Le Lézard

Grâce à une Intervention d'Emploi-Québec - David Whissell annonce la sauvegarde de 78 emplois chez Cascades



LAURENTIDES, le 19 juin /CNW/ -- LAURENTIDES, le 19 juin /CNW Telbec/ - Au nom de la ministre de l'Emploi et de la Solidarité sociale, madame Michelle Courchesne, le député d'Argenteuil et responsable de la région des Laurentides, monsieur David Whissell, a annoncé qu'une entente d'aménagement et de réduction du temps de travail a été conclue entre Emploi-Québec Laurentides, Cascades Groupe Papiers Fins et les syndicats permettant à l'entreprise de conserver en emploi 78 personnes qui autrement auraient perdu leur travail. Pour Emploi-Québec, il s'agit d'un investissement de 500 000$ sur un projet de près de 8 millions de dollars.

L'annonce faite en présence de monsieur Gino Lévesque vice-président opérations de Cascades Groupe Papiers Fins, des représentants syndicaux, de madame Monique Laurin, présidente du Conseil régional des partenaires du marché du travail des Laurentides et de Louise Paradis, directrice régionale d'Emploi-Québec Laurentides constitue une première dans la région.

"À la suite de l'annonce par l'entreprise se trouvant dans l'obligation en décembre dernier de se départir d'employés, a rappelé monsieur Whissell, le processus de sauvegarde a été enclenché à la faveur d'une proposition d'Emploi-Québec de travailler à mettre sur pied un projet d'aménagement et réduction du temps de travailler qui quelques mois plus tard a donné les résultats que nous annonçons aujourd'hui". Le député a souligné que l'entente en cours touche toutes les catégories de personnel.

Pour Cascades Groupe Papiers Fins, l'entente est d'autant plus importante qu'elle illustre une collaboration entre l'entreprise et les syndicats à la suite d'un moment où la conjoncture économique était difficile pour l'industrie des pâtes et papiers. "Les efforts de tous reflètent les valeurs de Cascades qui a toujours mis de l'avant le respect de ses employés et de l'environnement", a mentionné monsieur Gino Lévesque. L'entreprise a versé plus de 5,6 millions $ et le syndicat 1,6 millions $ pour la réalisation de ce projet d'aménagement et de réduction du temps de travail.

"Pour le gouvernement, d'ajouter monsieur Whissell, l'entente d'aujourd'hui illustre bien la capacité des services publics d'emploi de répondre aux besoins des entreprises et des travailleurs. Il faut également féliciter tous les acteurs de cette entente qui ont travaillé ensemble à cette réussite, car c'en est une, et elle est faite, j'en suis convaincu, de collaboration, de compromis et d'une volonté partagée de préserver les emplois", de conclure le député.


Communiqué envoyé le 19 juin 2006 à 15:00 et diffusé par :