Le Lézard

Manifestation devant les bureaux d'ABB à Ville St-Laurent - "Négociez au lieu de judiciariser" - Les Métallos du 9486



MONTRÉAL, le 21 juin /CNW/ -- MONTRÉAL, le 21 juin /CNW Telbec/ - Les 210 Métallos chez ABB à Varennes manifestent actuellement devant les bureaux de la compagnie à Ville St-Laurent. Ils sont en grève depuis le 24 mai. "L'employeur a décidé de judiciariser le conflit en déposant des plaintes devant la Commission des relations de travail (CRT) et en envoyant des huissiers pour réduire le nombre de piqueteurs. Il ne fait qu'attiser le feu alors que ce qui nous sépare n'est pas infranchissable. Les grévistes peuvent être assurés du soutien des 60 000 membres au Québec et des 850 000 membres en Amérique du Nord. Si la compagnie veut entreprendre un combat, nous sommes équipés pour y faire face. Cependant, nous croyons qu'il est toujours préférable de s'asseoir et de négocier", a déclaré Daniel Roy, adjoint au directeur du Syndicat des Métallos (FTQ)

"Le conflit achoppe sur des augmentations de salaires insuffisantes compte tenu des bénéfices importants du groupe ABB lors du dernier trimestre. L'entreprise est aussi en excellente position lorsque l'on regarde le développement hydroélectrique à venir au Québec. L'entêtement de la direction est incompréhensible. L'approche judiciaire ne mène nulle part Nous espérons que les hauts dirigeants de la compagnie détiennent la bonne information. Cette manifestation est là pour remettre les pendules à l'heure", a poursuivi Pierre Arseneau, permanent du Syndicat des Métallos (FTQ).

L'iniquité de traitement dans le régime d'assurance maladie entre les travailleurs de la production en grève et les employés dans les bureaux et les services techniques est un autre facteur pour la poursuite de ce conflit. "Ces derniers ont le droit d'être payés dès la première journée de maladie. Les travailleurs de la production sont payés après la quatrième journée. Nous demandons une formule qui rétablisse l'équité entre notre groupe et les autres", a expliqué Mario Trottier, président de la section locale 9486 du Syndicat des Métallos (FTQ). Le régime de retraite est également un autre enjeu de ce conflit.

La convention collective est échue depuis le 31 mars 2006. Rappelons que sur les 168 travailleurs qui ont assisté à l'assemblée du 13 mai, 167 ont voté en faveur de la grève. ABB est une entreprise appartenant à des intérêts suédois et suisses. Elle produit des transformateurs électriques de haute puissance.


Communiqué envoyé le 21 juin 2006 à 10:02 et diffusé par :