Le Lézard

Valérie Jalbert et Anna-Belle Oliva, les 'idoles' de Montréal, représenteront le Québec aux demi-finales de Canadian Idol qui débuteront le 26 juin sur le réseau CTV



TORONTO, ONTARIO--(CCNMatthews - 21 juin 2006) -

Le Québec compte trois finalistes qui aspirent à devenir la prochaine Canadian Idol

Valérie Jalbert, de Saint-Jérôme, et Anna-Belle Oliva, de Montréal, les "idoles" des auditions de Montréal, représenteront la ville, ainsi que la province de Québec toute entière, dans le cadre des demi-finales nationales de Canadian Idol. Au cours de l'émission de ce soir, diffusée sur CTV, il a été annoncé que Valérie Jalbert, 21 ans, et Anna-Belle Oliva, 20 ans, s'ajouteront aux 20 autres chanteurs et chanteuses d'un bout à l'autre du Canada formant le groupe étoile des 22 finalistes qui se disputeront le titre de Canadian Idol 2006 à partir de la semaine prochaine. Valérie Jalbert et Anna-Belle Oliva ont passé leur première audition à Montréal. Eva Avila, 19 ans, de Hull, se joindra à "l'équipe Québec" pour les demi-finales de l'édition 2006 de Canadian Idol. Malgré le fait que de nombreux concurrents québécois se soient rendus à l'étape des demi-finales au cours des éditions précédentes, aucun d'entre eux n'a pu répéter le succès d'Audrey de Montigny, en 2003, et accéder à l'étape où se mesurent les dix derniers finalistes.

Remarque à l'intention des médias : Il est possible de télécharger des extraits audio de Canadian Idol et des photos des 22 concurrents depuis le site www.idolpix.ca.

Eva Avila, Valérie Jalbert et Anna-Belle Oliva, qui se sont démarquées parmi 12 000 autres concurrents, ont réussi sept auditions devant le jury de Canadian Idol, composé de quatre membres. Leur sort est maintenant entre les mains du public votant. Les trois concurrentes se produiront en direct, tout comme les huit autres concurrentes de la demi-finale, au cours de l'émission de la semaine prochaine, le mardi 27 juin à 20 h (HAE), sur le réseau CTV (consultez vos horaires locaux). Par la suite, les Canadiens d'un bout à l'autre du pays pourront voter pour leurs concurrents favoris en utilisant une ligne sans frais ou une messagerie texte (les détails sur le processus de vote seront communiqués sous peu).

La veille, le lundi 26 juin à 20 h (HAE), ce seront onze concurrents (catégorie interprète masculin) qui se produiront en direct sur le plateau de Canadian Idol afin de recueillir les votes de la population canadienne. Les résultats des votes de lundi et de mardi seront dévoilés au cours de l'émission du mercredi 28 juin, à 21 h 30 (HAE) sur le réseau CTV. Quatre concurrents - deux hommes et deux femmes - seront éliminés de la course; ce seront donc 18 concurrents qui se disputeront le titre la semaine suivante. Le processus se poursuivra ainsi chaque semaine, jusqu'à ce qu'il ne reste que les dix derniers finalistes de l'édition 2006 de Canadian Idol, dont les noms seront connus le mercredi 12 juillet.

Originaire de Rouyn-Noranda, Valérie Jalbert en est à sa deuxième tentative en vue de se hisser au rang des 22 demi-finalistes. En 2004, Valérie, qui faisait partie des 32 demi-finalistes de Canadian Idol, n'a pas réussi à joindre le rang des 10 grands finalistes. "Canadian Idol est le meilleur moyen, pour quelqu'un qui souhaite devenir une vedette de la chanson, de tenter de réaliser ce rêve", a-t-elle déclaré. En plus de chanter, Valérie enseigne la musique; elle se dit fière de travailler dans un domaine qui la passionne. Il n'y a pas que la musique qui intéresse Valérie; elle a un faible pour le hockey et les voitures.

"Le plus beau jour de ma vie est celui où j'ai découvert que je pouvais chanter", a déclaré Anna-Belle Oliva, concurrente originaire de Montréal."J'ai eu un coup de foudre pour la chanson." Malgré son jeune âge, Anna-Belle a déjà connu sa part de chagrin; son frère est décédé l'an dernier. "La perte de mon frère m'a appris à rester forte et à essayer de tirer le meilleur de ce que la vie a à nous offrir", a-t-elle déclaré. "Je sais qu'il serait fier de voir le chemin que j'ai parcouru; il est ma source d'inspiration." En plus de chanter, Anna-Belle aime danser au son du hip hop, jouer au volley-ball et lire sur la psychologie.

Eva Avila, qui a chanté en public pour la première fois à l'âge de trois ans, a été l'une des gagnantes du concours provincial de chanson Jeune Diva du Québec. Aujourd'hui, à la fois conseillère en produits de beauté et commis aux postes, la jeune femme de 19 ans trouve toujours du temps pour la musique. La chanteuse trilingue (français, anglais et espagnol) est fière de ses racines péruviennes et "idolâtre" Nelly Furtado pour sa beauté, son talent et sa simplicité. Eva affirme que les chanteurs canadiens sont les meilleurs au monde. "Ils demeurent fidèles à ce qu'ils sont et ne cherchent pas à imiter d'autres artistes", a-t-elle déclaré. "Ils chantent avec leur cour."

Canadian Idol, toujours diffusée sur CTV, est un véritable phénomène de la télévision canadienne. En effet, à la fin de la troisième saison, les téléspectateurs avaient enregistré un nombre total exceptionnel de 38 millions de votes, ce qui représente une hausse de 19 % par rapport à l'édition de 2004 et plus d'un vote pour chaque homme, femme et enfant au pays. La série, qui a attiré en moyenne deux millions de téléspectateurs pour chacune de ses 33 émissions, s'est classée l'an dernier comme l'émission la plus regardée de l'été, tous marchés confondus, déclassant son plus grand concurrent par un remarquable écart de 37 % (2+). Au total, la série a attiré plus de 17 millions de téléspectateurs, soit près de 60 % de la population canadienne anglaise.

Plus tôt cette année, FremantleMedia et CTV ont annoncé qu'elles avaient signé une entente de cinq ans relative aux droits pour les quatrième, cinquième, sixième, septième et huitième saisons de Canadian Idol. Inspirée du succès monstre de la formule internationale Idols, conçue par FremantleMedia et 19TV, l'émission Canadian Idol a été lancée en juin 2003 sur le réseau CTV et est devenue la série nationale de langue anglaise la plus populaire au Canada depuis l'apparition du système de mesure électronique de l'auditoire.

CTV, le plus important diffuseur privé au Canada, offre une programmation de qualité englobant des bulletins de nouvelles ainsi qu'un vaste éventail d'émissions de sports, d'information et de divertissement. CTV diffuse entre autres le téléjournal numéro un au Canada, CTV National News With Lloyd Robertson, et se révèle le premier choix des téléspectateurs en période de grande écoute. CTV est propriétaire de 21 chaînes de télévision traditionnelles au Canada et détient une participation dans 16 chaînes spécialisées, notamment TSN, la chaîne spécialisée numéro un au pays. CTV appartient à Bell Globemedia, la plus importante société multimédia au Canada. Pour obtenir de plus amples renseignements au sujet de CTV, veuillez consulter son site Web à l'adresse www.ctv.ca.




Communiqué envoyé le 21 juin 2006 à 09:50 et diffusé par :