ainsi rachetées seront annulées.

Le nouveau programme débutera le 23 juin 2006 et prendra fin lorsque la compagnie aura racheté le nombre maximal d'actions autorisé, sauf si elle décide d'y mettre fin avant. Si le programme se rend à échéance, il se terminera le 22 juin 2007. Tous les achats d'actions se feront par l'intermédiaire de la Bourse de Toronto.

Exxon Mobil Corporation a informé l'Impériale qu'elle participera au nouveau programme comme au précédent, afin de maintenir sa participation dans l'Impériale à 69,6 %. ExxonMobil a fait savoir qu'elle réexaminera sa participation en cours de route et qu'elle informera l'Impériale de tout changement de ses intentions.

L'Impériale s'attend à ce que, de temps à autre, les fonds en caisse dépassent ses besoins d'exploitation et d'investissement courants. Après avoir examiné d'autres moyens de distribuer ces fonds excédentaires aux actionnaires, le Conseil de l'Impériale en est arrivé à la conclusion que, dans l'intérêt bien compris de la compagnie et de ses actionnaires, il était préférable de procéder à un rachat d'actions dans le cours normal des activités, étant donné que c'est un moyen souple et raisonnable de rééquilibrer la structure financière de l'Impériale, tout en distribuant une partie des réserves de son encaisse aux actionnaires qui décident de participer au programme en vendant leurs actions. La participation d'ExxonMobil au rachat d'actions dans le cours normal des activités lui permettra de maintenir (plutôt que d'accroître) sa participation dans l'entreprise.

En 2002, l'Impériale avait en outre inauguré un régime d'options d'achat d'actions qui s'adressait à certains administrateurs et employés clés. Comme l'émission d'actions lors de la levée des options d'achat d'actions pourrait diluer la participation des actionnaires, l'Impériale estime qu'il est avantageux pour la compagnie et ses actionnaires de procéder au rachat d'actions dans le cours normal des activités pour limiter, sinon éliminer cette dilution. L'Impériale ne compte pas émettre d'autres options d'achat d'actions.

Au 20 juin 2006, la compagnie avait racheté, dans le cadre du programme qui se termine, 50,2 millions actions au prix moyen de 38.52 $ par action, pour un coût d'environ 1,9 G$. Le nombre maximal d'actions rachetables était de 51,2 millions (après fractionnement des actions), chiffre qui comprenait les actions achetées pour le régime d'épargne et le régime de retraite des employés.

Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

20 jui 2018
Une filiale de Weatherford International plc (la « Société » ou « Weatherford ») a annoncé aujourd'hui avoir vendu la totalité de sa participation financière dans Sunita Hydrocolloids Pvt Ltd (SHPL). SHPL est une coentreprise constituée par...

19 jui 2018
Schneider Electric, le leader en transformation numérique de la gestion de l'énergie et de l'automatisation, félicite le Port de Montréal d'avoir récemment remporté un prix...

19 jui 2018
Le Gouvernement du Québec, par l'entremise de Transition énergétique Québec, alloue une aide financière de 1 264 692 $ à la Société de développement de la Baie-James (SDBJ) pour le raccordement au réseau électrique du Relais routier du km 381, le...

19 jui 2018
Risen Energy Co., Ltd. a récemment signé un accord de financement avec la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD) pour un projet de centrale photovoltaïque de 40 MW au Kazakhstan. Dans le cadre de cet accord, le programme...

19 jui 2018
La percée technologique de Deneum dans la physique des particules permet à ses centrales de générer de l'électricité 95 % moins chère, de manière autonome, dans n'importe quelles conditions    Deneum, une entreprise de TI visant à bouleverser le...

18 jui 2018
SNC-Lavalin et le groupe Holtec International sont heureux d'annoncer la création d'une nouvelle coentreprise basée aux États-Unis appelée Comprehensive Decommissioning International, LLC (CDI). La société, dont le siège social est à Camden au New...




Communiqué envoyé le 21 juin 2006 à 10:10 et diffusé par :