Le Lézard

Au tableau d'honneur : Droit des femmes - Droit autochtone - Droit de l'entreprise - Droit des assurances et de la responsabilité civile



MONTREAL, le 13 mai /CNW/ -- MONTREAL, le 13 mai /CNW Telbec/ - La bâtonnière du Québec, Me Madeleine Lemieux, ne tarit pas d'éloges à l'égard du récipiendaire de la Médaille du Barreau 2006, Me André Gauthier, associé du cabinet Cain Lamarre Casgrain Wells : "Me Gauthier a, par sa pratique, son leadership, sa vision de la profession ainsi que par la persévérance de son discours et de ses actions, contribué à l'avancement de notre Ordre et au développement de la société québécoise dans le domaine du droit. C'est un homme de défis et de convictions qui se donne à fond et ce, depuis 30 ans ! Il est un modèle à suivre."

Le droit comme outil de développement et d'accès à la justice

-------------------------------------------------------------

Le parcours de Me Gauthier est atypique et d'autant plus remarquable. Presque aussitôt assermenté, ce Montréalais de souche décidait d'aller faire carrière à Sept-Iles. Sa créativité et sa détermination à concrétiser ses convictions selon lesquelles le droit est bel et bien un outil de développement social et économique plutôt que l'inverse, en ont fait rapidement un agent de changement des plus appréciés sur l'ensemble de la Côte- Nord.

Sa vision particulière du droit, davantage axée sur la logique et la pratique plutôt que sur la procédure, démontrent toute l'importance qu'il accorde à l'accès à la justice.

Des solutions novatrices pour les Autochtones et les gouvernements

------------------------------------------------------------------

Une approche dont Me Gauthier fut l'instigateur, sert dorénavant de modèle après s'être révélée fructueuse dans les dossiers impliquant des Autochtones et des gouvernements : la résolution de conflits par la négociation, des considérations très pratiques ainsi que la création d'expertises novatrices pluri-disciplinaires. Selon Me Gauthier, pour réussir en ce domaine, il faut surtout ajuster les réflexions, les discours et les comportements de part et d'autre, en se basant sur des réalités économiques plutôt que sur l'histoire et les traditions. Me Gauthier a notamment négocié des indemnités d'Hydro-Québec pour les Innus dans le cadre du projet de harnachement de la rivière Sainte-Marguerite. Il a aussi négocié des partenariats d'affaires entre entreprises autochtones et non-autochtones et obtenu du financement pour des entrepreneurs autochtones.

Le poids des régions : Cain Lamarre Casgrain Wells

--------------------------------------------------

Parmi les hauts faits de la carrière de Me Gauthier, on doit certes souligner le développement de cabinets locaux de Chicoutimi, Rimouski et Sept- Iles, en un cabinet régional, puis en un grand cabinet québécois : Cain Lamarre Casgrain Wells. Créé en 1999, ce cabinet se situe actuellement parmi les huit plus importants au Québec. Ce regroupement a entre autres permis aux PME de la Côte-Nord d'avoir accès à un plus important réseau d'expertises, tout en étant servi dans leur région et à coût abordable.

Adaptation de la profession et des avocats aux courants de société

------------------------------------------------------------------

Très engagé au sein de l'Ordre, Me Gauthier s'est notamment illustré, de 1994 à 1996, en présidant le Comité sur l'avenir de la profession. Il en a résulté un imposant rapport sur l'importance de l'adaptation de la profession et des avocats aux nouveaux courants de société et sur la nécessité d'innover en matière de projets individuels et collectifs. Ce rapport a d'ailleurs pratiquement fait école, notamment aux Etats-Unis, puisque sa méthodologie et ses scénarios de développement furent amplement cités en référence par l'American Bar Association et la Western States Bar Conference.

Un héritage de taille à la profession et à la société

------------------------------------------------------

Par ailleurs, Me Gauthier a participé à la création du Barreau de la Côte- Nord, puis en est devenu bâtonnier. Il a laissé sa marque dans plusieurs projets rassembleurs au sein de l'Ordre, dont la création du Fonds d'assurance responsabilité professionnelle du Barreau du Québec, lequel vient soutenir la mission de protection du public. En 1989-1990, il fut élu bâtonnier du Québec.

Le Barreau du Québec est très fier de souligner l'engagement de Me Gauthier, lequel est caractérisé par la générosité, l'innovation, le développement de l'accès à la justice et l'avancement de la profession.

    Mérite du Barreau
    -----------------

    Me Odette Jobin-Laberge
    Associée du cabinet Lavery, De Billy


En décernant un Mérite du Barreau à Me Odette Jobin-Laberge - dont la renommée de grande juriste dans le milieu des grands cabinets n'est plus à faire - la bâtonnière veut "rendre hommage à l'excellence qui repose sur la connaissance sans cesse renouvelée, la passion, la rigueur, l'ardeur et... l'équilibre. Sollicitée de toutes parts, elle a tout de même su trouver du temps à offrir à son ordre professionnel pour rendre contagieuse cette volonté d'exceller aussi bien chez les avocats en exercice et les avocats en devenir que chez les avocats venant d'ailleurs."

Sa pratique est orientée vers le droit des assurances et la responsabilité civile. Elle est aussi reconnue pour ses procédures et mémoires devant les instances d'appel, tant en droit civil que commercial ou administratif.

Ses activités de formation s'étendent jusqu'à la déontologie et à la responsabilité professionnelle, ainsi qu'au droit de la propriété intellectuelle. On ne compte plus ses cours et conférences données dans les universités, devant les membres d'institutions liées aux assurances, ainsi qu'à l'Ecole et au Service de la formation continue du Barreau. Elle a en outre participé à pas moins de 16 publications.

Toute cette expérience en formation et bien d'autres en pratique, en font un membre respecté du groupe de travail qui a créé le nouveau programme de l'Ecole du Barreau.

Depuis 2001, Me Jobin-Laberge est présidente du Comité des équivalences du Barreau. Ainsi, son expertise en formation est mise à contribution pour favoriser l'intégration de nouveaux membres venus de l'étranger.

    Mérite du Barreau
    -----------------

    Me Rolland Boudreau, c.r.,
    président du conseil du Programme d'aide aux membres du Barreau


"Me Boudreau incarne admirablement l'image de l'avocat d'entreprise qui y a consacré littéralement sa vie, tout autant que celle de l'humaniste qui se dévoue corps et âme, bénévolement, pour ses confrères et consoeurs. En plus d'avoir servi le Canadien National durant 30 ans, ainsi que la mission du Barreau depuis plus de 20 ans, Me Boudreau est, depuis l'an 2000, non seulement le président du conseil du Programme d'aide aux membres, mais une véritable locomotive. Assurément, il en fait l'un des meilleurs offerts par un ordre professionnel au Québec", souligne la bâtonnière.

En plus d'être un motivateur de haut niveau et un organisateur hors-pair, sa disponibilité, son ouverture et ses idées novatrices ont réussi à faire connaître davantage les services du PAMBA, au grand bénéfice des membres.

Auparavant, Me Boudreau, fut bâtonnier de Montréal (1988-1989). Il a de plus oeuvré de nombreuses années comme membre du Comité des requêtes et du Comité du Fonds d'indemnisation du Barreau du Québec.

Me Boudreau a aussi été fier de représenter le Barreau du Québec, durant quatre ans, au Comité de sélection de la magistrature provinciale (Cour du Québec).

Toujours pour promouvoir l'intérêt envers le droit de l'entreprise, Me Boudreau a également agi comme mentor auprès des membres du Jeune Barreau de Montréal.

    Mérite Christine-Tourigny
    -------------------------

    Me Andrée Côté,
    directrice des affaires juridiques,
    Association nationale de la femme et du droit


"Une carrière entière vouée aux droits des femmes, du Québec, du Canada et de l'étranger, mérite certes d'être mise en lumière. Une carrière aussi prolifique, encore plus. Me Andrée Côté est de ces personnalités qui font de leur carrière une oeuvre. Une oeuvre teintée d'audace et d'altruisme." C'est en ces termes que la bâtonnière du Québec résume pourquoi le Mérite Christine- Tourigny lui est décerné cette année.

Me Côté a commencé à exercer la profession d'avocate en 1984 et, la même année, débutait une très longue série de recherches dont les résultats se sont traduits en rapports, publications, conférences, ateliers, colloques et symposiums.

Ses enseignements ont de plus profité à des étudiants des universités de York, de Montréal, et du Québec à Montréal. Me Côté a également initié et dirigé de nombreux projets et organismes de concertation et d'action.

Depuis 1999, pour l'Association nationale de la femme et du droit, elle analyse les développements législatifs sur la scène fédérale, élabore les positions de l'association et les présente aux instances gouvernementales concernées. A cela s'ajoute la coordination du travail et de l'analyse de différents groupes, le développement de formations et de consultations, ainsi que des représentations auprès des groupes de femmes, à l'échelle provinciale et nationale.

Voici quelques-uns seulement, parmi les plus récents, des quelques 125 sujets et travaux sur lesquels s'est penchée Me Andrée Côté au fil des ans : la réforme du droit de la famille; l'arbitrage religieux et le droit de la famille; l'immigration et les droits des femmes parrainées, des travailleuses domestiques et des réfugiées; l'équité salariale et la réforme de la Loi canadienne des droits de la personne; le projet de loi anti- terrorisme; les rapports alternatifs au Comité onusien sur l'élimination de toutes les formes de discrimination contre les femmes; la ratification de la Convention américaine des droits de l'Homme et les droits reproductifs des femmes; les droits des personnes transgenres; les droits des femmes autochtones à la propriété matrimoniale sur réserve.


Communiqué envoyé le 13 mai 2006 à 08:00 et diffusé par :