Le Lézard

Six nouveaux membres au Conseil interculturel de Montréal



MONTREAL, QUEBEC--(CCNMatthews - 20 juin 2006) - Le Conseil municipal de la ville de Montréal entérine la nomination de six nouveaux membres au sein du Conseil interculturel de Montréal (CIM), l'instance consultative de la Ville en matière de relations interculturelles. Mesdames Régine Alende Tshombokongo, Iris Almeida-Côté et Hélène Wavroch, ainsi que messieurs Habib El-Hage, Joseph Nguyen et Frantz Voltaire sont nommés pour trois années de mandat. Rappelons que cette annonce donne suite à la décision du Comité exécutif de la Ville prise le mois dernier.

Le Conseil interculturel compte 15 membres. Parmi eux ont été nommés monsieur Frantz Benjamin à titre de président du Conseil jusqu'à la fin de son mandat comme membre le 20 mars 2007; madame Adriana Kotler à titre de vice-présidente du Conseil, dont le mandat comme membre prend fin le 20 mars 2008 et monsieur Habib El-Hage à titre de vice-président pour un mandat de un an. Huit candidatures ont été également retenues pour figurer dans une liste de réserve pour d'éventuelles nominations.

Monsieur Marcel Tremblay, membre du comité exécutif et responsable des relations interculturelles, a tenu à féliciter et à accueillir chaleureusement ces nouveaux membres. "La qualité et la richesse de l'expérience de chacune de ces personnes triées sur le volet contribueront assurément au rayonnement des activités du CIM et permettront de favoriser la pleine participation des communautés culturelles à la vie montréalaise", a-t-il déclaré.

Rappelons que plus de 100 candidatures ont été soumises dans le cadre de l'appel public lancé en mars dernier. Le jury était composé de madame Patricia Bittar, conseillère associée à monsieur Marcel Tremblay aux relations interculturelles, de madame Mary Deros, porte-parole de l'opposition et de madame Marie-Claire Dumas, adjointe à madame Rachel Laperrière, directrice générale adjointe du Service du développement culturel, de la qualité du milieu de vie et de la diversité ethnoculturelle.

Les critères retenus par le jury reposaient sur l'intérêt des candidats face aux questions municipales, leur expérience à l'égard des relations interculturelles montréalaises, leur connaissance des enjeux municipaux et leur participation active à la vie économique, culturelle, scientifique, communautaire ou éducationnelle montréalaise. La disponibilité des candidats pour participer aux différentes assemblées du conseil et aux réunions de ses comités spéciaux chargés d'étudier des questions particulières figurait également dans les critères de sélection.

La composition du CIM doit refléter la diversité québécoise et, en particulier, montréalaise. Parmi les critères figuraient le groupe d'âge, l'origine ethnique, le sexe, le lieu de résidence et les champs d'activités.

Madame Régine Alende Tshombokongo, originaire de la République démocratique du Congo, est actuellement directrice générale du Centre d'encadrement pour jeunes filles immigrantes. Elle s'intéresse particulièrement au rapprochement interculturel et à l'intégration économique, culturelle, sociale et civique des immigrants, particulièrement des jeunes filles immigrantes.

Madame Iris Almeida-Côté, d'origine indienne, est détentrice d'une maîtrise en droit international. Madame Almeida-Côté est une gestionnaire de carrière. Elle a ouvré au sein de plusieurs organismes gouvernementaux et non gouvernementaux dans divers domaines reliés aux pays en développement. Elle est actuellement présidente directrice générale de l'Institut canadien de la retraite et des avantages sociaux.

Madame Hélène Wavroch, d'origine barbadienne et québécoise, possède une vaste expérience de l'appareil public et particulièrement des dossiers concernant les aînés. Elle a entre autres occupé le poste de présidente directrice générale du Conseil des aînés du Québec et est actuellement directrice générale du Réseau québécois pour contrer les abus envers les aînés.

Monsieur Habib El-Hage, d'origine libanaise, travaille dans le milieu de l'éducation et est impliqué bénévolement dans différentes instances. Il possède une expertise en intervention psychosociale auprès des jeunes, particulièrement ceux issus de l'immigration. Il a aussi organisé plusieurs colloques portant principalement sur la lutte au racisme.

Monsieur Joseph Nguyen, d'origine vietnamienne, est avocat et pratique le droit dans un cabinet privé de Montréal. Il s'intéresse à la place des jeunes des communautés ethnoculturelles dans la sphère publique aussi bien au niveau démocratique, politique que civil.

Monsieur Frantz Voltaire, d'origine haïtienne, est actuellement directeur du Festival des Films des droits de la personne de Montréal. Au cours des années il a produit plusieurs publications et documentaires portant sur le racisme et les problématiques vécues en Haïti. Impliqué au niveau culturel, monsieur Voltaire a entre autres reçu le prix Sunshine Awards New York Special Recognition and Award for Film Making. Il est président du conseil d'administration du CIDIHCA, centre culturel haïtien et caraïbéen. Il a enseigné à l'UQAM et a été membre du Conseil des Arts de Montréal. Il est consultant international.

Monsieur Frantz Benjamin, nommé président du CIM, est d'origine haïtienne. Il est commissaire et membre du comité exécutif de la Commission scolaire de la Pointe-de-l'île. Monsieur Benjamin est aussi gestionnaire de projets culturels, membre du Groupe de travail sur la diversité ethnoculturelle à TVA et membre de conseils d'administration dont celui du Carrefour Jeunesse-Emploi dans l'arrondissement Côte-des-Neiges-Notre-Dame-de-Grâce et du Centre d'animation et d'intervention sociale (ressources - famille) dans Parc-Extension.

Madame Adriana Kotler, nommée vice-présidente du CIM, est canadienne anglaise. Elle est urbaniste de formation et est actuellement directrice du Centre des arts judaïques de la scène à Montréal.

Rappelons que le Conseil interculturel de Montréal a pour mandat de conseiller et de donner son avis au conseil municipal et au comité exécutif sur les services et politiques à mettre en oeuvre afin de favoriser l'intégration et la participation des membres des communautés culturelles à la vie politique, économique, sociale et culturelle de la Ville. Il fournit des avis et soumet des recommandations sur toute question d'intérêt concernant les communautés culturelles ou portant sur les relations interculturelles.




Communiqué envoyé le 20 juin 2006 à 10:35 et diffusé par :