Le Lézard

Tourisme Montréal répond à Réjean Tremblay suite à son article paru dans La Presse du 20 juin 2006



MONTRÉAL, le 20 juin /CNW/ -- MONTRÉAL, le 20 juin /CNW Telbec/ -

Monsieur Tremblay,

Suite à votre article paru dans La Presse du 20 juin, dans lequel vous affirmez que Tourisme Montréal et ses partenaires ne respectent pas leurs engagements envers le Grand Prix du Canada de Formule 1, permettez-moi d'exprimer mon profond désaccord et de faire la mise au point qui s'impose.

En 2004, Tourisme Montréal a pris l'initiative de mettre sur pied la Coalition pour la sauvegarde du Grand Prix du Canada de Formule 1 à Montréal. Ce faisant, Tourisme Montréal prenait des risques financiers élevés, puisque l'organisme s'engageait auprès de la direction du Grand Prix à lui verser, d'ici le 31 janvier 2007, la somme de deux millions de dollars à titre de contribution de la communauté d'affaires montréalaise. Dans une lettre adressée à monsieur Normand Legault le 22 janvier 2004, il est dit en effet que "la coalition pour la sauvegarde du Grand Prix du Canada n'étant pas une entité légale, Tourisme Montréal doit assumer le risque financier en totalité.".

Fort heureusement cependant, l'industrie touristique montréalaise est composée de gens qui savent faire preuve de solidarité et défendre leur ville et leurs intérêts avec toute la fougue qui caractérise Montréal. Plusieurs partenaires ont donc répondu avec enthousiasme à l'appel de Tourisme Montréal et ont accepté de venir en aide à ce prestigieux événement, dont les retombées économiques sont majeures pour notre métropole. L'Association des hôtels du grand Montréal s'est ainsi engagée à verser la somme de 500 000 $ - dont elle a d'ailleurs acquitté les deux tiers à ce jour -, Aéroports de Montréal et Destination Centre-Ville, 100 000 $ chacun et les commerçants des artères du centre-ville, 50 000 $.

À ce jour, Tourisme Montréal a donc pu verser au Grand Prix Formule 1 de Montréal près des trois quart de la somme promise pour janvier 2007, soit 1,5M $ sur 2M$. Tourisme Montréal entend donc respecter ses engagements jusqu'au bout et verser la somme complète d'ici janvier 2007. Tourisme Montréal remercie tous les partenaires qui ont mis l'épaule à la roue pour que cet événement d'envergure internationale demeure à Montréal.

Le président-directeur général de Tourisme Montréal

et président de la Coalition pour la sauvegarde du Grand Prix,

Charles Lapointe, c.p.

Tourisme Montréal est l'organisme responsable d'assumer le leadership de l'effort concerté de promotion et d'accueil pour le positionnement de la destination "Montréal" sur les marchés des voyages d'agrément et d'affaires et d'orienter le développement du produit touristique montréalais sur la base de l'évolution constante des marchés.


Communiqué envoyé le 20 juin 2006 à 19:06 et diffusé par :