Le Lézard

Concours québécois en entrepreneuriat - LE PREMIER MINISTRE PARTICIPE À LA REMISE DES GRANDS PRIX NATIONAUX ET INTERNATIONAUX



QUÉBEC, le 20 juin /CNW/ -- QUÉBEC, le 20 juin /CNW Telbec/ - Le premier ministre du Québec, Jean Charest, a pris part à la remise des Grands Prix nationaux et internationaux de la 8è édition du Concours québécois en entrepreneuriat qui se tenait, ce soir, au Capitole de Québec. Le premier ministre a profité de cette occasion pour remettre le Grand Prix Défi de l'entrepreneuriat jeunesse. "La prospérité du Québec passe par un accroissement de notre capacité et de notre habileté à entreprendre. Ce Concours est reconnu comme l'un des événements les plus importants dans tout le réseau québécois de l'entrepreneuriat. Ici comme à l'étranger, il constitue une référence. Sa mission est plus actuelle que jamais", a déclaré le premier ministre.

Le Concours québécois en entrepreneuriat vise à encourager l'esprit entrepreneurial chez les jeunes en milieu scolaire et sert de tremplin aux futurs entrepreneurs qui souhaitent se lancer en affaires. Sa popularité ne fait plus de doute. Il s'agit d'une formule gagnante. Pour cette année seulement, quelque 7 740 projets rejoignant près de 165 872 participants ont été déposés.

Le gouvernement du Québec a contribué financièrement au concours pour une somme de près de 515 000 $ afin de soutenir l'entrepreneuriat étudiant ainsi que la création d'entreprises.

Ce concours s'inscrit en droite ligne avec la volonté gouvernementale de favoriser l'émergence d'une véritable culture entrepreneuriale chez les jeunes. À cet effet, le Défi de l'entrepreneuriat jeunesse, lancé en 2004, véhicule auprès des jeunes les valeurs qui animent les entrepreneurs : la créativité, l'innovation, le sens des responsabilités, l'autonomie et la solidarité. Cette stratégie gouvernementale produit des résultats significatifs. Qu'il suffise de mentionner par exemple la mise en place d'un réseau d'agents de sensibilisation à l'entrepreneuriat individuel et collectif localisés dans les carrefours jeunesse-emploi et les coopératives de développement régional ou encore le soutien au développement du programme de mentorat de la Fondation de l'entrepreneurship et des Clubs de relève du Groupement des chefs d'entreprise du Québec.

C'est pourquoi le gouvernement du Québec a décidé de bonifier et de prolonger le Défi de l'entrepreneuriat jeunesse jusqu'en 2009. À l'investissement initial de 21 M$ s'ajoutent ainsi 17 M$, soit un total de 38 M$ sur cinq ans.

Le premier ministre a félicité tous les lauréats nationaux et internationaux du concours. "Nous sommes en train de lancer un mouvement. Nous semons le goût d'entreprendre. Et ce goût, c'est le goût de l'avenir. Il faut maintenir l'effort. Il faut voir dans ce mouvement qui se dessine un encouragement puissant à continuer à promouvoir l'entrepreneuriat", a conclu le premier ministre.

-%SU: EDU,TAX

-%RE: 37


Communiqué envoyé le 20 juin 2006 à 21:00 et diffusé par :