Le Lézard
Classé dans : Santé

Linda O'Brien-Pallas reçoit la plus grande distinction de la profession infirmière au Canada, le Prix Jeanne Mance



SASKATOON, le 18 juin /CNW/ -- SASKATOON, le 18 juin /CNW Telbec/ - Linda O'Brien-Pallas, PhD, dirigeante infirmière, recevra l'une des plus grandes distinctions de la profession infirmière au Canada, le Prix Jeanne-Mance, au cours des cérémonies d'ouverture du congrès biennal de l'Association des infirmières et infirmiers du Canada (AIIC) à Saskatoon.

"Linda O'Brien-Pallas n'est pas seulement une pionnière de la recherche, une enseignante et une mentore qui nous inspire", déclare Deborah Tamlyn, présidente de l'AIIC, qui présentera le prix, "c'est aussi une érudite respectée sur la scène internationale et une administratrice pleine de talent. Nous respectons et admirons sa vision, sa passion et sa détermination à défendre la compétence intrinsèque et la valeur des infirmières et infirmiers."

Contribution aux ressources humaines de la santé

Depuis qu'elle a obtenu son diplôme d'infirmière de chevet de l'école de sciences infirmières de l'hôpital St. Michael à Toronto en 1971, Mme O'Brien-Pallas a mis le travail des infirmières et des infirmiers sous les projecteurs de la science et a concentré son attention sur la meilleure façon de mesurer le contenu, la qualité et les conséquences de ce travail. Ses efforts sont à l'origine de contributions réelles à la planification des ressources humaines de la santé. Elle est reconnue comme pionnière pour son travail de clarification au sujet du lien entre les résultats des soins pour les patients et les conditions de travail des infirmières et infirmiers.

Considérée par ses collègues comme une universitaire exemplaire dans son domaine, Mme O'Brien-Pallas comprend le rôle crucial que joue l'érudition dans le monde d'aujourd'hui. Elle est actuellement professeure permanente à la faculté des sciences infirmières de l'Université de Toronto et membre de l'Académie canadienne des sciences de la santé. Elle est aussi professeure auxiliaire à la faculté des sciences infirmières, des sciences de l'accouchement et des sciences de la santé de l'Université de technologie à Sydney, en Australie.

Chef de file visionnaire

Le mot visionnaire décrit l'orientation professionnelle de Mme O'Brien-Pallas. Il y a 16 ans, l'intérêt qu'elle portait aux infirmières et infirmiers et à la profession infirmière l'a amenée à créer, avec une autre cofondatrice, Mme Andrea Baumann, une unité de recherche sur la qualité de vie au travail des infirmières, le premier centre de ce genre au monde. L'information produite par cette unité (maintenant appelée Nursing Health Services Research Unit) est fournie à des stratèges et des décideurs clés tels que le ministère de la Santé et des Soins de longue durée de l'Ontario et le Bureau de la politique des soins infirmiers de Santé Canada.

Tout au long de sa riche carrière, Mme O'Brien-Pallas a fait preuve de leadership en contribuant aux soins de santé de la population canadienne dans une optique régionale, provinciale et nationale. Elle est une fervente ambassadrice des soins infirmiers canadiens, et l'Irlande, la Chine, l'Italie, l'Australie et la Nouvelle-Zélande l'ont consultée. Elle a exercé son influence sur plusieurs activités infirmières internationales, et y a aussi participé; elle a notamment été conseillère auprès de divers projets de l'Organisation mondiale de la Santé. Elle est actuellement reconnue comme une des grandes spécialistes mondiales en productivité et mesure de la charge de travail du personnel infirmier. Son travail a rehaussé le statut et la reconnaissance publique des infirmières et infirmiers au Canada et du monde entier.

"Nous admirons son leadership, sa rigueur intellectuelle et sa détermination à faire progresser la profession infirmière au Canada et à l'étranger", déclare Lucille Auffrey, directrice générale de l'AIIC. "Elle est un exemple vivant de la façon dont la recherche peut catalyser des changements positifs à n'importe quel niveau stratégique."

Ses nombreux efforts ont valu maintes distinctions à Mme O'Brien-Pallas presque depuis le début de sa carrière lorsque, nouvelle diplômée, elle a reçu un prix pour sa contribution exceptionnelle à son école de sciences infirmières. En 1989, elle a été l'une des premières infirmières chercheuses de l'Ontario à obtenir une Bourse de carrière en recherche du ministère de la Santé de l'Ontario. En 2000, elle a été nommée première titulaire de la Chaire des ressources humaines en soins infirmiers de la Fondation canadienne de la recherche sur les services de santé et des Instituts de recherche en santé du Canada. De 2002 à 2004, Mme O'Brien-Pallas a siégé au conseil d'administration de l'AIIC comme représentante des orientations générales, Planification des ressources infirmières.

Le Prix Jeanne-Mance

Depuis 1971, l'AIIC honore une infirmière au cours de son Congrès biennal et assemblée annuelle en lui décernant le Prix Jeanne-Mance. Ce prix porte le nom de la première infirmière laïque de l'Amérique du Nord, qui continue à être une source d'inspiration pour la profession infirmière du Canada. Jeanne Mance a fondé l'Hôtel-Dieu et cofondé la colonie de peuplement voisine, Ville-Marie, devenue par la suite Montréal.

Les infirmières candidates à ce prix prestigieux ont apporté des contributions importantes et novatrices à la santé de la population canadienne. Leur travail a fait connaître et mieux comprendre la profession infirmière et a exercé une influence positive sur la pratique infirmière au Canada et ailleurs. Verna Huffman Splane, Dorothy Kergin et Ginette Lemire Rodger sont au nombre des anciennes lauréates.

Porte-parole de la profession infirmière du Canada, l'AIIC est une fédération comprenant onze associations professionnelles et organismes de réglementation infirmière des provinces et des territoires. L'AIIC croit que la viabilité d'un système de santé à but non lucratif et financé et administré par l'État repose sur le dynamisme de l'effectif infirmier.

Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 10:00
MONTRÉAL, le 20 oct. 2017 /CNW Telbec/ - Le Québec doit rattraper d'urgence son retard dans le financement et la prestation des soins à domicile, soutient la Fédération de la santé et des services sociaux (FSSS-CSN). Une note de l'Institut de...

à 09:43
La stratégie du gouvernement porte ses fruits MONTRÉAL, le 20 oct. 2017 /CNW Telbec/ - L'Institut du Québec (IdQ) dévoile aujourd'hui son analyse annuelle sur les finances publiques du Québec dans le contexte canadien. Principal constat : la...

à 09:38
OTTAWA, le 18 oct. 2017 /CNW/ - Novembre est le mois de la sensibilisation au radon au Canada. Pendant ce mois, les intervenants de divers secteurs, incluant des ONG, des organismes de bienfaisance, des organismes de santé et de santé publique, des...

à 08:30
MONTRÉAL, le 20 oct. 2017 /CNW Telbec/ - Le Québec fait bien piètre figure en ce qui a trait à l'offre de services à domicile et doit renverser la tendance en se dotant d'une « armée » offrant soins et soutien à la maison. C'est ce que montre la...

à 08:00
OTTAWA, le 20 oct. 2017 /CNW/ - Quand Monroe a entendu parler du concours national de recettes Le Défi des p'tits chefs, elle savait que sa recette de pâté chinois serait idéale pour mettre de l'avant sa culture québécoise....

à 06:00
-  Une nouvelle option thérapeutique importante à l'intention des personnes atteintes d'un cancer colorectal métastatique réfractaire est acceptée officiellement aux fins d'examen - TORONTO, le 20 oct. 2017 /CNW/ - Taiho Pharma Canada, Inc., une...




Communiqué envoyé le 18 juin 2006 à 08:30 et diffusé par :