Le Lézard
Classé dans : Santé

Un nouveau rapport lance un appel à l'uniformité en ce qui concerne le droit d'exercer des infirmières et infirmiers praticiens



SASKATOON, SK, le 20 juin /CNW/ -- SASKATOON, SK, le 20 juin /CNW Telbec/ - Un nouveau rapport déposé aujourd'hui conclut qu'il devient urgent d'adopter un mode d'accréditation des infirmières et infirmiers praticiens (IP) qui soit uniforme à l'échelle pancanadienne, par opposition aux règles et exigences qui diffèrent présentement d'une région à l'autre.

L'Initiative canadienne sur les infirmières et infirmiers praticiens (ICIIP) a déposé aujourd'hui son rapport final dans le cadre du Congrès biennal de l'Association des infirmières et infirmiers du Canada (AIIC) tenu à Saskatoon. Intitulé Les infirmières et infirmiers praticiens : le temps est arrivé, ce rapport fournit le cadre nécessaire pour assurer l'intégration durable du rôle des IP dans le système de santé canadien. On y trouve de nombreuses recommandations concernant la législation et la réglementation, la pratique et l'évaluation, la formation ainsi que la planification des ressources humaines de la santé (RHS).

Les IP : une solution pour améliorer l'accès aux soins et réduire les

délais d'attente

"L'harmonisation des normes et des règles visant les IP favorisera la mobilité des effectifs et aidera les gouvernements à diminuer les délais et à améliorer les soins pour tous les Canadiens", explique Marian Knock, directrice exécutive de l'ICIIP.

Le rapport met également l'accent sur la nécessité de renforcer la pratique en collaboration entre les médecins, les IP et les autres professionnels de la santé, et de mieux cibler la planification des RHS.

Mme Knock indique que l'intégration des IP requiert des efforts concertés. "Une mise en ?uvre partielle - de certaines recommandations seulement - ne pourra entraîner les résultats escomptés pour la population, les prestataires de soins, les collectivités et les gouvernements du pays."

On peut lire dans le rapport que, en "travaillant en collaboration au sein d'équipes de soins, les IP pourraient atténuer la pression présentement exercée sur notre système de santé grâce à des interventions hâtives et des stratégies de mieux-être, lesquelles contribueront à améliorer l'accès aux services et à réduire les délais d'attente".

On exhorte les gouvernements à investir davantage dans la planification

des RHS

Une des recommandations les plus concrètes de l'ICIIP est "d'entreprendre une planification globale non pas seulement des IP mais de l'ensemble des RHS". Il convient également d'adopter des modèles de rémunération mieux adaptés à la pratique en collaboration ainsi qu'au champ de pratique et aux responsabilités des IP.

L'ICIIP recommande en outre que les programmes de formation et les diplômes décernés soient uniformisés, et que des mécanismes favorisant le perfectionnement et la formation permanente des IP soient établis. D'autre part, des campagnes de sensibilisation visant non seulement le public mais aussi les professionnels de la santé devront être mises sur pied afin que le rôle des IP au sein du système de santé soit bien compris.

Un appel à l'uniformité en ce qui concerne le droit d'exercer des IP

Les IP sont des infirmières et infirmiers ayant reçu une formation avancée dans les domaines de l'évaluation de la santé, du diagnostic et de la gestion des maladies et des blessures. Les IP peuvent ainsi diagnostiquer et traiter des maladies communes, ordonner et interpréter des tests, prescrire des médicaments et effectuer certaines interventions, selon leur champ de pratique prescrit par la loi. Ces professionnels ?uvrent dans des contextes variés, des centres de santé communautaires aux hôpitaux, en passant par les cliniques en milieu scolaire, les cabinets de médecins, les centres de soins longue durée et les résidences privées.

Une étude menée récemment par l'AIIC et l'Institut canadien de l'information sur la santé (ICIS) intitulée La réglementation et le nombre d'infirmières et d'infirmiers praticiens au Canada : mise à jour de 2006 a révélé que le nombre d'IP possédant leur droit d'exercer a augmenté de 17 % entre 2004 et 2005. On comptait en effet 1 026 IP accrédités à Terre-Neuve-et-Labrador, en Nouvelle-Écosse, au Nouveau-Brunswick, en Ontario, au Manitoba, en Saskatchewan, en Alberta, en Colombie-Britannique, aux Territoires du Nord-Ouest et au Nunavut en 2005 (à cette date, l'Île-du-Prince-Édouard et le Yukon n'avaient pas encore adopté la désignation d'IP, tandis qu'au Québec, la législation et la réglementation visant les IP n'a pris effet qu'au cours de l'année.)

Les résultats de cette étude montrent que les IP travaillent dans des contextes fort diversifiés, et soignent des gens de tous les âges : en 2005, 42,5 % des IP accrédités travaillaient en milieu communautaire, 26,9 %, dans des hôpitaux et 27 %, dans le secteur des soins longue durée.

Pendant ses deux années d'existence, l'ICIIP a produit une foule d'outils

pour favoriser l'intégration des IP

L'ICIIP a été financée par Santé Canada par le biais du Fonds pour l'adaptation des soins de santé primaires (FASSP) établi par le gouvernement du Canada pour améliorer l'accès de la population aux soins primaires. Pour élaborer ses recommandations, l'ICIIP a consulté de nombreux représentants du secteur infirmier, de regroupements professionnels de divers secteurs de la santé et d'organismes de réglementation, ainsi que des formateurs, des employeurs, des syndicats, des élus municipaux et des représentants des gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux. Au cours des deux dernières années, l'ICIIP a conçu de nombreux outils pour faciliter l'intégration du rôle des IP au Canada, dont notamment :

    <<
    - un cadre de compétences de base pour les infirmières et infirmiers
      praticiens du Canada;

    - l'Examen canadien des infirmières/infirmiers praticiens - familles/tous
      âges (ECIP-F/TA);

    - un cadre d'évaluation des compétences pour les infirmières et
      infirmiers praticiens du Canada;

    - un cadre d'évaluation et de reconnaissance des acquis pour la formation
      et la réglementation des infirmières et infirmiers praticiens du
      Canada;

    - un modèle de simulation de la planification des ressources humaines de
      la santé pour les infirmières et infirmiers praticiens en soins
      primaires;

    - une boîte à outils pour l'implantation et l'évaluation des infirmières
      et infirmiers praticiens au Canada;

    - des outils destinés aux partenaires, dont des produits et du matériel
      de communication sur les IP, un site Web (www.iciip.ca), etc.
    >>

Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 16:00
L'Organisation mondiale de la Santé (OMS) estime qu'à l'échelle mondiale, une personne sur quatre subira les conséquences d'une mauvaise santé mentale ou d'une maladie mentale à un moment donné de sa vie. Les problèmes de santé mentale et la maladie...

à 12:30
M. Richard Hébert, député de Lac-Saint-Jean, a annoncé aujourd'hui l'octroi d'une somme de 12 200 dollars à la Fondation de l'Hôtel-Dieu de Roberval. Il a fait cette annonce au nom de l'honorable Mélanie Joly, ministre du Patrimoine canadien....

à 00:00
Une traitement unique, sur prescription et sans oestrogènes, Intrarosatm, a été approuvé par la FDA (US Food and Drug Administration) et par l'Agence européenne des médicaments (EMA) pour la prise en charge de la dyspareunie, symptôme le plus gênant...

19 mai 2018
PROBLÈMESanté Canada avise les Canadiens que le Ministère a saisi un produit non homologué étiqueté « Botox » et d'autres produits de remplissage dermique non homologués au Salon et spa Arshia Hair (6062A, rue Yonge) à Toronto (Ontario), car ils...

19 mai 2018
M. Richard Hébert, député de Lac-Saint-Jean, fera une annonce dimanche concernant le centenaire de l'Hôtel-Dieu de Roberval. Il fera cette annonce au nom de l'honorable Mélanie Joly, ministre du Patrimoine canadien. Veuillez noter que les...

18 mai 2018
ProblèmeSanté Canada a saisi quatre médicaments non homologués au commerce Gigi's Market, situé au 23, chemin Montréal, Ottawa (Ontario). Ces produits (Ampicillin, Kamox, Medampi et Medomox) portent une étiquette indiquant qu'ils contiennent des...




Communiqué envoyé le 20 juin 2006 à 13:00 et diffusé par :