Le Lézard
Classé dans : Les affaires

66 % des Canadiens trouvent que l'assurance est un produit "difficile à comprendre"



GUELPH, ON, le 21 juin /CNW/ -- GUELPH, ON, le 21 juin /CNW/ - Un récent sondage mené pour Les Coopérateurs a révélé que 66 % des Canadiens trouvent que l'assurance est un produit "difficile à comprendre" et que 63 % avouent "ne pas très bien savoir comment les primes d'assurance sont calculées". Comme pratiquement toutes les familles canadiennes disposent d'une assurance quelconque, il est très important qu'elles en comprennent au moins les principes de base.

"Nous trouvons ces résultats inquiétants, compte tenu du fait que l'assurance constitue l'un des principaux outils de planification financière à la disposition des gens et que presque tous les ménages se procurent de l'assurance. C'est pour cette raison que nous avons décidé de mieux informer les Canadiens sur notre industrie et sur les principes de base de l'assurance", a déclaré Kathy Bardswick, présidente et chef de la direction du Groupe Coopérateurs.

Les principes de l'assurance : Établissement des taux

Les taux d'assurance sont établis de façon à ce que les primes perçues couvrent les coûts des risques assurés. Les actuaires examinent les antécédents de groupes de personnes présentant les mêmes caractéristiques et établissent les taux à la lumière de ces renseignements. L'établissement des taux d'assurances automobile, habitation, commerciale ou vie se fonde sur le même principe : plus le risque est grand, plus le règlement des sinistres coûte cher, plus la prime sera élevée.

"Par exemple, une personne souffrant de troubles cardiaques paiera davantage pour son assurance vie qu'une personne en bonne santé. Une fabrique de munitions paiera plus que le petit dépanneur du coin", ajoute Mme Bardswick.

    <<
    En assurance habitation, les primes dépendent de nombreux facteurs, dont:
    -  le coût des matériaux et de la construction;
    -  la valeur à neuf;
    -  l'exposition des lieux aux inondations ou aux tempêtes de vent;
    -  le taux de criminalité dans le secteur;
    -  la présence d'objets de valeurs dans la maison;
    -  la proximité d'un poste de pompiers;
    -  les rabais offerts et la franchise.

    En assurance automobile, les primes tiennent compte des éléments
    suivants:
    -  les statistiques d'accident de la route et de vol dans la région;
    -  l'utilisation ou non de la voiture pour se rendre au travail;
    -  l'année, la marque et le modèle du véhicule;
    -  le nombre de contraventions du conducteur, ainsi que les accidents
       dont il est responsable;
    -  l'expérience de conduite;
    -  les rabais offerts;
    -  et, bien sûr, les garanties et franchises souscrites.
    >>


Les statistiques portant sur des centaines de milliers de conducteurs sont recueillies et analysées pour déterminer les facteurs qui constituent des indicateurs de risque fiables. "Par exemple, le fait d'avoir subi un certain nombre d'accidents au cours des dernières années ne constitue pas nécessairement un facteur aggravant le risque et ayant une incidence sur la prime. Toutefois, s'il est établi que vous étiez responsable de la plupart de ces accidents, vous serez considéré comme un conducteur à risque et votre prime s'en ressentira", déclare Mme Bardswick.

Aux fins d'assurance, ce sont les assureurs et non la police qui déterminent la responsabilité à la suite d'un accident de voiture. Dans certaines provinces, une telle décision repose sur la jurisprudence tandis que dans d'autres provinces, les assureurs suivent les règles de détermination de responsabilité établies par les agences gouvernementales.

Vous vous demandez si vous devriez présenter une demande de règlement pour un accident mineur et si cela fera grimper vos primes? Il vous suffit de communiquer avec votre agent ou courtier pour obtenir des conseils à ce sujet. Chez Les Coopérateurs, nous n'augmenterons pas vos primes si vous décidez de ne pas présenter une demande de règlement à la suite d'un accident où il n'y a eu ni blessés ni condamnation.

Tous les assureurs doivent prouver aux autorités provinciales que leurs taux d'assurance automobile sont statistiquement justifiables. Ils doivent leur fournir un grand nombre de données financières et d'analyses statistiques avant que les autorités n'approuvent les taux proposés.

En plus des facteurs spécifiques énoncés plus haut, de nombreux autres facteurs plus généraux influent sur les taux d'assurance, dont la réglementation gouvernementale et les taxes. Il y a aussi le coût des soins de santé. On estime que les indemnités versées par les sociétés d'assurance automobile pour les soins médicaux ont plus que doublé au cours des dix dernières années. En fait, selon le Bureau d'assurance du Canada, les assureurs automobiles au pays ont acquitté davantage de frais de réadaptation que les régimes publics d'assurance maladie ou d'accidents du travail. Il va de soi que les primes d'assurance doivent refléter ces augmentations de coûts. En outre, la hausse des dommages-intérêts accordés par les tribunaux, la hausse des frais de remorquage et des réparations, la fraude à l'assurance et des intempéries plus fréquentes et plus violentes contribuent toutes à rendre l'assurance plus coûteuse.

À propos des Coopérateurs :

Les Coopérateurs sont formés de sociétés canadiennes qui ?uvrent principalement dans les secteurs de l'assurance, des produits de placement et de la gestion immobilière. Les Coopérateurs appartiennent à 33 coopératives canadiennes et assurent plus d'un million de Canadiens. Membres du groupe Imagine, Les Coopérateurs sont réputés pour leurs activités philanthropiques et pour leur engagement communautaire.

Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 17:09
Le 13 décembre 2017, le conseil de direction (CEB) de Star Alliance s'est réuni à Pékin. Les transporteurs de Star Alliance de 28 pays et régions ont pris part à la réunion pour marquer le 10e anniversaire d'Air China à titre de membre du groupe....

à 17:01
Dean Connor, président et chef de la direction de la Financière Sun Life , a annoncé aujourd'hui deux changements touchant la direction de la FSL Canada qui s'inscrivent dans la stratégie Client 2020. Les nominations suivantes entreront en vigueur...

à 16:56
Les représentants des médias sont conviés à une conférence de presse avec le ministre fédéral des Sports et des Personnes handicapées, Kent Hehr, et la ministre provinciale responsable du Bureau des changements climatiques de l'Alberta,...

à 16:53
La Banque Nationale annonce une hausse de son taux de base américain, qui passe de 4,75 % à 5,00 %, à compter du 15 décembre 2017. À propos de la Banque Nationale du CanadaForte d'un actif de 246 milliards de dollars au 31 octobre 2017, la Banque...

à 16:48
L'OCRCVM a suspendu la négociation des titres suivants : Société : Royal Nickel Corp. Symbole TSX : RNX (toutes les émissions) Motif : Nouvelle en attente Heure de la suspension (HE) : 16 h 13 L'OCRCVM peut prendre la décision de suspendre (ou...

à 16:42
Le premier ministre Justin Trudeau a annoncé aujourd'hui au cours d'un événement en direct sur Facebook les thèmes qui guideront la présidence canadienne du G7 en 2018. La présidence canadienne du G7 en 2018 offre au Canada une importante occasion...




Communiqué envoyé le 21 juin 2006 à 08:30 et diffusé par :