Le Lézard

Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue à Amos - Le ministre Blackburn appuie un laboratoire de recherche de pointe dans le domaine de la sylviculture et de la ligniculture en forêt boréale



AMOS, QC, le 21 juin /CNW/ -- AMOS, QC, le 21 juin /CNW Telbec/ - L'honorable Jean-Pierre Blackburn, ministre du Travail et ministre de Développement économique Canada, attribue une contribution non remboursable de 350 000 $ à l'Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue, pour son laboratoire en sylviculture intensive et ligniculture en forêt boréale, situé à son campus d'Amos. Cette contribution vient s'ajouter à un investissement antérieur de 1 million $ de la Fondation canadienne pour l'innovation (FCI).

Les fonds versés par Développement économique Canada serviront à l'acquisition d'équipements et d'appareils spécialisés, ainsi qu'à la construction d'une serre expérimentale. Cette infrastructure vient soutenir les travaux menés par les chercheurs. Les activités de ce laboratoire, déjà appuyées par l'Agence, comportent trois volets : le développement de l'expertise régionale en ligniculture et sylviculture intensive visant la forêt boréale, l'évaluation des impacts des activités sylvicoles sur la faune et l'implantation des pratiques permettant d'améliorer les rendements forestiers.

"Ce projet unique au Canada contribuera à augmenter la productivité des industries forestières en forêt boréale. L'objectif à moyen terme est d'accroître les volumes de bois, par l'utilisation de plants à croissance rapide et l'intensification de l'aménagement forestier. Cette recherche appliquée revêt une importance cruciale lorsque l'on tient compte de la situation actuelle de la pérennité de la forêt québécoise", a déclaré M. Blackburn.

"La FCI est fière de pouvoir contribuer à l'avancement du savoir et de rehausser la qualité de la recherche dans les établissements universitaires de toutes les régions du Canada", a déclaré Eliot Phillipson, président-directeur général de la FCI. "Nous sommes d'autant plus heureux que ces infrastructures s'allient à un service concret d'appui à une industrie particulièrement importante pour le développement économique du Québec."

Ce laboratoire crée une expertise technologique de pointe tout en permettant à Amos, une ville forestière, de renforcer son secteur industriel local, notamment depuis l'annonce confirmant que les deux premières années du programme de génie forestier seront dispensées à ce campus à compter de 2007.

Rappelons que Développement économique Canada a pour mandat de promouvoir le développement économique des régions du Québec. L'Agence suscite et appuie la réalisation de projets de développement économique, principalement au moyen de programmes d'aide financière.

La Fondation canadienne pour l'innovation (FCI) est un organisme autonome créé par le gouvernement du Canada pour financer l'infrastructure de recherche. Son mandat est d'accroître la capacité des universités, des collèges, des hôpitaux et des établissements de recherche canadiens à but non lucratif de poursuivre des activités de recherche et de développement technologique d'envergure internationale qui produisent des retombées pour les Canadiens.

Développement économique Canada est en ligne à www.dec-ced.gc.ca. Abonnez-vous aux communiqués de presse à http://www.dec-ced.gc.ca/asp/SalleNouvelles/acces_personnalise.asp?LANG(signe égal)FR et restez au fait des dernières nouvelles.


Communiqué envoyé le 21 juin 2006 à 10:02 et diffusé par :