Le Lézard

Droits et Démocratie/Avis aux médias



MONTREAL, QUEBEC--(CCNMatthews - 20 juin 2006) - Femmes Autochtones du Québec, Droits et Démocratie et le réseau ENLACE vous invitent au lancement de la nouvelle trousse d'information pour démystifier les discriminations vécues par les femmes autochtones au Canada lors de la Journée nationale des Autochtones, le 21 juin 2006 à Montréal, Parc Emilie-Gamelin (au coin rue Ste-Catherine et rue Berri) 11h30 sous la tente Wikiup.

Aussi, dans le cadre du lancement, un panel de discussion sur l'histoire des femmes autochtones et leur rôle dans l'édification des nations sera présenté après le lancement, sous la tente avec : Ellen Gabriel, présidente de FAQ et Antonia Alba de Edman, de la nation Kuna au Panama.

Venez profiter avec nous de l'arrivée du solstice d'été!

Créée à l'intention des femmes autochtones de l'Amérique, mais adaptée pour tous, la nouvelle édition de la pochette d'information développée par Droits et Démocratie, Femmes Autochtones du Québec (FAQ) et le réseau intercontinental des femmes autochtones des Amériques (ENLACE) inclut maintenant une nouvelle fiche d'information pour démystifier les discriminations vécues par les femmes autochtones au Canada.

Comme l'a rappelé la présidente de FAQ, madame Ellen Gabriel, les femmes autochtones sont plus marginalisées que n'importe quel groupe au monde. "Il y a tout un système juridique qui entraîne de nombreuses discriminations pour les femmes et cela est une des principales conséquences de l'oppression que nos peuples ont vécue", a-t-elle expliqué. "Les femmes autochtones au Canada vivent maintenant une forme de discrimination plus insidieuse, insérée dans des lois et des règlements."

De son côté, Droits et Démocratie rappelle que les liens entre les femmes du Nord et du Sud sont d'une grande importance pour les femmes autochtones leur permettant de développer les outils nécessaires pour défendre leurs droits. "Cette pochette permettra aux femmes autochtones de partager leur combat et leur histoire de réussite afin de faire connaître les diverses instances et instruments internationaux de protection des droits humains, par exemple à l'ONU ou à l'Organisation internationale du travail, auxquelles elles peuvent avoir recours, en cas de violations de leurs droits.", explique Jean-Louis Roy, président de Droits et Démocratie.

C'est en fait au cours de l'année 2004, que Droits et Démocratie avait publié, en collaboration avec ses deux partenaires, une première pochette d'information pour éduquer, former et mettre en évidence le travail des femmes autochtones qui agissent à l'échelle locale, nationale et internationale afin de faire respecter leurs droits. La pochette offrait à ces dernières des pistes d'action leur permettant de mieux utiliser les instances et les mécanismes internationaux.




Communiqué envoyé le 20 juin 2006 à 17:15 et diffusé par :