Le Lézard

161 000 emplois à pourvoir à Montréal de 2005 à 2009



MONTRÉAL, le 19 juin /CNW/ -- MONTRÉAL, le 19 juin /CNW Telbec/ - La ministre de la Culture et des Communications et ministre régionale de Montréal, Mme Line Beauchamp, a annoncé que Montréal devra pourvoir 161 000 emplois de 2005 à 2009. Pour répondre à ces perspectives professionnelles favorables, elle a dévoilé aujourd'hui en conférence de presse le Plan d'action régional d'Emploi-Québec pour l'exercice 2006 - 2007, dont les mots clés sont la qualification de la main-d'?uvre, l'insertion et le maintien en emploi des personnes, et le soutien aux entreprises. La ministre a par ailleurs annoncé que le gouvernement du Québec consacrera 160 millions de dollars aux interventions auprès des personnes et des entreprises.

Perspectives professionnelles

"Les perspectives professionnelles 2005-2009 sont positives pour Montréal et le nombre de personnes en emploi devrait augmenter en moyenne de 1,5 % par année jusqu'en 2009, un taux de croissance légèrement supérieur à celui de l'ensemble du Québec qui se situera à 1,3 %. Avec le vieillissement de la population et une diminution du nombre de personnes en âge de travailler, la part du remplacement prendra de plus en plus d'importance : de 16 000 en 2005, le nombre de nouveaux rentiers grimpera à plus de 19 000 en 2009. Pour maintenir et accroître notre niveau de vie et notre développement économique, nous devons nous assurer qu'il y ait un meilleur arrimage entre l'offre et les besoins de main-d'?uvre pour répondre aux perspectives d'emploi", a indiqué la ministre.

    <<
    Les prévisions révèlent plus précisément que :

    - le nombre de personnes au travail continuera de croître jusqu'en 2009;
    - la population active sera aussi à la hausse;
    - le taux de chômage continuera de baisser jusqu'en 2009;
    - parmi les 161 000 emplois à pourvoir, 71 000 résulteront de la
      croissance de l'économie et 90 000 seront le résultat de départs à la
      retraite;
    - plus de la moitié (57%) des emplois disponibles exigeront une formation
      universitaire ou une formation professionnelle ou technique;
    - les secteurs qui connaîtront une plus forte croissance de l'emploi
      sont : la fabrication de machines; la fabrication d'aliments et
      boissons; les services professionnels, scientifiques et techniques; les
      soins de santé et d'assistance sociale; les services aux entreprises et
      aux bâtiments.

    Plan d'action

    "En lien avec les perspectives professionnelles et pour répondre aux défis
du marché du travail, le gouvernement entend, au moyen du Plan d'action
régional d'Emploi-Québec de Montréal pour l'année 2006-2007, soutenir le
développement de pratiques de gestion dans les entreprises en vue de favoriser
l'embauche, l'intégration et le maintien en emploi des personnes à risque de
chômage, en particulier les personnes immigrantes, et privilégier des
interventions en matière de gestion prévisionnelle des ressources humaines et
de culture de formation; mettre en ?uvre des formations d'appoint et des
projets adaptés aux personnes ayant des obstacles à l'emploi; augmenter les
participations à la formation de base et y favoriser la rétention par des
approches adaptées aux besoins des personnes, tels que des projets-pilotes et
de l'accompagnement, et accroître l'insertion en emploi par une
intensification des services aux citoyennes et aux citoyens", a souligné la
ministre.
    Par ce plan d'action régional, le gouvernement vise à améliorer la
qualification de la main-d'?uvre et la capacité d'adaptation des
entreprises aux changements, à augmenter à long terme le taux d'emploi, à
favoriser une plus forte insertion professionnelle de personnes appartenant à
certains groupes moins présents sur le marché du travail, comme les
immigrantes et immigrants et les personnes issues d'une minorité visible, les
jeunes femmes, les personnes plus éloignées du marché du travail et les
personnes handicapées. Ce plan contribuera à réduire la pauvreté et
l'exclusion sociale et aidera à la concrétisation du Plan gouvernemental pour
l'emploi et du Plan d'action gouvernemental en matière de lutte contre la
pauvreté et l'exclusion sociale.
    "Les partenaires du marché du travail de Montréal sont également
préoccupés par les impacts des changements démographiques propres à notre
région, comme l'accueil de 70 % des personnes immigrantes au Québec ainsi que
du vieillissement de la main-d'?uvre. Ils entendent contribuer activement
au Plan d'action 2006-2007 d'Emploi-Québec de Montréal", a pour sa part
mentionné le président du Conseil régional des partenaires du marché du
travail, M. Denis Deschamps.

    Les grandes cibles du plan d'action 2006-2007 sont, notamment :

    - 67 000 nouveaux participants aux interventions des services publics
      d'emploi, dont 28 000 prestataires de l'assistance-emploi;
    - 28 500 personnes intégrées à l'emploi à la suite d'une intervention
      d'Emploi-Québec, dont 10 500 prestataires de l'assistance-emploi;
    - plus de 27 000 personnes immigrantes ou appartenant à une minorité
      visible inscrites aux interventions des services publics d'emploi;
    - 1 100 entreprises aidées financièrement ou techniquement afin
      d'améliorer la gestion de leurs ressources humaines et de mieux
      planifier leurs besoins de main-d'?uvre;
    - 560 ententes de qualifications dans le cadre du Programme
      d'apprentissage en milieu de travail.

    "En agissant de la sorte, notre gouvernement démontre toute l'importance
qu'il accorde à la qualification de la main-d'?uvre, à l'insertion et au
maintien en emploi des personnes ainsi qu'au soutien aux entreprises. C'est en
favorisant l'arrimage entre l'offre et la demande de main-d'?uvre et en
soutenant la productivité et la compétitivité des entreprises que le Québec
brillera parmi les meilleurs et que nous nous assurerons d'un avenir
prometteur pour toutes les générations", a conclu la ministre Line Beauchamp.
    Les prévisions dévoilées par la ministre sont contenues dans la nouvelle
publication d'Emploi-Québec, intitulée "Le marché du travail dans la région de
Montréal - Perspectives professionnelles 2005-2009", disponible sur
www.emploiquebec.net/montreal


     Exemples de professions offrant des perspectives favorables ou très
     favorables par domaine d'activité professionnelle pour la région de
                             Montréal 2005-2009

    Gestion
    - (F) Directeurs/directrices des services du génie  (G)
    - (F) Gestionnaires de systèmes informatiques       (G)
    - (F) Directeurs/directrices des soins de santé     (G)
    - (F) Directeurs financiers/directrices financières (G)
    - (F) Directeurs/directrices - commerce de détail   (G)

    Affaires, finance et administration
    - (TF) Analystes financiers/analystes financières et analystes en
      placements (P)
    - (F) Vérificateurs/vérificatrices et comptables (P)
    - (F) Experts/expertes en sinistres et rédacteurs/rédactrices
      sinistres(T)
    - (F) Secrétaires médicaux/secrétaires médicales (T)
    - (F) Commis aux services à la clientèle, commis à l'information et
      personnel assimilé (IÉ)

    Sciences naturelles et appliquées
    - (TF) Ingénieurs civils/ingénieures civiles (P)
    - (TF) Chimistes (P)
    - (F) Analystes et consultants/consultantes en informatique (P)
    - (F) Technologues et techniciens/techniciennes en chimie (T)
    - (F) Agents/agentes de soutien aux utilisateurs (T)

    Secteur de la santé
    - (TF) Infirmiers autorisés/infirmières autorisées (P)
    - (TF) Médecins spécialistes (P)
    - (TF) Omnipraticiens/omnipraticiennes et médecins en médecine
      familiale (P)
    - (TF) Pharmaciens/pharmaciennes (P)
    - (TF) Techniciens/techniciennes de laboratoire médical (T)
    - (F) Assistants/assistantes dentaires (IÉ)
    - (TF) Autre personnel de soutien des services de santé (IÉ)

    Sciences sociales, enseignement et administration publique
    - (F) Travailleurs sociaux/travailleuses sociales (P)
    - (F) Enseignants/enseignantes au niveau secondaire (P)
    - (F) Enseignants/enseignantes au niveau collégial et dans les écoles de
      formation professionnelle (P)
    - (F) Éducateurs/éducatrices et aides-éducateurs/aides-éducatrices de la
      petite enfance (T)
    - (F) Travailleurs/travailleuses des services communautaires et
      sociaux (T)

    Arts, culture, sports et loisirs
    - (F) Traducteurs/traductrices, terminologues et interprètes (P)
    - (F) Designers d'intérieur (T)

    Vente et services
    - (TF) Acheteurs/acheteuses des commerces de gros et de détail (T)
    - (F) Spécialistes des ventes techniques - commerce de gros (T)
    - (F) Bouchers/bouchères et coupeurs/coupeuses de viande - commerce de
      gros ou de détail (T)
    - (F) Représentants/représentantes des ventes non techniques - commerce
      de gros (IÉ)
    - (F) Vendeurs/vendeuses et commis-vendeurs/commis-vendeuses - commerce
      de détail (IÉ)

    Métiers, transport et machinerie
    - (F) Machinistes et vérificateurs/vérificatrices d'usinage (T)
    - (F) Plombiers/plombières (T)
    - (TF) Mécaniciens/mécaniciennes d'équipement lourd (T)
    - (F) Conducteurs/conductrices de camions (IÉ)
    - (TF) Conducteurs/conductrices d'autobus et opérateurs/opératrices de
      métro et autres transports en commun (IÉ)

    Transformation, fabrication et services d'utilité publique
    - (F) Surveillants/surveillantes dans la transformation des aliments,
      des boissons et du tabac (T)
    - (TF) Bouchers industriels/bouchères industrielles, dépeceurs-
      découpeurs/dépeceuses-découpeuses de viande, préparateurs/préparatrices
      de volaille (IÉ)
    - (TF) Opérateurs/opératrices de machines et de procédés industriels dans
      la transformation des aliments et boissons (IÉ)

    ----------------------------------
    Légende

    G: gestion
    P: professionnel
    T: technique
    IÉ: intermédiaire et élémentaire

    TF  très favorable
    F   favorable
    ----------------------------------
    >>


-%SU: LBR

-%RE: 40


Communiqué envoyé le 19 juin 2006 à 12:17 et diffusé par :