Le Lézard

Reconstitution historique en hommage à un héros de guerre canadien des Premières nations



TORONTO, le 19 juin /CNW/ -- TORONTO, le 19 juin /CNW/ - Hollywood n'aurait pas pu trouver meilleur sujet d'intrigue. Un enfant des Premières nations arraché à son village en feu par un soldat écossais en 1760. Élevé en Écosse par le soldat qui lui sauva la vie, il eut un fils, John Norton, qui fut envoyé comme soldat au Canada. Là, Norton fut attiré par la manière de vivre du peuple des Premières nations et il quitta l'armée pour devenir Teyoninhokarawen, un guerrier des Premières nations qui mena son peuple des Six nations, allié des Britanniques, dans le combat contre les Américains pendant la guerre de 1812.

Toutefois, l'histoire ne se termine pas là.

Le 25 juin prochain à 15 heures, à la Chapelle royale mohawk de Sa Majesté à Brantford, Ont., une reconstitution historique célébrera une partie importante de l'héritage laissé par Teyoninhokarawen. En 1804, ce chef des Premières nations et héros de guerre a traduit dans la Bible l'Évangile de Jean en mohawk.

Il laissa comme héritage à son peuple l'Évangile de Jean. Il laissa comme héritage au monde la première traduction en langue étrangère de la Société biblique, un mouvement qui allait se répandre partout dans le monde par la publication, la traduction et la distribution des Écritures saintes.

Au Canada, ce mouvement est encore actif en 2006. Depuis 100 ans la Société biblique canadienne traduit, publie, distribue et encourage l'usage de la Bible partout au Canada.

La cérémonie commémorative du 25 juin comprend une reconstitution de l'arrivée des 500 premiers exemplaires de l'Évangile de Jean en mohawk à l'endroit même où la livraison eut lieu il y a 200 ans.

Suivra un culte religieux, qui comprendra la "cérémonie à quatre directions" des Premières nations, et la première d'un court métrage sur la vie de Norton intitulé Je prends le sentier: le récit d'un héros des Premières nations. Cet événement célébrera la parution d'un livre pour enfants au sujet de la vie de Norton et d'une édition commémorative du Nouveau Testament. Le musicien mohawk Johnathan Maracle interprétera des pièces musicales.

Le clou de la cérémonie sera la lecture d'une des traductions originales de l'Évangile de Jean que Norton a faites pour son peuple (il n'en existerait plus que deux).

Les médias sont priés d'arriver à 14h30 pour une entrevue spéciale avec Dennis Hillis, le directeur de la région Ontario-centre-sud de la Société biblique canadienne, et l'artiste mohawk Johnathan Maracle. Un dossier de presse avec photos sera remis aux journalistes.


Communiqué envoyé le 19 juin 2006 à 08:00 et diffusé par :