Le Lézard
Classé dans : L'environnement, Exploitation minière

Emissions atmosphériques - L'industrie de l'aluminium en constante amélioration



MONTREAL, le 20 juin /CNW/ -- MONTREAL, le 20 juin /CNW Telbec/ - Au moment où le phénomène des changements climatiques est en tête de liste des priorités environnementales, l'industrie de l'aluminium a, depuis 15 ans, réalisé des améliorations considérables au chapitre des émissions atmosphériques.

Entre 1990 et 2004, l'intensité des émissions de gaz à effet de serre par tonne d'aluminium produite a été réduite de 54%. Bien que pendant cette période la production d'aluminium ait doublé, les émissions réelles ont été réduites de plus de deux millions de tonnes, soit près de 25%.

Dans le plan d'action 2006-2012 sur les changements climatiques rendu public la semaine dernière par le gouvernement du Québec, les actions volontaires prises par l'industrie de l'aluminium sont données en exemple :

    "Une approche volontaire a déjà fait ses preuves au Québec puisqu'en
    2002, le gouvernement du Québec avait conclu une entente cadre avec
    l'Association de l'aluminium du Canada ainsi que des ententes
    particulières avec les entreprises Alcoa, Alcan et Aluminerie Alouette. A
    elles seules, ces ententes ont permis des réductions d'émissions de GES
    totalisant quelque 550 000 t CO2 éq. par année".


Mises en contexte global, les émissions de GES provenant du secteur manufacturier québécois ont été réduites de 6.8% entre 1990 et 2003, ce qui est supérieur aux objectifs du protocole de Kyoto; les autres secteurs d'activités, dont le transport, ont largement augmenté pendant cette période.

Les émissions de contaminants émises par les alumineries et rapportées à l'Inventaire national des rejets de polluants (INRP) d'Environnement Canada doivent également être placées dans un contexte plus large. Une étude réalisée par la Chaire de recherche et d'intervention en éco-conseil de l'Université du Québec à Chicoutimi sous la direction du biologiste Claude Villeneuve analyse la contribution des alumineries canadiennes.

Selon cette étude, "(...) certaines tentatives de hiérarchisation de la pollution peuvent jeter un faux éclairage sur la situation réelle concernant les risques à la santé. Prenons l'exemple des émissions de monoxyde de carbone : la contribution des alumineries en 2004 était de 31% des émissions déclarées à l'INRP, c'est-à-dire en provenance de sources industrielles rencontrant les seuils de déclaration. Si on remet ces données en perspective, on constate que les alumineries ne représentent que 2% des émissions totales, comparées à 81% pour le secteur du transport et 6% pour le chauffage au bois résidentiel".

"Dans une perspective plus large de développement durable, l'industrie de l'aluminium affiche des résultats très positifs", déclare monsieur Christian Van Houtte, président de l'Association de l'aluminium du Canada.

L'étude de l'UQAC peut être consultée en ligne sur le site de l'AAC à www.aac.aluminium.qc.ca (dans la section environnement).

L'industrie canadienne de l'aluminium :

---------------------------------------

L'AAC regroupe des producteurs d'aluminium primaire du Canada; Alcan Inc., Alcoa Première Fusion et Aluminerie Alouette Inc., qui exploitent onze (11) usines au Canada, dont dix (10) au Québec.

La production canadienne d'aluminium en 2005 a été de 2.9 millions de tonnes, dont 2.65 au Québec. Le Canada se classe au troisième rang mondial des pays producteurs.

Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 15:49
L'Association des producteurs maraîchers du Québec (APMQ) a pris connaissance des modifications aux règlements du Code de gestion des pesticides et permis et certificats pour la vente et l'utilisation des pesticides introduisant la notion de...

à 13:00
Les Canadiens reconnaissent la valeur d'un environnement propre et sécuritaire. Les agents de l'autorité d'Environnement et Changement climatique Canada travaillent d'arrache-pied chaque jour pour veiller à ce que les particuliers et les entreprises...

à 12:37
L'Association québécoise de lutte contre la pollution atmosphérique (AQLPA) tiendra une conférence de presse le 21 février 2018 pour faire le point sur le recours collectif récemment autorisé contre Volkswagen et Audi au nom de tous les Québécois, à...

19 fév 2018
Le gouvernement du Canada est déterminé à assurer une gestion sécuritaire du site de la mine Giant afin de protéger la santé et la sécurité des résidants locaux et de l'environnement.  L'honorable Carolyn Bennett, ministre des Relations...

19 fév 2018
Dans le cadre de la mise en oeuvre de la Stratégie québécoise sur les pesticides, la ministre du Développement durable, de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, madame Isabelle Melançon, a annoncé une modernisation des...

19 fév 2018
Nos océans, lacs et rivières sont pour la population canadienne une source d'aliments, d'activités récréatives et d'emplois bien payés. Le gouvernement du Canada est déterminé à comprendre les agents de stress nuisibles existant dans notre...




Communiqué envoyé le 20 juin 2006 à 13:30 et diffusé par :