Le Lézard
Classé dans : Santé

La technologie améliore-t-elle les soins infirmiers?



SASKATOON, le 19 juin /CNW/ -- SASKATOON, le 19 juin /CNW Telbec/ - Les soins infirmiers électroniques, soit l'utilisation des technologies de l'information et de la communication dans le domaine des soins infirmiers, révolutionnent la façon dont les membres de la profession infirmière ont des contacts avec les patients, dispensent des soins et communiquent avec des collègues. Cette semaine, plus de 1 000 délégués participant au Congrès biennal et l'assemblée annuelle de l'Association des infirmières et infirmiers du Canada (AIIC) à Saskatoon discutent du thème opportun du congrès, "Progrès technologique et humanisme dans les soins infirmiers".

"Du matériel comme les terminaux d'ordinateur dans les services d'hôpitaux, les ordinateurs portatifs qu'utilisent les infirmièrest et infirmiers en santé communautaire et les assistants numériques personnels pour la consignation de notes au chevet sont aussi nécessaires que les stéthoscopes pour que les prestateurs de soins de santé fassent leur travail", affirme Deborah Tamlyn, présidente de l'AIIC. "Les technologies de l'information et de la communication constituent un élément essentiel qui fait partie intégrante de la pratique des soins de santé."

On considère que la technologie joue un rôle clé pour relever les défis que posent au système de santé du Canada des enjeux comme la géographie, les pénuries de professionnels de la santé et la montée des coûts. Certains experts croient toutefois que la cybersanté a au moins 10 ans de retard sur d'autres secteurs à forte teneur en gestion de l'information comme celui des opérations bancaires. Pour veiller à ce que les infirmières participent à la révolution de la cybersanté, l'AIIC est à l'avant-garde d'une stratégie sur les soins infirmiers électroniques qui vise à propulser les milieux infirmiers au même niveau que d'autres secteurs d'activité.

"L'innovation technologique balaie la planète et les infirmières ont accepté de relever le défi qui en découle", affirme Lucille Auffrey, directrice générale de l'AIIC. "Aujourd'hui, le personnel infirmier travaille dans toutes sortes de programmes de cybersanté comme le télétriage. Infirmières et infirmiers ont accès en ligne à des bibliothèques et des bases de données sur les recommandations en pratique clinique au travail et échangent avec des experts et avec leurs pairs, par Internet, en participant à des groupes de discussion. Infirmières et infirmiers participent aussi à l'élaboration de normes sur la mise en ?uvre des dossiers de santé électroniques et beaucoup de programmes de formation en soins infirmiers sont maintenant offerts en ligne."

Lancement d'INF-Fusion

Dans le contexte de sa stratégie sur les soins infirmiers électroniques, l'AIIC a lancé aujourd'hui INF-Fusion, le Portail canadien des infirmières et infirmiers. INF-Fusion (NurseOne en anglais) est un portail personnalisé et interactif qui aide les infirmières et infirmiers du Canada et du monde entier à s'occuper de leurs patients, à gérer leur carrière et à établir des contacts avec des collègues et des experts en utilisant simplement une souris. INF-Fusion appuie la profondeur et l'envergure des soins infirmiers dans tous les contextes de pratique - soins cliniques, éducation, administration et recherche.

INF-Fusion est le fruit d'un partenariat avec la Direction générale de la santé des Premières nations et des Inuits de Santé Canada et de la collaboration avec des infirmières et infirmiers, des étudiants, des gouvernements et des employeurs.

Au cours du lancement, Mme Auffrey a parlé aux délégués de la qualité de l'information que INF-Fusion met à leur disposition, ce qui inclut des revues spécialisées, des bibliothèques en ligne et des avis sur la santé publique afin d'accroître la préparation aux interventions d'urgence. "Comme travailleuses et travailleurs du savoir en cette ère de la technologie, a-t-elle dit, il est essentiel que les infirmières et infirmiers aient accès instantanément à l'information la plus récente. INF-Fusion répond à ce besoin."

Selon Mme Auffrey, même si les progrès de la technologie sont permanents, ils sont inutiles si les infirmières et infirmiers ne peuvent y avoir accès ou ne savent pas les utiliser. "Dans certaines régions du pays, l'accès aux ordinateurs et à Internet est soit inexistant, soit lent et sans aucune fiabilité, affirme-t-elle. Nous devons trouver des moyens d'améliorer l'accès parce que les travailleurs de la santé qui ?uvrent dans des régions éloignées ont besoin d'un vaste éventail de connaissances théoriques et pratiques pour traiter des cas variés et complexes.

Elle ajoute que "les infirmières et infirmiers peuvent avoir des idées sur la façon dont la technologie peut améliorer les soins. Il est essentiel que nous jouions un rôle plus important dans la mise au point de solutions basées sur les technologies de l'information et de la communication."

Porte-parole de la profession infirmière au Canada, l'AIIC est une fédération de 11 associations professionnelles et organismes de réglementation des infirmières des provinces et des territoires. L'AIIC est d'avis que la viabilité d'un système de santé sans but lucratif financé et administré par le secteur public repose sur des effectifs infirmiers dynamiques.

On peut accéder à INF-Fusion et NurseOne en entrant en communication avec www.inf-fusion.ca ou www.nurseone.ca.

Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 11:05
OTTAWA, le 20 oct. 2017 /CNW/ - Son Excellence la très honorable Julie Payette, gouverneure générale du Canada, prononcera des mots d'ouverture au symposium scientifique pour le public Lorne Trottier à l'Université McGill le lundi 23 octobre 2017, à...

à 10:23
BUENOS AIRES, Argentine, le 20 octobre 2017 /PRNewswire/ --Pour la première fois, des scientifiques ont complété le séquençage du génome de la plante de stévia. Les principaux scientifiques du PureCircle Stevia Institute et de KeyGene ont dévoilé...

à 10:20
Les photos des produits sont disponibles à http://bit.ly/2yC2TOi OTTAWA, le 20 oct. 2017 /CNW/ - L'industrie procède au rappel de produits de légumes de diverses marques parce que ces produits pourraient être contaminés par la bactérie Listeria...

à 10:00
MONTRÉAL, le 20 oct. 2017 /CNW Telbec/ - Le Québec doit rattraper d'urgence son retard dans le financement et la prestation des soins à domicile, soutient la Fédération de la santé et des services sociaux (FSSS-CSN). Une note de l'Institut de...

à 09:43
La stratégie du gouvernement porte ses fruits MONTRÉAL, le 20 oct. 2017 /CNW Telbec/ - L'Institut du Québec (IdQ) dévoile aujourd'hui son analyse annuelle sur les finances publiques du Québec dans le contexte canadien. Principal constat : la...

à 09:38
OTTAWA, le 18 oct. 2017 /CNW/ - Novembre est le mois de la sensibilisation au radon au Canada. Pendant ce mois, les intervenants de divers secteurs, incluant des ONG, des organismes de bienfaisance, des organismes de santé et de santé publique, des...




Communiqué envoyé le 19 juin 2006 à 14:00 et diffusé par :