Le Lézard

251 270 $ À LOGISTEC ARRIMAGE POUR L'AMÉNAGEMENT D'UN CENTRE DE TRANSBORDEMENT DE L'ALUMINIUM AU PORT DE TROIS-RIVIÈRES



TROIS-RIVIÈRES, le 19 juin /CNW/ -- TROIS-RIVIÈRES, le 19 juin /CNW Telbec/ - La ministre déléguée aux Transports et ministre responsable de la région de la Mauricie, Mme Julie Boulet, est heureuse d'annoncer l'octroi d'une contribution de 251 270 $ par l'entremise du Programme d'aide en transport maritime, versée à Logistec Arrimage pour l'aménagement d'un centre de transbordement de l'aluminium au port de Trois-Rivières.

Aluminerie Alouette de Sept-Îles annonçait au printemps dernier qu'elle adoptait une nouvelle logistique multimodale pour l'acheminement de l'aluminium destiné au marché continental, alors que la compagnie accroissait sa capacité de production. La société de manutention Logistec Arrimage et l'armateur McKeil Marine ont alors instauré un nouveau service de transport par barge et de manutention entre Sept-Îles et Trois-Rivières : les produits d'aluminium destinés au marché continental transitent dans un centre de transbordement spécialisé avant d'être acheminée par transport ferroviaire ou routier vers les destinations finales. L'aide financière octroyée à Logistec Arrimage permet de soutenir l'aménagement du centre de transbordement requis dans un entrepôt du port de Trois-Rivières, aménagement qui implique l'installation d'un système informatique de gestion des stocks et d'un système de sécurité, ainsi que l'acquisition de chariots élévateurs. Ceci représente des investissements de près de 700 000 $.

"Je tiens à rappeler que, par son Programme d'aide au transport maritime, le gouvernement souhaite soutenir les initiatives comme celles de Logistec Arrimage, qui viennent stimuler le développement des activités de transport maritime et favoriser une meilleure intégration des modes de transport, explique Mme Boulet. Les bénéfices s'avèrent nombreux et des plus significatifs".

Parmi les bénéfices que l'on retire du projet présenté par Logistec Arrimage, notons ceux-ci :

    <<
    - on évite l'augmentation du trafic de camions lourds sur la route 138
      ainsi que sur l'autoroute 40 entre Sept-Îles et Trois-Rivières, dans
      l'optique de l'augmentation de la production de 250 000 tonnes de
      l'aluminerie Alouette (phase II), ce qui représente 15 000 passages de
      camions par année;
    - on obtient un meilleur équilibre quant à l'utilisation des différents
      modes de transport, dans un souci de protection de l'environnement, de
      sécurité et de gestion du réseau routier. Du même coup, on répond à
      l'une des pistes du Plan d'action 2006-2012 sur les changements
      climatiques dévoilé  le 15 juin dernier;
    - on s'assure que les expéditeurs québécois disposent d'un réseau
      d'infrastructures portuaires et intermodales compétitif;
    - on génère des économies estimées à 600 000 $ par année pour le
      ministère des Transports compte tenu de la diminution des besoins en
      matière d'entretien des routes;
    >>


"Compte tenu de ces avantages et de l'apport incontestable à la vitalité économique, le gouvernement entend continuer à offrir un soutien financier à ses partenaires de l'industrie. À cet effet, un nouveau Programme d'aide à l'intégration modale sera offert dès l'automne prochain", a ajouté la ministre.

-%SU: TAX,TRN

-%RE: 38


Communiqué envoyé le 19 juin 2006 à 11:51 et diffusé par :